Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Unesco-Union européenne: œuvrer ensemble pour susciter le changement

Commission Européenne - IP/13/925   08/10/2013

Autres langues disponibles: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 8 octobre 2013

Unesco-Union européenne: œuvrer ensemble pour susciter le changement

L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) et l’Union européenne ont annoncé aujourd’hui qu’elles allaient renforcer leur coopération et étendre leurs opérations communes dans des domaines d’intérêt mutuel tels que l’éducation, la culture, la science et la technologie, l’eau et les océans, ainsi que la liberté d’expression. Cette décision intervient un an après la signature d’un accord de partenariat (mémorandum d’accord) entre la directrice générale de l’Unesco, Mme Irina Bokova, la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission européenne, Mme Catherine Ashton, et le commissaire européen chargé du développement, M. Andris Piebalgs, en vue de l’échange d’informations et d’une coopération plus étroite dans des domaines d’intérêt commun.

Dans le cadre de ce mémorandum d’accord, les deux organisations ont entrepris une série de projets dans les domaines de l’éducation, de la culture, des sciences et des droits de l’homme, dans plusieurs régions du monde. Au nombre de ces activités figurent l’enseignement et la formation professionnelle en faveur des jeunes réfugiés syriens en Jordanie, l’accroissement des capacités de réaction d’urgence aux tsunamis en Haïti, le renforcement du dialogue ainsi que la responsabilisation des médias en Europe du Sud-Est et la protection et la préservation du patrimoine culturel en Égypte, en Jordanie et au Liban. Par cet accord, l’Unesco et l’UE ont également apporté leur soutien à plusieurs initiatives, dont l’Équipe spéciale internationale sur les enseignants pour l’éducation pour tous, qui aide les pays à recruter et à former des enseignants compétents et motivés en nombre suffisant.

Les nouveaux projets qui seront menés au cours des douze prochains mois concernent notamment la protection des manuscrits uniques de Tombouctou au Mali, le recensement détaillé des ressources en eaux souterraines en Iraq, le renforcement des capacités des réseaux méditerranéens de jeunes afin qu’ils puissent défendre leurs droits et leur représentativité et l’assistance technique aux pays en développement en vue d’accroître le rôle de la culture en tant que moteur du développement durable. Les nouvelles initiatives porteront la contribution de la Commission européenne au partenariat à quelque 30 millions €.

«Notre collaboration porte ses fruits», a déclaré la directrice générale de l’Unesco, Mme Irina Bokova, à l’occasion du premier anniversaire du mémorandum d’accord. «Je suis convaincue que notre collaboration avec l’Union européenne va répondre dans une large mesure à certains besoins fondamentaux que nous devons prendre en compte si nous voulons promouvoir un développement durable et solidaire fondé sur un enseignement de qualité pour tous ainsi que sur le respect de la diversité culturelle.»

Et M. Piebalgs d’ajouter: «Cette initiative a prouvé que notre collaboration rend notre travail encore plus efficace. L’Union européenne et l’Unesco partagent plusieurs priorités, mais elles partagent surtout la volonté de renforcer les valeurs fondamentales pour parvenir à un développement solidaire.»

Contexte

Le mémorandum d’accord signé en 2012 a fixé des priorités stratégiques claires et stimulé un renforcement du dialogue sur les questions stratégiques entre les deux organisations. En outre, il a encouragé la coopération et l’échange d’informations pour atteindre les objectifs communs dans les domaines d’intérêt mutuel.

Cet accord s’appuie sur une coopération de longue date entre l’Unesco et l’Union européenne et sur une conviction partagée quant à l’importance de promouvoir les droits de l’homme et les libertés fondamentales en tant que piliers de la stabilité et du développement. Il engage aussi l’Union européenne et l’Unesco à développer leur coopération multilatérale et à en renforcer l’efficacité.

Pour plus d’informations

Site web de l’Unesco:

https://fr.unesco.org/

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web de la direction générale du développement et de la coopération - EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Contacts:

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)

Service de presse de l'Unesco: Sue Williams (+33 1 45 68 17 06)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site