Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'UE et la FAO aident six pays à atteindre l'objectif du millénaire pour le développement concernant la faim

Commission Européenne - IP/13/880   26/09/2013

Autres langues disponibles: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 26 septembre 2013

L'UE et la FAO aident six pays à atteindre l'objectif du millénaire pour le développement concernant la faim

Moins de deux ans avant le délai fixé pour atteindre les objectifs internationaux en matière de développement, l’Union européenne (UE) et l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) redoublent d'efforts pour réduire la faim dans le monde en venant en aide à deux millions de personnes dans six pays grâce à la mise en place d'activités de développement agricole, et ce pour un montant de près de 60 millions €.

Le financement provient d'une initiative de l’UE d'un milliard € qui vise à accélérer les progrès pour atteindre les objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

«Alors que l'échéance du délai est proche et qu'il reste encore tant à faire, cet investissement bien pensé dans l'agriculture permettra à la FAO d'intensifier ses efforts pour éradiquer la faim et d'aider davantage encore les pays à réduire de moitié la proportion de personnes souffrant de la faim d'ici 2015», a déclaré le directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, lors d'un événement organisé dans le cadre de l'Assemblée générale des Nations unies et consacré spécialement aux OMD.

«Il est, à mon sens, inacceptable qu'au XXIe siècle quelque 870 millions de personnes souffrent encore de la faim et que plus de 3 millions d'enfants meurent de malnutrition chaque année. Ce financement consacre notre volonté de renforcer notre action dans le domaine de la faim et de réaliser les OMD», a ajouté le commissaire européen chargé du développement, Andris Piebalgs.

Dans le cadre de l'«initiative sur les OMD», l’UE et la FAO concentrent leurs efforts sur le développement agricole de petites exploitations paysannes et familiales, en ciblant plus de deux millions de personnes dans six pays.

L’initiative encourage fortement les partenariats avec les agences onusiennes, les gouvernements et la société civile pour assurer la réalisation des principaux objectifs, notamment une meilleure alimentation et le soutien aux politiques agricoles.

Description des projets: développement agricole et meilleure alimentation

  • Au Burundi, les activités porteront essentiellement sur la production et la transformation de denrées alimentaires, notamment le manioc et le maïs, ainsi que les cultures de rente, y compris l'huile de palme et le thé. Le projet, étalé sur quatre ans et doté de 2,1 millions €, devrait profiter à quelque 25 000 personnes.

  • La promotion de la production et de la commercialisation de cultures de base, telles que le sorgho et le millet, ainsi que de légumes et de produits issus d’arbres comme le baobab, est au cœur d'un programme d'une durée de trois ans mené au Burkina Faso, doté de 16 millions € et visant à améliorer les moyens de subsistance de plus de 500 000 personnes.

  • En Gambie, la FAO et l’UE aideront des agriculteurs à cultiver des légumes et à développer leurs compétences pour écouler leur récolte sur le marché. Quelque 70 000 personnes seront les bénéficiaires de cette opération menée sur trois ans et dotée de 4 millions €.

  • En Haïti, ce sont des agriculteurs qui reçoivent une formation pour augmenter leur production d’arachides et de poissons dans le cadre d’un programme d'une durée de trois ans, doté de 4 millions € et s'adressant à quelque 12 000 personnes. Celles-ci peuvent également apprendre à créer de petites entreprises agro-industrielles.

  • À Madagascar, un projet étalé sur trois ans et doté d'une enveloppe de 12,5 millions €, vise à fournir à environ 750 000 petits agriculteurs des semences de qualité (riz, noix de coco et patates douces) et à les aider à créer de petites entreprises. Il permettra également de remettre en état des infrastructures d’irrigation et de réduire les pertes après récolte grâce à de meilleures installations de stockage.

  • Au Mozambique, un programme d'un montant de 19 millions € et d'une durée de cinq ans vise à accroître la production agricole, à aider les agriculteurs à accéder plus facilement aux marchés et à améliorer l'alimentation grâce à toute une série d’activités, allant de la fourniture de semences et d'engrais de qualité à l'organisation de formations dans le domaine de la santé, de l’hygiène et des pratiques nutritionnelles.

Contexte

L’UE est l’un des donateurs les plus généreux et les plus réguliers de la FAO. Récemment, celle-ci a remis à l'UE une distinction pour sa «Facilité alimentaire», une initiative dotée d'une enveloppe d’un milliard €, lancée en réponse à la crise des prix des denrées alimentaires entre 2008 et 2011. Cette initiative est partiellement mise en œuvre en collaboration avec la FAO. Elle a contribué à améliorer les moyens de subsistance de 59 millions de personnes dans 50 pays. José Manuel Barroso, présidentde la Commission européenne, a reçu le prix au nom de l'EU lors d'une cérémonie qui s'est tenue à Rome il y a quelques mois.

Le directeur général de la FAO, Graziano da Silva, a déclaré qu'en promouvant l’agriculture en tant que solution à la crise, l’UE jouait un rôle important dans le retour de l’agriculture et de la sécurité alimentaire parmi les priorités de l’agenda international en matière de développement, comme leviers de la croissance et du développement dans de nombreux pays.

L’UE s’est récemment engagée à investir pas moins de 3,5 milliards € au cours de la période 2014-2020 pour renforcer la résilience à long terme des plus vulnérables, en s’attaquant aux racines profondes de la faim et de la pauvreté et en améliorant l'alimentation dans certains des pays les plus pauvres de la planète.

Pour de plus amples informations:

L’UE continuera à renforcer la résilience des populations pauvres, déclare M. Barroso

http://www.fao.org/news/story/fr/item/178060/icode/

La preuve que la faim peut être éradiquée

http://www.fao.org/news/story/fr/item/178082/icode/

L'initiative OMD de l’UE

http://ec.europa.eu/europeaid/what/millenium-development-goals/mdg_initiative_fr.htm

La FAO et les objectifs du millénaire pour le développement

http://www.fao.org/mdg/mdgoals/fr/

Site internet de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Site internet d'EuropeAid, la direction générale du développement et de la coopération:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Contacts:

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)

Relations presse FAO: Maarten Rooest (+39 06 5705 6524)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site