Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Prague, le 24 septembre 2013

25 ans d'inventivité: l’Europe récompense les jeunes scientifiques

Les jeunes cerveaux scientifiques les plus brillants d'Europe se sont réunis aujourd'hui à Prague à l'occasion de la 25ème édition du concours européen des jeunes scientifiques (European Union Contest for Young Scientists). Dans l'espoir de convaincre le jury international, 126 jeunes scientifiques prometteurs âgés de 14 à 21 ans ont présenté leurs projets. Les lauréats se sont partagé une somme totale de 54 500 euros ainsi que d'autres récompenses, telles que des voyages scientifiques (MEMO/13/812 en anglais).

Les trois premiers prix, de 7 000 euros chacun, ont été attribués à Perttu Pölönen de Finlande, pour «Music A' Clock», à Ciara Judge, Emer Hickey et Sophie Healy-Thow, d'Irlande, pour «A statistical investigation of the effects of diazotroph bacteria on plant germination» et à Frederick Turner, du Royaume-Uni, pour «Genetics at home: Building a PCR machine and other equipment for setting up a home genetics lab». Les trois deuxièmes prix ont été décernés à des projets autrichien, allemand et suisse, et les trois troisièmes prix, à des projets hongrois, allemand et biélorusse.

Mme Máire Geoghegan-Quinn, commissaire européenne à la recherche, à l’innovation et à la science, a déclaré: «Si c'est là le niveau de talent que produit l'Europe, l'avenir nous sourit. Il est particulièrement satisfaisant de voir à la fois des projets de recherche stimulés par la curiosité et des projets de recherche plus appliquée. Il faut que davantage de jeunes s'orientent vers les matières scientifiques et techniques à l'école et je tiens tout spécialement à encourager les femmes à choisir une carrière dans le domaine des sciences et de la technologie».

Le concours a rassemblé à Prague 85 projets présentés par 37 pays, dont les États membres de l’UE et d’autres pays partenaires. Les jeunes scientifiques ont eu l'occasion de montrer leurs projets lors de la cérémonie de remise des prix, mais aussi au cours d'une exposition de quatre jours, et ils ont pu prendre part à une série d'ateliers et de conférences.

Le jury était présidé cette année par M. Henrik Aronsson, de l’Université de Göteborg. Tous les projets avaient déjà obtenu un premier prix dans leur domaine lors de concours scientifiques organisés au niveau national. Les projets présentés portent sur un grand nombre de disciplines scientifiques: biologie, physique, chimie, informatique, sciences sociales, environnement, mathématiques, science des matériaux, ingénierie et médecine.

Lors du concours, un prix de la coopération internationale a également été décerné au meilleur projet présenté par une équipe issue de l'un des pays invités ayant conclu un accord de coopération scientifique et technologique avec l’UE: les États-Unis, le Canada, la Chine, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud et l'Égypte. Ce prix, destiné à mettre en lumière les avantages de la coopération scientifique internationale dans le domaine de la recherche, a été remporté par Jessie MacAlpine, du Canada, pour «Mustard Oil as an Apicomplexan-targeting Drug Therapy for Plasmodium falciparum».

Contexte

Le concours européen des jeunes scientifiques (EUCYS) a été créé en 1989 par la Commission européenne pour encourager la coopération et les échanges entre jeunes scientifiques et pour donner à ceux-ci la possibilité d'être guidés par des chercheurs parmi les plus éminents d'Europe. Le premier concours a eu lieu à Bruxelles, puis les suivants ont été organisés dans 23 villes européennes différentes.

Ce concours vise à soutenir les efforts accomplis par les pays participants pour inciter les jeunes à étudier les STEM (les sciences, la technologie, l'ingénierie et les mathématiques) et à se lancer dans des carrières scientifiques et dans la recherche. Le nombre de jeunes scientifiques qui y participent augmente chaque année: de 59 lors de la première édition en 1989, il est passé à 126 en 2013, le record ayant été atteint en 2009 à Paris, avec 137 candidats.

Le taux de participation des femmes à ce concours reflète le problème plus général de la sous-représentation féminine dans les disciplines STEM. Cette année, un peu moins de 35 % des participants étaient des femmes (44 femmes contre 82 hommes). Le taux de participation des femmes au concours EUCYS a dépassé 30 % pour la première fois en 1997 et depuis, il se situe généralement entre 30 % et 35 %, un taux record de 41 % ayant été atteint en 2005. Depuis la création du concours il y a 25 ans, 168 filles et 576 garçons ont été récompensés.

Des informations plus complètes concernant le concours de cette année sont disponibles à l’adresse suivante: http://media.eucys2013.cz. Les trois équipes lauréates du premier prix ont reçu 7 000 euros chacune; les équipes arrivées en deuxième et troisième places ont reçu respectivement 5 000 euros et 3 500 euros. Les autres prix comprenaient des voyages permettant de participer au Forum international des jeunes scientifiques à Londres et au Séminaire international pour les jeunes scientifiques de Stockholm, des prix offerts par des sociétés privées, notamment des voyages pour participer au concours Intel ISEF aux États-Unis, ainsi que des prix attribués par le Centre commun de recherche (le service scientifique interne de la Commission européenne), par Eiroforum (le groupe paneuropéen des organismes de recherche) et par l'Office européen des brevets.

Des informations supplémentaires relatives au concours et aux lauréats sont disponibles à l'adresse suivante: http://ec.europa.eu/research/youngscientists/index_en.cfm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website