Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Emploi: la Commission propose une aide du Fonds d’ajustement à la mondialisation de 840 000 euros pour aider les travailleurs du secteur des matériaux de construction licenciés en Espagne

Commission Européenne - IP/13/835   16/09/2013

Autres langues disponibles: EN DE ES

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 16 septembre 2013

Emploi: la Commission propose une aide du Fonds d’ajustement à la mondialisation de 840 000 euros pour aider les travailleurs du secteur des matériaux de construction licenciés en Espagne

La Commission européenne a proposé d’accorder à l’Espagne une aide de 840 000 euros au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) afin d’aider 300 travailleurs licenciés à retrouver un emploi. Ceux-ci travaillaient dans le secteur de la fabrication de matériaux de construction dans la Communauté de Valence, en Espagne. Les fonds sollicités par les autorités espagnoles devraient permettre d’aider d’anciens salariés de 140 petites et moyennes entreprises. La proposition est maintenant transmise pour approbation au Parlement européen et au Conseil des ministres de l’Union européenne.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «Les travailleurs du secteur espagnol des matériaux de construction souffrent d’une concurrence mondiale croissante et de la crise économique. La situation sur le marché du travail espagnol est particulièrement difficile, mais je suis convaincu que l’aide que propose le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation permettra aux travailleurs qui ont perdu leur emploi de rebondir rapidement.»

L’Espagne a demandé le concours du FEM à la suite du licenciement de 630 travailleurs dans 140 petites et moyennes entreprises de la région de la Communauté de Valence fabriquant des matériaux de construction tels que des plaques en plâtre et des produits en béton. Les licenciements sont la conséquence de la concurrence accrue des matériaux de construction produits dans d’autres parties du monde, situation à laquelle vient s’ajouter la crise économique. La Chine domine de plus en plus le marché mondial des matériaux de construction; en outre, d’autres pays comme l’Inde continuent d’accroître leur production.

Les mesures cofinancées par le FEM permettraient d’aider les 300 travailleurs ayant le plus de mal à retrouver un emploi. Le dispositif fournirait des orientations et des conseils personnalisés et proposerait un bilan de compétences et des services de reclassement, des formations générales et des possibilités de reconversion, des formations professionnelles individuelles, une aide à la création d’entreprise, des incitations au reclassement externe, des allocations de recherche d’emploi et une contribution aux frais de déplacement.

Le coût total du dispositif est estimé à 1,68 million d’euros; sur cette somme, 840 000 euros seraient pris en charge par le FEM.

Contexte

À l’échelle internationale, la production de divers produits minéraux non métalliques utilisés dans la construction a doublé entre 2001 et 2011 (3 055,6 millions de tonnes). En 2001, la Chine était le premier producteur (661 millions de tonnes) et l’Union le deuxième (329 millions de tonnes). Dix ans plus tard, la production chinoise bondissait de 312 %, alors que la production de l’Union reculait de 12 %.

Le déclin de la production des produits minéraux non métalliques dans l’Union s’est accompagné d’une perte de part de marché au niveau mondial. La part de marché de l’UE-27 dans la fabrication mondiale de ces produits est passée de 22,36 % en 2001 à 9,48 % en 2011, alors que la part de marché de la Chine a progressé de 45 % à 67,5 % et que celle de l’Inde s’est stabilisée autour de 7 %.

La fabrication des produits minéraux non métalliques en Espagne a suivi la même évolution négative que dans l’Union. Toutefois, le recul de la production en Espagne est devenu plus prononcé à partir de 2008, du fait de l’éclatement de la bulle de la construction.

En outre, la période 2001-2011 a été caractérisée par une augmentation substantielle des importations des produits minéraux non métalliques vers l’Union. Les importations ont triplé en 2010 par rapport à 2001, et ce malgré la baisse des importations observée en 2008 et 2009 en raison des effets de la crise économique et financière sur le secteur de la construction.

La situation de l’emploi dans la région de la Communauté de Valence est particulièrement fragile, étant donné les répercussions de la crise sur divers autres secteurs comme la construction, l’ameublement, le textile, la chaussure et les jouets qui, en d’autres circonstances, auraient pu constituer des secteurs refuge pour la reconversion d’anciens travailleurs du secteur de la fabrication de matériaux de construction. Le soutien du FEM est donc d’autant plus important qu’il peut permettre à ces travailleurs d’explorer des possibilités nouvelles et différentes.

Le FEM a été proposé pour la première fois par le président de la Commission, M. Barroso, pour aider ceux qui doivent s’adapter aux conséquences de la mondialisation et pour marquer la solidarité de tous ceux qui bénéficient de structures commerciales mondiales plus ouvertes. Depuis le début de ses activités, en 2007, le FEM a reçu 110 demandes d’intervention, lesquelles représentent environ 471,2 millions d’euros au profit de plus de 100 000 travailleurs. De plus en plus d’États membres sollicitent le FEM au profit de travailleurs licenciés, et ce dans un nombre croissant de secteurs.

Le règlement régissant le FEM a été révisé en juin 2009 dans le but de renforcer le rôle du Fonds en tant qu’instrument d’intervention rapide dans l’arsenal déployé par l’Europe face à la crise économique et financière. La nouvelle version de ce règlement, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, et le critère de la crise se sont appliqués à toutes les demandes reçues entre le 1er mai 2009 et le 30 décembre 2011.

Forte de cette expérience, la Commission a proposé de maintenir également le Fonds dans le cadre financier pluriannuel 2014-2020, tout en améliorant son fonctionnement.

Pour en savoir plus

Site web du FEM

Reportages vidéo:

L’Europe agit contre la crise: le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation réformé

Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation

Site web du commissaire László Andor

Suivez László Andor sur Twitter

Recevez gratuitement par courrier électronique le bulletin d’information sur l’emploi, les affaires sociales et l’inclusion de la Commission européenne.

Contacts:

Jonathan Todd (+32 22994107)

Cécile Dubois (+32 22951883)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site