Navigation path

Left navigation

Additional tools

Concentrations: la Commission approuve l’acquisition de MEI par Crane, sous réserve du respect de certaines conditions

European Commission - IP/13/717   19/07/2013

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 19 juillet 2013

Concentrations: la Commission approuve l’acquisition de MEI par Crane, sous réserve du respect de certaines conditions

La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement de l’UE sur les concentrations, le projet de rachat de MEI Group par Crane Co. Les deux entreprises, établies aux États-Unis, fabriquent des systèmes de paiement automatiques. Le rachat sera autorisé moyennant la cession d’une série de produits et d’actifs connexes au Canada et en Allemagne. L’enquête préliminaire de la Commission a montré que l’opération envisagée, telle que notifiée initialement, aurait posé des problèmes de concurrence pour certains types de systèmes de paiement automatiques dans l’Espace économique européen (EEE). Les engagements proposés par Crane visent à écarter ce risque.

La Commission a estimé que l’opération envisagée, telle que notifiée initialement, aurait conféré à l’entité issue de la concentration une part de marché très élevée dans l’EEE, ne permettant pas aux concurrents d’exercer une pression suffisante sur les marchés des systèmes de paiement automatiques suivants: les monnayeurs, utilisés surtout dans les distributeurs, ainsi que les accepteurs et recycleurs de billets de banque pour les applications de transport, par exemple les distributeurs de billets dans les transports publics et les caisses automatiques dans les parkings. La part de marché des autres concurrents aurait été bien inférieure à la part combinée des parties à la concentration.

Pour résoudre les problèmes de concurrence soulevés par la Commission, Crane a proposé de céder plusieurs produits et technologies associées:

  • une gamme de monnayeurs fabriqués en Allemagne par National Rejectors («NRI»), une de ses filiales (engagement limité aux ventes à des clients de l’EEE),

  • une gamme de recycleurs et d’accepteurs de billets de banque fabriqués au Canada par CashCode, une autre de ses filiales, dont certains biens de production.

Crane s'est également engagée à ne pas mettre en œuvre l'acquisition proposée de MEI avant d'avoir conclu un accord contraignant concernant la vente des activités à céder avec un acquéreur satisfaisant, approuvé par la Commission. L'enquête menée par la Commission a révélé que les activités cédées seraient viables et que les engagements résoudraient tous les problèmes recensés.

Compte tenu des mesures correctives proposées, la Commission est parvenue à la conclusion que l’opération, ainsi modifiée, ne restreindrait pas de manière significative le jeu de la concurrence dans l’ensemble de l’EEE ou une partie de celui-ci. Cette décision est subordonnée au respect des engagements souscrits.

Sur les autres marchés, où les activités des parties se chevauchent, l’entité issue de la concentration détiendrait une part de marché relativement limitée et resterait confrontée à plusieurs concurrents sérieux.

L'opération a été notifiée à la Commission le 31 mai 2013.

Informations sur les entreprises et les produits

Crane est un fabricant de produits industriels divers de haute technologie, dont le siège est situé aux États-Unis. L’entreprise est présente, entre autres, sur le marché des systèmes de paiement automatiques et sur celui, connexe, des distributeurs automatiques.

MEI, dont le siège est situé aux États-Unis, est présente, entre autres, sur le marché des systèmes de paiement automatiques.

Les systèmes de paiement automatiques permettent d’effectuer des transactions 24 heures sur 24 et sept jours sur sept par l’intermédiaire de machines de distribution de pièces de monnaie et de billets ou de paiement par virements, qui fonctionnent généralement sans présence humaine. Les machines contenant des systèmes de paiement automatiques peuvent notamment être des distributeurs de boissons ou de collations, des caisses libre-service automatisées dans les supermarchés, des machines à sous ou des distributeurs de billets pour les transports publics.

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

La Commission a pour mission d'apprécier les fusions et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l’article 1er du règlement sur les concentrations) et d’empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

La grande majorité des concentrations notifiées ne posent pas de problème de concurrence et sont autorisées après un examen de routine. À compter de la date de notification d’une opération, la Commission dispose en général d’un délai maximal de 25 jours ouvrables pour décider d’autoriser cette opération (phase I) ou d’ouvrir une enquête approfondie (phase II).

Pour de plus amples informations, veuillez consulter le registre public des affaires de concurrence sur le site web de la Commission consacré à la concurrence, sous la référence M.6857.

Contacts:

Antoine Colombani (+32 22974513 - Twitter: @ECspokesAntoine )

Marisa Gonzalez Iglesias (+32 22951925)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website