Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Inciter les citoyens à quitter leur fauteuil: une nouvelle initiative pour encourager l’activité physique en Europe

Commission Européenne - IP/13/793   28/08/2013

Autres langues disponibles: EN DE ES IT EL

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 28 août 2013

Inciter les citoyens à quitter leur fauteuil: une nouvelle initiative pour encourager l’activité physique en Europe

La Commission européenne a adopté aujourd’hui une initiative visant à favoriser la pratique d’une activité physique bienfaisante pour la santé, qui constitue la toute première proposition de recommandation du Conseil dans le domaine du sport. La pratique d’un sport et l’activité physique en général aident les personnes à conserver une bonne santé physique et mentale, en combattant l’excès de poids et l’obésité et en prévenant les problèmes de santé qui y sont liés.

Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne chargée des sports, a déclaré: «Nos politiques nous permettent d’en faire bien plus pour inciter les individus à bouger. Cette initiative constitue une étape importante à l’heure où la Commission déploie de nombreux efforts pour favoriser la pratique d’une activité physique bienfaisante pour la santé dans l’Union européenne. Nous invitons les États membres à prendre des mesures dans tous les secteurs stratégiques concernés, de façon à encourager les citoyens à mener ou à entamer une activité physique. Un des éléments essentiels de notre proposition consiste à aider les États membres à suivre l’évolution des efforts accomplis dans leur pays pour favoriser l’activité sportive et physique, et d’en dégager des tendances. En collaborant avec les États membres, nous réduirons les coûts considérables générés par le manque d’activité physique des citoyens européens

Au cours de ces dernières années, l’UE a encouragé l’activité physique à travers ses politiques et instruments financiers et a ainsi soutenu les efforts continus consentis par les États membres. En dépit de ces efforts, les taux élevés d’inactivité physique dans l’UE restent alarmants, deux tiers des Européens ne s’adonnant que rarement, voire jamais, à une activité physique ou sportive.

Prochaines étapes

Le Conseil entamera les discussions sur la proposition de recommandation dès septembre, et pourrait l’adopter en 2013. Il est proposé que le soutien de l’UE à la mise en œuvre des mesures prévues provienne d’Erasmus+, qui devrait démarrer en 2014.wiotwcwiot

Contexte

L’initiative fait suite à un appel lancé par le Conseil en 2012 invitant la Commission à présenter une proposition de recommandation du Conseil visant à promouvoir une approche transversale en faveur de la pratique d’une activité physique bienfaisante pour la santé fondée sur les lignes directrices de l’UE en matière d’activité physique.

Les nombreux bénéfices de l’activité et de l’exercice physiques dans la vie de chacun sont solidement documentés, de même que les problèmes causés par un manque d’activité physique, notamment la mortalité prématurée, des taux de surpoids et d’obésité en hausse, les cancers du sein et du colon, les diabètes et les cardiopathies ischémiques. Les données disponibles montrent que les problèmes de santé induisent des coûts économiques significatifs, surtout au regard du vieillissement rapide de la population en Europe.

Il ressort de la communication de la Commission de 2011 sur le sport que l’activité physique est l’un des plus importants déterminants de la santé dans la société moderne. La communication invite la Commission et les États membres à mettre en œuvre les lignes directrices de l’UE en matière d’activité physique et de poursuivre leurs efforts pour mettre en place des lignes directrices nationales. Celles-ci intègrent les recommandations de l’OMS sur le minimum d’activité physique, soulignent l’importance d’adopter une approche transversale et fournissent 41 recommandations de mesures concrètes. Dans ses conclusions de novembre 2012 relatives à une activité physique bienfaisante pour la santé, le Conseil invite la Commission à présenter une proposition de recommandation du Conseil, assortie d’un cadre de suivi allégé. Les parties intéressées et les experts consultés au cours de la phase préparatoire soutiennent pleinement cette initiative.

C’est aux États membres qu’il appartient d’encourager la pratique d’une activité physique bienfaisante pour la santé. De nombreux pouvoirs publics ont multiplié les actions dans ce domaine. De même, l’UE a abordé la question au moyen de politiques et d’un soutien financier dans le domaine du sport et de la santé et par l’utilisation des structures de coordination stratégique pertinentes au niveau de l’UE, notamment le groupe d’experts «Sport, santé et participation», institué dans le cadre du plan de travail de l’UE en faveur du sport, et le groupe de haut niveau sur la nutrition et l’activité physique, institué dans le cadre de la stratégie européenne pour les problèmes de santé liés à la nutrition, la surcharge pondérale et l’obésité (2007-2013).

Cette nouvelle initiative s’appuie sur ces efforts constants. Elle invite les États membres à élaborer une stratégie nationale et un plan d’action afférent visant à encourager la pratique d’une activité physique bienfaisante pour la santé dans tous les secteurs, reflétant les lignes directrices de l’UE en matière d’activité physique, et à assurer un suivi de l’évolution des taux d’activité physique et de la mise en œuvre des politiques dans ce domaine. La Commission est invitée à soutenir les États membres dans leurs efforts visant à encourager efficacement la pratique d’une activité physique bienfaisante pour la santé en fournissant un appui à l’instauration du cadre de suivi et à rendre compte régulièrement de l’état d’avancement de la mise en œuvre de la recommandation.

Pour de plus amples informations

Commission européenne: Éducation et formation et sport

Site web de Mme Androulla Vassiliou

Retrouvez Mme Androulla Vassiliou sur Twitter: @VassiliouEU

Contacts:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site