Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 8 octobre 2013

L’UE continuera d’aider l’El Salvador à contribuer à éradiquer la pauvreté

Jusqu’ici, l’aide au développement apportée par l’UE à l’El Salvador a largement profité à la population de ce pays, qui a par exemple pu bénéficier d’une pension de vieillesse de base ou accéder à de l’eau et à des services d’assainissement. Fort de ces résultats, le commissaire européen chargé du développement, M. Andris Piebalgs, confirmera, lors d’une visite officielle dans le pays, l’engagement de l’UE à aider l’El Salvador à se développer par l’octroi de nouveaux fonds entre 2014 et 2020. Ces nouvelles aides seront axées sur les services sociaux à l’intention des jeunes, le développement du secteur privé ainsi que le changement et la vulnérabilité climatiques, dans le but de renforcer les moyens de subsistance de ceux qui en ont le plus besoin.

Sur l’enveloppe globale de 775 millions € annoncée précédemment et destinée à des projets bilatéraux avec l’El Salvador, le Nicaragua et le Guatemala, un montant de 149 millions € devrait être octroyé à l’El Salvador, sous réserve de l’approbation finale du Conseil et du Parlement européen; un montant de 120 millions € en faveur de projets régionaux en Amérique centrale a également été annoncé pour la période 2014-2020.

M. Andris Piebalgs a déclaré à ce sujet: «Je suis ravi de constater que nos efforts dans le pays portent déjà leurs fruits, en particulier sur le plan de la lutte contre la pauvreté et de l’amélioration des services destinés aux couches les plus défavorisées de la société. Je me réjouis d’aborder l’avenir de notre coopération au cours de ma visite et je suis convaincu que nous pourrons continuer à travailler ensemble pour faire en sorte de renforcer encore davantage l’efficacité de notre aide dans le futur.»

Le programme Comunidades Solidarias (PACSES), que l’UE a financé à hauteur de 47 millions €, a été mis en place par le gouvernement pour accroître la fourniture de services publics aux personnes les plus démunies et les plus vulnérables. Ce programme devrait bénéficier à plus de 13 % de la population totale (soit quelque 750 000 personnes), les femmes, les enfants, les jeunes en situation de risque et les personnes âgées constituant les groupes cibles prioritaires.

Voici quelques exemples des résultats obtenus à ce jour:

  • 30 % des personnes âgées de plus de 70 ans bénéficient désormais d’une pension de base;

  • 226 000 familles reçoivent des soins médicaux préventifs;

  • sept bureaux ont été créés afin de prévenir les actes de violence à l’égard des femmes;

  • 70 % des habitants des municipalités ont accès à de l’eau potable et à des services d’assainissement de base;

  • plus de 84 % de la population a accès à l’électricité.

Au cours de sa visite (les 8 et 9 octobre), le commissaire Piebalgs rencontrera le président, M. Mauricio Funes, ainsi que certains ministres de haut rang, avec lesquels il abordera l’avenir de la coopération entre l’UE et l’El Salvador et se félicitera des résultats obtenus jusqu’à présent.

Il visitera également une centrale hydroélectrique financée en partie par l’UE au moyen de la facilité d’investissement pour l’Amérique latine (LAIF). Ce projet contribuera significativement à la protection de l’environnement et à la lutte contre le changement climatique grâce à une réduction considérable des émissions de CO2, dans un pays où plus de 50 % de la capacité de production d’électricité repose sur les combustibles fossiles.

Contexte

L’El Salvador est un pays à revenu intermédiaire (tranche inférieure) qui est confronté à d’importants défis en ce qui concerne la pauvreté et la répartition des revenus. Il s’agit du pays le plus densément peuplé d’Amérique continentale.

Entre 2007 et 2013, 121 millions € ont été fournis à l’El Salvador. Cette enveloppe a été utilisée dans deux grands domaines: la cohésion sociale et la croissance économique, d’une part, et l’intégration régionale et le commerce, d’autre part.

Le commissaire Piebalgs s’est également rendu au Guatemala et au Nicaragua dans le cadre de sa visite officielle.

L’El Salvador joue un rôle majeur dans l’efficacité de l’aide: le gouvernement a dirigé la mise en œuvre du programme en la matière et de la coopération Sud-Sud lors du quatrième forum de haut niveau sur l’efficacité de l’aide tenu à Busan en 2011, qui a contribué au développement des donateurs comme des bénéficiaires dans l’ensemble de l’Amérique latine.

Pour plus d’informations

MEMO/13/838 (en anglais uniquement): relations et coopération au développement de l’UE avec l’Amérique centrale

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site web de la DG Développement et coopération - EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Contacts:

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website