Navigation path

Left navigation

Additional tools

Le cœur du réseau européen pour la science se renforce et offre 100 Gbps de débit à l'utilisateur final

European Commission - IP/13/756   31/07/2013

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 31 juillet 2013

Le cœur du réseau européen pour la science se renforce et offre 100 Gbps de débit à l'utilisateur final

Les responsables de GÉANT, réseau paneuropéen ultrarapide pour la recherche qui a permis de découvrir le boson de Higgs, ont annoncé aujourd'hui que, grâce à une amélioration importante du réseau, celui-ci pourrait atteindre la vitesse de 2 Tbps (térabits par seconde). Désormais, la capacité maximale disponible sur le réseau central est de 500 Gbps, ce qui signifie qu'un utilisateur dans l'un des 32 000 établissements universitaires ou d'enseignement supérieur, instituts de recherche, écoles, bibliothèques, musées, archives nationales et hôpitaux connectés peut transférer des données à une vitesse de 100 Gbps.

Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, souligne: «Pour rester dans la course mondiale au progrès scientifique, nous avons besoin de puissance en termes de vitesse et de capacité. Aujourd'hui, la partie "données" de l'équation "recherche" est presque aussi importante que la recherche elle-même. Par cette amélioration, GÉANT démontre qu'il est à l'avant-garde du réseau de recherche.»

De telles vitesses permettront de collaborer de façon plus immédiate sur des projets sensibles et de répondre à la demande, en augmentation rapide, concernant la capacité de transfert de données. La production et le partage de données scientifiques sont des activités qui connaissent une croissance exponentielle, avec les conséquences que cela implique pour les infrastructures TIC et notamment les réseaux de recherche. Les grands projets réunissant des partenaires du monde entier génèrent des volumes considérables de données qui doivent être diffusées, analysées, stockées et consultées.

Grâce aux vitesses élevées atteintes aujourd'hui, le réseau GÉANT fournira les moyens essentiels pour soutenir toutes les disciplines scientifiques, depuis la physique des hautes énergies et la recherche dans l'espace lointain jusqu'à celles qui portent sur des problèmes de société comme le vieillissement la population, le diagnostic des maladies et le changement climatique.

L'objectif de GÉANT est de garantir une disponibilité de 99,999 % grâce à l'identification et la résolution rapides des problèmes de réseau et à des dispositifs de sécurité puissants permettant de détecter et de prévenir les attaques malveillantes.

La Commission européenne contribue actuellement au financement du réseau GÉANT à hauteur de 41,8 millions d'EUR.

Contexte

Cofinancé par l'Union européenne et les Réseaux nationaux pour la recherche et l'enseignement en Europe (NREN), GÉANT vise à promouvoir la libre circulation des données et connaissances scientifiques en mettant en relation et en renforçant les milieux de la recherche et de l'enseignement en Europe et dans d'autres régions du monde.

2 Tbps représente la capacité maximale du système entre deux points du cœur de réseau.

Cette nouvelle phase du réseau amélioré à grande vitesse est connue sous le nom de GN3plus. Le réseau GÉANT relie 38 NREN partenaires qui desservent 43 pays et totalisent plus de 50 millions d'utilisateurs de plus de 10 000 universités, établissements d'enseignement supérieur, instituts de recherche, bibliothèques, musées, archives nationales, hôpitaux, etc. et de 22 000 autres établissements d'enseignement primaire et secondaire. Il est exploité par DANTE (UK) qui dirige le consortium de projet composé de 41 partenaires.

Dans presque toutes les disciplines, les scientifiques sont désormais tributaires de volumes de données en augmentation constante («déluge de données») pour mener leurs activités de recherche. Aussi un effort plus soutenu est-il nécessaire afin de maintenir et de préserver cette position dans l'intérêt de l'ensemble de la société européenne. Il se crée des collaborations scientifiques mondiales autour de nouveaux instruments (en physique, astronomie, biologie, etc.) qui génèrent d'énormes volumes de données devant être consultées et analysées, et utilisent des installations de calcul pouvant être distantes.

Aujourd'hui, les scientifiques, les chercheurs et aussi, de plus en plus, les enseignants évoluent dans des environnements virtuels mondiaux. Cela implique que le réseau GÉANT assure aux groupes qui s'y connectent une couverture non seulement paneuropéenne étendue, mais aussi mondiale. Actuellement, GÉANT permet de se connecter avec 65 pays hors d'Europe et d'atteindre tous les continents par l'intermédiaire des réseaux TEIN (Asie, Pacifique et Asie du sud), EUMEDCONNECT (Méditerranée), RedCLARA (Amérique latine), CAREN (Asie centrale), C@ribnet (Caraïbes) et UbuntuNet (Afrique australe et orientale) ainsi qu'avec les réseaux nord-américains, chinois et japonais.

Liens utiles

Site de la stratégie numérique (en anglais)

Site de Neelie Kroes (en anglais et néerlandais)

Suivez Neelie Kroes sur Twitter

IP/10/1448

Site de GÉANT (en anglais)

Site de DANTE (en anglais)

Contacts

Email: comm-kroes@ec.europa.eu Tél.: +32.229.56361 Twitter: @RyanHeathEU


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website