Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Feu vert pour le GPS européen: Galileo est en mesure d’établir le relevé de position

Commission Européenne - IP/13/729   24/07/2013

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 24 juillet 2013

Feu vert pour le GPS européen: Galileo est en mesure d’établir le relevé de position

Le système européen de navigation par satellite a franchi une étape décisive: aujourd’hui, lors d’une démonstration publique réalisée à Fucino (Italie), M. Antonio Tajani, vice‑président de la Commission européenne, a annoncé qu’il est désormais possible d’obtenir un relevé de positioni grâce aux quatre satellites que compte actuellement Galileo. Ce relevé de position (longitude, latitude et altitude) est une preuve concrète que le programme de navigation par satellite est à même de transmettre des informations extrêmement précises aux appareils de navigation installés dans les véhicules ou à d’autres récepteurs. Cela confirme que Galileo peut fournir des données de positionnement de tout premier ordre. M. Tajani a également annoncé que le lancement de satellites supplémentaires permettra de disposer des premiers services d’ici à la fin de 2014. Il en résultera une amélioration du signal GPS et, grâce à un accroissement de la précision, de la couverture et de la disponibilité des signaux de navigation par satellite, toute une série de nouvelles perspectives commerciales. Comme les avantages de Galileo se concrétisent, les acteurs industriels doivent commencer dès à présent à se préparer aux nouveaux débouchés qui s’offriront à eux. (MEMO/13/718)

M. Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne et commissaire à l’industrie et à l’entrepreneuriat, a déclaré à ce propos: «C’est un grand jour pour la navigation par satellite européenne. La précision du positionnement que l’on obtient avec seulement quatre satellites Galileo est une démonstration de la compétence industrielle européenne. C’est aussi une étape importante vers le lancement des premiers services, en octobre 2014. Au quotidien, les utilisateurs pourront bénéficier d’une meilleure navigation par satellite et nous verrons s’ouvrir de nouveaux débouchés, ce dont nous avons cruellement besoin dans la situation économique actuelle.»

Pour en savoir plus sur Galileo

Le relevé de position se fonde sur une infrastructure européenne totalement nouvelle

Le relevé de position a été obtenu grâce aux quatre satellites Galileo lancés en octobre 2011 et 2012 et à l’infrastructure terrestre du programme, qui comprend des centres de contrôle situés en Italie et en Allemagne ainsi qu’un réseau mondial de stations au sol. Au moins quatre satellites sont nécessaires pour obtenir un relevé de position en trois dimensions.

Avec quatre satellites, la constellation Galileo est visible en même temps pendant seulement deux à trois heures par jour au maximum. Cette durée va s’accroître à mesure que d’autres satellites seront déployés et que de nouvelles stations au sol entreront en activité.

Les avantages du système Galileo de navigation et de positionnement par satellite

Galileo permettra aux utilisateurs de connaître leur position exacte dans le temps et l’espace, comme le GPS, mais de manière plus précise et fiable. Galileo est le programme de la Commission européenne pour le développement d’un système mondial de radionavigation par satellite sous contrôle civil européen. Il sera compatible et, pour certains de ses services, interopérable avec le système américain GPS et le système russe Glonass, tout en restant indépendant de ceux-ci.

Un niveau de précision élevé

En plaçant les satellites sur orbite avec une plus grande inclinaison par rapport au plan équatorial, Galileo assure également une meilleure couverture des hautes latitudes, ce qui est particulièrement utile pour les utilisateurs du nord de l’Europe, dont la couverture par le seul système GPS américain laisse à désirer à l’heure actuelle. En outre, les propriétés renforcées du signal Galileo le rendent plus facile à acquérir et à poursuivre et lui permettent d’être moins sensible aux interférences et aux réflexions.

Des débouchés commerciaux

Galileo et l’industrie spatiale en général constituent une formidable chance pour l’Europe; c’est vrai au quotidien pour les citoyens et pour les entreprises qui fournissent les infrastructures spatiales, mais aussi et surtout pour les industries en aval qui mettent au point des applications ou des services innovants. Galileo ouvre toute une série de nouvelles perspectives commerciales pour les équipementiers, les concepteurs d’applications et les fournisseurs de services nécessitant une très grande fiabilité.

Certains services dérivés pourraient, par exemple, permettre d’éviter des accidents de la route, d’aider les malvoyants ou les handicapés moteurs à se déplacer, d’accélérer le transport des marchandises dangereuses, d’explorer les fonds marins à proximité des côtes et de réaliser un salage intelligent en hiver.

La protection civile et la sécurité

M. Tajani a aussi indiqué que le secteur public lui-même est un client potentiel des applications de Galileo, notamment dans les domaines de la protection civile et de la sécurité. Le futur service public réglementé (PRS) de Galileo pourra être utilisé par les services d’urgence, pour des transports critiques ou dans les secteurs de l’énergie, des télécommunications ou de la défense. M. Tajani a regretté que les utilisateurs potentiels ne connaissent pas encore suffisamment les avantages que présente Galileo.

Le PRS sera réservé aux utilisateurs autorisés par les gouvernements pour des applications sensibles exigeant un niveau élevé de continuité. Il utilisera des signaux robustes, c’est-à-dire cryptés et résistants aux brouillages.

Galileo sera prêt à démarrer en 2014

Galileo commencera à fonctionner d’ici la fin 2014, mais l’infrastructure complète sera achevée après cette date.

L’exposition spatiale européenne

L'exposition spatiale européenne est une exposition itinérante qui montre comment l’espace et la navigation par satellite ont une incidence directe sur la vie quotidienne des citoyens, dans la mesure où plus de 30 000 applications dépendent des technologies spatiales. Les visiteurs de tous âges peuvent voir, toucher et expérimenter le large éventail de services et de technologies innovants que leur offre l’espace.

L’exposition universelle sera la vitrine des applications spatiales

L'expo 2015, qui aura lieu à Milan du 1er mai au 31 octobre 2015 sur le thème «Nourrir la planète, énergie pour la vie», illustrera comment l’espace et les applications de navigation par satellite peuvent contribuer au débat mondial sur l’alimentation et le développement durable.

Contacts:

Carlo Corazza (+32 2 295 17 52) @ECspokesCorazza

Sara Tironi (+32 2 299 04 03)

i :

Le relevé de position indique le positionnement d’un navire, d'un aéronef ou d'une personne sur la surface terrestre.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site