Navigation path

Left navigation

Additional tools

Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, dialogue avec les citoyens à Heidelberg: «l'UE a besoin de plus de démocratie»

European Commission - IP/13/696   16/07/2013

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 16 juillet 2013

Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, dialogue avec les citoyens à Heidelberg: «l'UE a besoin de plus de démocratie»

«L'Europe est démocratique, mais elle devra l'être encore plus à l'avenir si de nouvelles compétences lui sont conférées».

Tel est l'appel que lance Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, alors qu'elle s'apprête à débattre aujourd'hui avec les citoyens à Heidelberg, aux côtés de M. Winfried Kretschmann, ministre-président du land de Bade-Wurtemberg. Ce débat s'inscrit dans le cadre de l'initiative de la Commission intitulée «dialogues avec les citoyens sur l'avenir de l'Europe». Après 24 dialogues de la sorte dans 14 États membres de l'Union européenne, ce sont quelque 400 citoyens allemands qui sont invités, aujourd'hui à Heidelberg, à s'exprimer et à poser des questions sur l'avenir de l'Europe, les conséquences de la crise économique et leurs droits en tant que citoyens de l'Union.

«Le land de Bade-Wurtemberg veut renforcer la participation des citoyens. Je souscris pleinement à cette ambition. De la même manière, nous avons besoin de mieux associer les citoyens aux questions européennes. Je souhaite débattre du meilleur moyen d'y parvenir avec les participants ici à Heidelberg», a déclaré la vice-présidente de la Commission européenne chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté. «En 1848, l'assemblée de Heidelberg a ouvert la voie à l'assemblée de l'église Saint-Paul de Francfort et ainsi au développement de la démocratie parlementaire en Allemagne. C'est d'un tel renouveau démocratique dont nous avons à présent besoin en Europe.»

Ce dialogue avec les citoyens se tiendra aujourd'hui, de 19 heures à 21 heures, à la Halle02 à Heidelberg. Il sera retransmis en direct sur l’internet par web streaming et animé par M. Mathias Zurawski, journaliste de la SWR. Des citoyens de toute l'Europe pourront y participer par Twitter (#EUdeb8). Les personnes intéressées pourront en outre, préalablement au dialogue, obtenir des informations et apporter leur contribution par Twitter @EU_Muenchen et Facebook.

Contexte

Sur quoi portent les dialogues avec les citoyens?

En janvier, la Commission européenne a donné le coup d'envoi de l’Année européenne des citoyens (IP/13/2), consacrée aux citoyens et à leurs droits: tout au long de l’année, des commissaires européens, des membres du Parlement européen ainsi que des responsables politiques nationaux rencontreront des citoyens des 28 États membres pour débattre des attentes de ces derniers concernant l’avenir de l’Europe.

Le débat d'aujourd'hui à Heidelberg est déjà le troisième dialogue avec les citoyens organisé en Allemagne, après les rencontres de Berlin (le 10 novembre 2012) et de Düsseldorf (le 8 mai 2013). D'autres dialogues avec les citoyens ont notamment eu lieu à Cadix, à Graz (Autriche), à Dublin (Irlande), à Turin (Italie), à Coimbra (Portugal), à Thessalonique (Grèce), à Bruxelles (Belgique), à Esch-sur-Alzette (Luxembourg), à Varsovie (Pologne) et en Crète (Grèce). En outre, au cours des quatre semaines qui ont précédé le débat de Heidelberg, d'autres forums avec les citoyens se sont tenus à Tübingen, à Karlsruhe, à Mannheim, à Erbach et à Darmstadt, afin d'associer le plus grand nombre de citoyens possible au débat sur l'avenir de l'Europe. Vous pourrez suivre tous les débats à cette adresse: http://ec.europa.eu/european-debate/index_en.htm.

Les dialogues avec les citoyens ont tous pour objet de déterminer la manière dont les citoyens se représentent l'avenir de l'Union européenne et s'il y a lieu de faire plus pour que ces derniers puissent exercer au quotidien les droits que leur confère l'Union, tels que la libre circulation à l'intérieur de l'UE. Les résultats de ces dialogues sont destinés à alimenter les propositions relatives à l'évolution de l'Union européenne que la Commission entend présenter en 2014.

Pourquoi la Commission fait-elle cela maintenant?

Parce qu'aujourd’hui, l'Europe est à la croisée des chemins. Tout le monde parle de l’avenir de l’Europe, du passage à une Union politique, à une fédération d’États-nations ou à des États-Unis d’Europe. Les prochains mois et les prochaines années seront déterminants pour le devenir de l'Union européenne. La poursuite de l'intégration européenne doit aller de pair avec le renforcement de la légitimité démocratique de l'Union.

En outre, bien souvent les citoyens ne se sentent pas suffisamment informés des droits qui sont les leurs en tant que citoyens de l'Union. Selon la dernière enquête Eurobaromètre, 74 % (Allemagne: 63 %) des citoyens de l'Union se sentent «européens», mais 42 % d'entre eux (Allemagne: 54 %) ne connaissent pas les droits que leur confère leur citoyenneté européenne.

Ces dialogues constituent dès lors une bonne occasion d'informer les citoyens de l'Union sur leurs droits et de recueillir, dans le même temps, leurs opinions sur l'évolution future de l'Union, afin de préparer les élections européennes de 2014.

Comment les citoyens peuvent-ils influencer les décisions de l'Union?

Tous les cinq ans lors de l'élection du Parlement européen et la prochaine fois au mois de mai 2014.

Le Parlement européen élit ensuite, sur proposition du Conseil européen, le président de la Commission européenne. Après approbation du Parlement européen, la Commission dans son ensemble est nommée par le Conseil européen. En outre, la Commission a recommandé que les partis politiques proposent, avant les prochaines élections européennes, un candidat aux fonctions de président de la Commission (IP/13/215).

Tout citoyen de l'Union a le droit d'adresser une pétition au Parlement européen, pour autant que celle-ci porte sur un domaine de compétence de l'UE et qu'il soit personnellement concerné.

Grâce à l'initiative citoyenne européenne, des citoyens de l'Union (pour autant qu'ils soient au moins un million et issus d'au moins sept États membres) peuvent inviter la Commission européenne à présenter une proposition législative.

Enfin, la Commission organise régulièrement des auditions sur des thèmes précis, auxquelles tout citoyen peut prendre part.

Pour en savoir plus

Débat sur l'avenir de l'Europe (dialogue avec les citoyens de l'Union):

http://ec.europa.eu/debate-future-europe/citizens-dialogues/index_en.htm

Année européenne des citoyens 2013: http://europa.eu/citizens-2013/fr/home

Initiative citoyenne européenne:

http://ec.europa.eu/citizens-initiative/public/welcome

Portail central de la Commission européenne pour les pétitions, les blogs et les litiges concernant les droits attachés à la citoyenneté de l'Union:

http://europa.eu/citizens-2013/fr/about/your-eu-rights

Résultats de la consultation en ligne sur les droits conférés aux citoyens de l'Union:

http://ec.europa.eu/justice/citizen/files/eu-citizen-brochure_fr.pdf

Page d’accueil du site web de Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/reding/index_fr.htm

Suivez la vice-présidente sur Twitter: @VivianeRedingEU

Prenez part au débat sur Twitter: #EUdeb8

Personnes de contact:

Mina Andreeva (+32 2 299 13 82)

Natasha Bertaud (+32 2 296 74 56)

ANNEXE

1. Les jeunes Allemands votent aux élections européennes parce que la démocratie est importante pour eux

Quelle: Flash Eurobarometer 375: Telefonbefragung von Teilnehmern im Alter von 15 bis 30 Jahren im April 2013

2. Les Allemands se sentent européens, mais ne connaissent pas suffisamment leurs droits en tant que citoyens de l'Union

Quelle: Standard-Eurobarometer 78:

3. Les Allemands attendent principalement de l'UE qu'elle lutte contre la crise économique et qu'elle renforce la coopération entre États membres

Quelle: Standard-Eurobarometer 78:


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website