Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE RO

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, 25 septembre 2013

L'Union Européenne va ouvrir totalement son marché aux vins moldaves

La Commission européenne propose d'ouvrir totalement le marché de l'Union européenne aux importations de vin en provenance de la République de Moldavie. Cette décision interviendra de manière anticipée par rapport à la date prévue pour l'application provisoire de l'accord d'association UE - République de Moldavie et de la zone de libre-échange approfondi et complet (DCFTA) qui y est associée. Il s'agit d'une mesure visant à atténuer les difficultés rencontrées par la République de Moldavie dans ses exportations de vin vers certains de ses marchés traditionnels.

«Le marché de l'Union européenne est une alternative durable et un pôle viable de stabilité pour le secteur vinicole moldave. Une ouverture complète du marché de l'UE pour les vins moldaves, à une époque où les agriculteurs moldaves sont en difficulté, reflète le fait que, au-delà d'un projet d'intégration économique très réussie, l'UE est aussi un espace de solidarité », a déclaré Dacian Cioloş, Commissaire chargé de l'Agriculture et du Développement rural.

En juin 2013, l'Union européenne (UE) et la République de Moldavie ont finalisé les négociations d'un accord d'association historique, qui prévoit la création d'une zone de libre-échange approfondi et complet, favorisant ainsi l'intégration économique de la République de Moldavie dans l'UE. L'accord d'association devrait être paraphé lors du Sommet du Partenariat oriental, qui se tiendra à Vilnius (Lituanie) en novembre 2013; certains de ses principaux éléments, y compris la création de la zone de libre-échange approfondi et complet devraient être appliqués à titre provisoire juste après la signature de l'accord.

La DFCTA prévoit la libéralisation complète, sans restriction, du marché de l'UE, pour les importations de vins moldaves et abolit le régime actuel des Préférences Commerciales Autonomes (ATP) (qui prévoit un quota de 240 000 hectolitres de vin par an).

La Commission européenne va proposer au Conseil et au Parlement européen de modifier l'ATP de sorte que les importations dans l'UE de vins moldaves soient complètement libéralisées sans attendre l'application provisoire de l'accord d'association, y compris de sa DFCTA. La Commission européenne va demander au Conseil et au Parlement de faire tout leur possible pour une adoption rapide de cette modification.

Contacts :

Fanny Dabertrand (+32 2 299 06 25)

Roger Waite (+32 2 296 14 04)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website