Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE BG

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 19 juillet 2013

République démocratique du Congo: l’UE renforce son aide humanitaire et tire la sonnette d’alarme face aux effets de la crise sur les civils

La Commission européenne mobilise 10 millions d'euros supplémentaires pour apporter à 2,5 millions de personnes en République démocratique du Congo (RDC) l'aide dont elles ont besoin de toute urgence. Le pays est en proie à l’une des crises humanitaires les plus longues et les plus complexes que connaît le monde actuellement.

Cette nouvelle enveloppe porte à 71 millions d'euros l'aide d'urgence fournie par la Commission à la RDC et à la région des Grands Lacs depuis le début de cette année, faisant de l'UE le principal pourvoyeur d’aide humanitaire dans le pays. Elle intervient alors que les combats s’intensifient dans l’est de la RDC, avec des conséquences désastreuses pour la population civile.

Des millions de personnes en RDC subissent les effets de l'une des urgences humanitaires actuelles les plus longues. Plus de 2,7 millions de personnes ont été contraintes de fuir leur foyer, dont plus d’un million rien que l’an passé. Plus de 440 000 Congolais ont trouvé refuge dans d’autres pays d’Afrique.

La situation humanitaire se détériore dans l'est du pays, théâtre de nouveaux combats, où des violations du droit humanitaire international sont rapportées chaque jour.

Les violations des droits de l’homme, notamment les actes de violence sexuelle et les enlèvements, ainsi que le recrutement d’enfants par des groupes armés, s’inscrivent toutes dans une logique de déstabilisation. Selon certaines sources, l’ampleur et la nature des violences sexuelles faites aux femmes dans l’est de la RDC ne font qu’empirer et l’on compte, parmi les victimes, de très jeunes enfants, voire même des bébés.

«Le monde doit se réveiller et s’élever contre cette barbarie sans nom que sont les violences à caractère sexuel et sexiste dans l’est du Congo», a déclaré Mme Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises.

«Lors de ma dernière visite au Nord et au Sud-Kivu, j’ai rencontré des victimes de sévices sexuels en compagnie du Dr. Denis Mukwege, fondateur et directeur de l'hôpital Panzi, financé par l'UE. Leur courage face à autant de souffrances nous donne une leçon de dignité humaine.»

«J’en appelle à tous ceux qui ont de l’influence dans l’Est du Congo afin qu'ils mettent tout en œuvre pour que cesse cette violence barbare. Nous devons également faire en sorte que l’action humanitaire puisse se poursuivre dans le plein respect des principes humanitaires de manière à pouvoir atteindre les populations dans le besoin où qu'elles se trouvent.»

La nouvelle enveloppe permettra à la Commission européenne de venir en aide aux populations les plus vulnérables en soutenant des actions destinées à garantir leur survie dans l'immédiat, telles que la distribution de produits alimentaires de base et d’articles de première nécessité et la fourniture d’une protection, d'abris, de soins de santé, d'eau, ainsi que de services d'hygiène et d'assainissement.

L’aide d’urgence sera acheminée par l’intermédiaire des partenaires humanitaires de la Commission européenne présents dans le pays, notamment des agences des Nations unies et des organisations non gouvernementales.

Contexte

La RDC occupe actuellement la dernière place du classement établi selon l'indice de développement humain des Nations unies (IDH 2012) pour ce qui est de l’espérance de vie, de l’éducation et du niveau de vie.

L'accès aux personnes dans le besoin est souvent difficile pour des raisons de sécurité ou de logistique. Pour acheminer l’aide humanitaire vers les zones reculées, la Commission européenne utilise ECHO Flight, le service aérien humanitaire de l’UE. Trois des quatre appareils ECHO Flight sont basés en RDC, où certaines zones ne peuvent être atteintes qu'à pied ou par voie aérienne. En 2012, la Commission a consacré un montant total de 7 millions d’euros à ECHO Flight en RDC.

Une équipe d'experts humanitaires de la Commission européenne est présente dans le pays pour assurer le suivi de la situation, évaluer les besoins et superviser l'utilisation des fonds de l'UE. La Commission a des bureaux à Kinshasa, à Bukavu et à Goma. Elle collabore avec 31 organisations humanitaires qui sont les mieux placées pour fournir une aide en RDC - UNICEF, Comité international de la Croix-Rouge, BCAH et plusieurs ONG.

Pour en savoir plus

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Contacts:

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website