Navigation path

Left navigation

Additional tools

La ville que j'aime: des solutions durables pour les villes européennes

European Commission - IP/13/846   20/09/2013

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO GA HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 20 septembre 2013

La ville que j'aime: des solutions durables pour les villes européennes

Dans le cadre de la campagne Le monde que j'aime, des urbanistes de toute l'Union européenne se réuniront les 19 et 20 septembre, dans la capitale danoise Copenhague pour présenter des solutions durables dans la pratique. Les urbanistes participants viennent de Bulgarie, du Danemark, d’Estonie, de Finlande, de France, d'Allemagne, de Lituanie, de Pologne et du Royaume-Uni.

En coopération avec le Centre danois d'architecture et la Confédération de l’industrie danoise (DI Energy), partenaire de la campagne, les participants effectueront une visite d’étude intitulée «La ville que j'aime», qui leur fera découvrir toute une série de réalisations à faibles émissions de carbone, qu'il s'agisse d'une usine d’incinération des déchets innovante, d'un théâtre durable, d'un complexe de logements et de bureaux à faible consommation d'énergie ou d'une centrale de refroidissement urbain.

Mme Connie Hedegaard, membre de la Commission européenne chargée de l’action pour le climat, a déclaré à ce propos: «Étant donné que les Européens sont de plus en plus nombreux à s'installer en ville, nous avons besoin de solutions intégrées qui garantissent aux habitants une bonne qualité de vie et réduisent les émissions de CO2, la pollution atmosphérique, les embouteillages, etc. Un grand nombre de ces solutions existent déjà, et il est vrai que Copenhague regorge d'initiatives qui, je l'espère, peuvent servir d'inspiration à d'autres villes. La campagne "Le monde que j'aime" réunit des urbanistes de toute l'Europe pour partager des bonnes pratiques afin de les mettre en œuvre à grande échelle.»

Des responsables de l'aménagement et des directeurs techniques de villes européennes ayant été retenues ainsi que des décideurs et des professionnels du secteur privé prendront part à cette visite d’étude.

Contexte

L’année dernière, Copenhague a remporté le prix de la capitale verte de l'Europe 2014 décerné par la Commission européenne. Avec l'ambition de devenir, d'ici à 2025, une ville neutre en carbone, Copenhague fait figure de pionnier en matière de solutions durables.

Dans le cadre de la visite d'étude La ville que j'aime, les participants pourront notamment visiter les sites suivants:

  • l'Amager Resource Centre (ARC), une usine d’incinération de déchets qui fournit à la ville de l’électricité et du chauffage, tout en offrant sur son toit une piste de ski;

  • la salle de spectacles du Théâtre royal, doté d'un système d'économie d'énergie innovant et d'un mécanisme d'élévation pour faire face à la montée du niveau de la mer;

  • le projet «maison 8» qui a été primé et combine des entreprises et des logements dans un grand complexe durable;

  • le projet Vildrose, qui propose des logements durables à un prix abordable;

  • le siège social de Ramboll qui est neutre en carbone.

Pour en savoir plus: http://world-you-like.europa.eu/fr/evenements/la-ville-que-jaime/

À propos de la campagne «Le monde que j'aime»

La visite d'étude «La ville que j'aime» s’inscrit dans le cadre de la campagne de communication paneuropéenne «Le monde que j'aime, le climat qui va avec» sur des solutions pratiques visant à lutter contre le changement climatique. Lancée en octobre 2012, la campagne a attiré 190 organisations partenaires de toute l’UE et plus de 40 000 personnes sur son site Facebook et autres réseaux sociaux. Dans le cadre de cette campagne, des manifestations ont été organisées dans neuf pays jusqu’à présent et ont bénéficié d'une large couverture médiatique à l'échelle européenne. En vue d’échanger des bonnes pratiques afin de renforcer la lutte contre le changement climatique en Europe, la campagne s’appuie sur des exemples de réussite des 27 États membres et 269 propositions ont également été reçues pour le concours «Le monde que j'aime». Les noms des lauréats de ce concours qui récompense les meilleures solutions dans le domaine du climat en Europe seront annoncés en octobre et en novembre 2013.

Pour en savoir plus, consultez le site web «Le monde que j'aime» et les réseaux sociaux aux adresses suivantes:

http://world-you-like.europa.eu/fr/

www.facebook.com/EUClimateAction

www.twitter.com/EUClimateAction (#worldulike)

Contacts:

Isaac Valero Ladron (+32 2 296 49 71)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website