Navigation path

Left navigation

Additional tools

Débat sur l’avenir de l’Europe: Viviane Reding, vice‑présidente de la Commission européenne, dialogue avec les citoyens à Sofia

European Commission - IP/13/720   22/07/2013

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 22 juillet 2013

Débat sur l’avenir de l’Europe: Viviane Reding, vice‑présidente de la Commission européenne, dialogue avec les citoyens à Sofia

«La Bulgarie doit poursuivre sur la voie des réformes, et ses citoyens ont un rôle clé à jouer dans ce processus», a déclaré la vice-présidente de la Commission européenne Mme Viviane Reding, alors qu'elle s'apprête à débattre, demain (23 juillet), de l'avenir de l'Europe avec plus de 250 citoyens à Sofia (Bulgarie).

La rencontre de demain sera la 25e d’une série de «dialogues avec les citoyens» que les commissaires européens tiennent actuellement dans toute l’Union européenne, aux côtés de responsables politiques nationaux et locaux et de membres du Parlement européen. Chaque débat s’articule autour de trois thèmes: la crise économique, les droits des citoyens et l’avenir de l’Europe. Le débat de Sofia, qui aura lieu le 23 juillet, sera ouvert par le président de la République bulgare, M. Rosen Plevneliev.

«Je me réjouis d’apprendre que le président Plevneliev se joindra à moi pour ce débat, afin d’écouter les citoyens bulgares et d’entendre ce qu’ils attendent de nous, responsables politiques, pour leur avenir», a déclaré Mme Reding, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté. «Alors que les citoyens bulgares font actuellement entendre leur voix en protestant dans la rue, ce débat arrive non seulement à point nommé, mais est également nécessaire. Je m'attends à un dialogue exigeant. Mon message sera clair: la Commission souhaite prêter main forte à la Bulgarie pour lutter contre la corruption et la criminalité organisée, et l'aider à réformer son système judiciaire. Ces mesures sont essentielles pour rétablir la confiance et la stabilité dans ce pays.»

Ce dialogue avec les citoyens se tiendra le mardi 23 juillet, de 10h00 à 12h00 (heure locale; de 9h00 à 11h00 HEC), au Club militaire, 7 Tzar Osvoboditel Blvd., à Sofia. Il sera animé par M. Boyko Vassilev, célèbre présentateur de l'émission politique «Panorama» de la télévision nationale bulgare.

Ce dialogue sera retransmis en direct par web streaming et sur la chaîne de télévision bulgare BNT 2. Des citoyens de toute l'Europe pourront également y participer par Twitter (hashtag: #EUDeb8). Enfin, des questions pourront être posées sur la page Facebook officielle de la Représentation de la Commission européenne en Bulgarie.

Contexte

Sur quoi portent les dialogues avec les citoyens?

En janvier, la Commission européenne a donné le coup d’envoi de l’Année européenne des citoyens (IP/13/2), consacrée aux citoyens et à leurs droits. Tout au long de l'année et en 2014, des commissaires européens, des membres du Parlement européen et des responsables politiques nationaux et locaux rencontreront des citoyens de toute l'Union pour débattre des attentes de ces derniers concernant l’avenir de l’Europe.

La vice-présidente Reding a déjà tenu des débats à Cadix (Espagne), à Graz (Autriche), à Berlin (Allemagne), à Dublin (Irlande), à Coimbra (Portugal), à Thessalonique (Grèce), à Bruxelles (Belgique), à Esch-sur-Alzette (Luxembourg), à Varsovie (Pologne) et à Heidelberg (Allemagne). De nombreux autres dialogues seront organisés dans toute l’Union européenne jusqu'à la fin de l'année 2013 et au cours des premiers mois de l'année 2014. Ils mettront en présence des responsables politiques européens, nationaux et locaux et des citoyens de tous horizons. Vous pourrez suivre tous les dialogues à cette adresse: http://ec.europa.eu/european-debate.

De nombreux progrès ont été réalisés au cours des vingt années qui se sont écoulées depuis l’introduction de la citoyenneté de l’Union: la dernière enquête européenne réalisée, qui sera publiée demain, montre qu'aujourd'hui 62 % des citoyens de l’Union se sentent «européens». En Bulgarie, ce chiffre est de 48 %. Dans toute l’UE, les citoyens exercent leurs droits au quotidien. Pourtant, ils n’ont pas toujours véritablement connaissance de ces droits. Par exemple, environ six Bulgares sur dix (57 %) indiquent ne pas être bien informés des droits qui sont les leurs en tant que citoyens de l’Union.

C’est la raison pour laquelle la Commission a fait de 2013 l’Année européenne des citoyens. Les dialogues avec les citoyens sont au cœur de cette année européenne.

Pourquoi la Commission fait-elle cela maintenant?

Parce qu'aujourd’hui, l'Europe est à la croisée des chemins. Tout le monde parle de l’avenir de l’Europe, du passage à une Union politique, à une fédération d’États-nations ou à des États-Unis d’Europe. Les prochains mois et les prochaines années seront déterminants pour le devenir de l’Union européenne. La poursuite de l'intégration européenne doit aller de pair avec le renforcement de la légitimité démocratique de l'Union. C’est pourquoi, il est indispensable que les citoyens européens participent activement au débat et fassent entendre leur voix.

Sur quoi ces dialogues déboucheront-ils?

Les réactions des citoyens au cours des dialogues contribueront à orienter la Commission dans l'élaboration de ses projets pour une future réforme de l’UE. L’un des principaux objectifs de ces dialogues est de préparer le terrain pour les élections européennes de 2014.

Le 8 mai 2013, la Commission européenne a publié son deuxième rapport sur la citoyenneté de l'Union, qui propose 12 nouvelles mesures concrètes pour résoudre des problèmes que les citoyens européens continuent de rencontrer (IP/13/410 et MEMO/13/409). Ce rapport constitue la réponse de la Commission à une grande consultation en ligne lancée en mai 2012 (IP/12/461), ainsi qu’aux questions soulevées et aux suggestions formulées dans le cadre des dialogues menés avec les citoyens sur leurs droits et leur avenir.

Pour en savoir plus

Pour de plus amples informations sur le dialogue de Sofia:

http://ec.europa.eu/debate-future-europe/citizens-dialogues/bulgaria/sofia/index_en.htm

Débats avec les citoyens sur l’avenir de l’Europe:

http://ec.europa.eu/european-debate

L’Année européenne des citoyens:

http://europa.eu/citizens-2013/fr/home

Les Européens ont leur mot à dire - résultats de la consultation sur les droits des citoyens de l’Union:

http://ec.europa.eu/justice/citizen/files/eu-citizen-brochure_fr.pdf

Page d’accueil du site web de Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne chargée de la justice:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/reding/index_fr.htm

Suivez Mme Reding sur Twitter: @VivianeRedingEU

Pour participer au débat sur Facebook:

http://www.facebook.com/ECinBulgaria et sur Twitter: @EC_in_Sofia and #EUdeb8

Personnes de contact:

Mina Andreeva (+32 2 299 13 82)

Natasha Bertaud (+32 2 296 74 56)

ANNEXE

1. Les Bulgares estiment que l’UE est la mieux placée pour prendre des mesures efficaces contre la crise

Source: Eurobarometer Standard 79 - May 2013

2. Cinq Bulgares sur dix se sentent «citoyens de l'Union», quatre sur dix savent ce que cela signifie

Source: Eurobarometer Standard 79 - May 2013

3. Les Bulgares considèrent la libre circulation des personnes, des biens et des services comme la plus grande réalisation de l’UE

Source: Eurobarometer Standard 79 - May 2013


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website