Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Une très bonne saison touristique donne un coup de pouce à l’économie et à l’emploi en Europe

Commission Européenne - IP/13/878   27/09/2013

Autres langues disponibles: EN DE ES IT PT EL LT LV PL SK HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, 27 septembre 2013

Une très bonne saison touristique donne un coup de pouce à l’économie et à l’emploi en Europe

En dépit de la crise économique, l’Europe reste l’une des destinations les plus populaires. Les arrivées de touristes internationaux en Europe ont augmenté de 5 % au premier semestre 2013, les meilleurs résultats ayant été enregistrés en Europe centrale et orientale (+ 9 %) et dans le sud de l’Europe (+ 6 %)1. Si l’Espagne est toujours la destination la plus prisée pendant les six premiers mois de l’année, suivie par l’Italie, la France, l’Autriche, l’Allemagne, la Grèce et le Royaume-Uni, les pays de l’Est tels que la Lituanie, la Slovaquie et la Lettonie enregistrent également une forte croissance.

En outre, des dizaines de milliers d’emplois sont actuellement disponibles dans le secteur du tourisme en Europe, ce qui pourrait contribuer à détendre quelque peu la situation pour les plus de 26 millions d’Européens sans travail. Les emplois dans le secteur du tourisme sont particulièrement attractifs pour les jeunes travailleurs, chez qui le taux de chômage atteint 23,5 % (et même 50 % dans certaines régions). Bien qu'il existe des emplois dans le secteur du tourisme, les employeurs potentiels ont souvent des difficultés à trouver de la main-d’œuvre qualifiée en Europe. Afin de favoriser l’emploi et la mobilité dans le secteur du tourisme, la Commission européenne a mis en place EURES, le premier portail paneuropéen de l’emploi qui offre actuellement de nombreux débouchés dans le secteur. Ce portail permettra prochainement de rechercher des compétences davantage liées au tourisme.

Le vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, M. Antonio Tajani, a déclaré à ce propos: «Nous célébrons aujourd’hui la Journée mondiale du tourisme. À cette occasion, je suis très heureux de pouvoir présenter des chiffres positifs pour la première partie de la saison touristique de cette année – d’autant plus à une période où la plupart des États membres de l’Union doivent lutter contre un chômage élevé et faire face à des difficultés économiques. Le tourisme a toujours figuré en tête de mes priorités, car il emploie près de 20 millions de personnes et est lié à d’autres secteurs clés, tels que la culture, la restauration, la mode, la construction et les transports. Nous devrions continuer de chercher les moyens de faire prospérer le secteur du tourisme en Europe. Notre initiative de simplification des procédures de délivrance des visas, qui vise à attirer un plus grand nombre de touristes des économies émergentes, illustre bien dans quelle mesure nous pouvons coopérer pour éliminer les obstacles administratifs et politiques et stimuler la croissance économique.»

Plus d’informations sur les résultats de la saison touristique 2013

Message vidéo du vice-président Antonio Tajani sur l'importance d’Eures pour le tourisme

Les meilleurs élèves dans l’ensemble des régions d’Europe

Parmi les pays méditerranéens, c’est l’Espagne qui s’est distinguée en 2013: elle a accueilli 34 millions de touristes entre janvier et juillet et affiché une augmentation de 4 % des arrivées internationales par rapport à l’année dernière2. Le tourisme en Grèce a, quant à lui, progressé de 9,2 %; en sept mois, le pays a accueilli environ 7 millions de touristes. À Malte et au Portugal, de forts taux de croissance ont également été observés (respectivement +10 % et +8 %). Dans le nord de l’Europe, les résultats ont été bons, mais plus modestes (+3 %), sauf pour le Royaume-Uni, où les arrivées ont augmenté de 4 % après les Jeux olympiques d’été de l’an dernier à Londres. La France a profité d’une recrudescence du nombre de visiteurs internationaux pendant la saison estivale, ce qui a compensé la baisse du nombre de touristes locaux.

Les meilleurs élèves en Europe centrale et orientale ont été la Slovaquie (+19 %), la Lettonie (+11 %) et la Lituanie (+9 %). Des résultats prometteurs ont également été constatés dans le nouvel État membre de l’Union, la Croatie. Le pays a en effet enregistré une hausse de 5,4 % des arrivées et de 3,3 % des nuitées par rapport à 2012. Rien qu’au mois d’août, les arrivées enregistrées dépassaient de 10 % les chiffres de l’an dernier. Bilan moins satisfaisant pour Chypre, où les arrivées de touristes ont reculé de 5,8 % au cours de la période janvier-juillet 2013.

Ces nouveaux chiffres du Baromètre OMT du tourisme mondial, ainsi que les données des Offices nationaux du tourisme et des statistiques confirment les résultats de l’enquête Eurobaromètre Flash sur l’attitude des Européens à l’égard du tourisme (IP/13/200) et reflètent les résultats des saisons hivernales et printanières qui ont affiché des tendances positives dans les premiers mois de l’année.

Les aéroports européens affichent eux aussi un accroissement de leur trafic

Les indicateurs clés du secteur aérien confirment aussi la tendance: le trafic aérien européen a connu une croissance légèrement plus rapide en 2013 que l’année précédente. C’est ainsi que près de 2 millions de visiteurs étrangers sont passés par le principal aéroport de Grèce pendant l’été, une aubaine pour le pays méditerranéen qui mise sur le tourisme pour sortir de la crise économique. L’aéroport de Malte a également connu le meilleur mois de son histoire: rien qu’en août, 500 000 passagers3 ont transité par l’aéroport international de l’île.

À l’avenir, la simplification des procédures de délivrance des visas devrait permettre d’attirer encore plus de touristes

Soucieuse de développer encore le potentiel touristique de l’Europe, la Commission européenne prépare une révision du code des visas pour avant la fin de l’année. Son objectif est de simplifier et d’améliorer les procédures de délivrance des visas, en particulier pour les touristes d’économies émergentes comme la Chine et la Russie, tout en garantissant un niveau adéquat de sécurité dans l’Union. Le nombre de visiteurs russes et chinois dans l’Union a doublé au cours des quatre dernières années et les flux en provenance de l’Inde connaissent eux aussi une augmentation rapide. Pourtant, de nombreux voyageurs potentiels provenant de pays situés en dehors de l’Union se heurtent à des obstacles pour obtenir un visa lorsqu’ils décident de partir en vacances en Europe. La nouvelle initiative vise à alléger les procédures de délivrance des visas et à attirer encore plus de touristes étrangers vers les montagnes, les villes et les littoraux de l’Europe.

Contacts :

Carlo Corazza (+32 2 295 17 52) @ECspokesCorazza

Sara Tironi (+32 2 299 04 03)

1 :

Baromètre OMT du tourisme mondial, vol. 11.

2 :

Baromètre OMT du tourisme mondial, vol. 11.

3 :

Aéroport international de Malte (Office des statistiques)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site