Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 16 juillet 2013

L’UE propose une approche commune du financement de l'éradication de la pauvreté et du développement durable

La Commission européenne a adopté aujourd’hui une communication qui propose des principes clés pour le financement de l’éradication de la pauvreté et du développement durable après 2015, date butoir fixée pour l’accomplissement des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). Bien que la communication se concentre essentiellement sur les pays en développement, elle s'appuie sur des principes auxquels chaque citoyen peut s'identifier et qui rendent son approche universellement applicable.

La communication s’inspire du document d’orientation récent intitulé «Une vie décente pour tous: éradiquer la pauvreté et offrir au monde un avenir durable», qui porte sur la teneur du futur cadre de développement, et attire l’attention sur les moyens qui permettront de financer ce dernier.

Saluant l’adoption de la communication, M. Andris Piebalgs, commissaire au développement, s’est exprimé en ces termes: «Il s’agit là d’une nouvelle étape essentielle dans la mise en place du futur cadre pour l’après 2015. Pour que notre politique progresse, nous devons utiliser toutes les ressources disponibles et rechercher de nouveaux moyens, innovants et fiables, de financer l'éradication de la pauvreté et de parvenir à un développement durable à long terme.»

M. Janez Potočnik, commissaire à l’environnement, a déclaré: «La communication adoptée ce jour lie le réexamen des objectifs du millénaire pour le développement et le suivi de la conférence Rio+20 et les inscrit dans un cadre général unique pour l’après 2015. Nous complétons aujourd’hui notre vision commune en confirmant que nous allons également intégrer les pistes de financement en faveur du développement durable et de l’éradication de la pauvreté.»

Le document d’orientation adopté aujourd’hui examine les différentes ressources financières disponibles: publiques et privées, nationales comme internationales (des taxes aux subventions en passant par l’investissement privé et la philanthropie).

Ci-dessous figurent certains des principes directeurs mis en évidence dans la communication:

  • le financement est indissociable des objectifs stratégiques. Les fonds doivent aller là où ils sont le plus nécessaires, mais nous devons également les utiliser d'une façon efficace et innovante pour en maximiser les effets;

  • toutes les sources de financement devraient être considérées comme un tout, y compris l'aide publique au développement (ADP) qui reste essentielle pour les pays à faible revenu;

  • les économies émergentes et les pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure peuvent assumer leur part de l’effort d’aide aux plus pauvres et aux plus vulnérables;

  • les différents objectifs stratégiques doivent se renforcer mutuellement de sorte que chaque euro soit dépensé dans le but d'atteindre simultanément plusieurs objectifs. Par exemple, une meilleure sécurité alimentaire, essentielle pour éradiquer la pauvreté, peut s’obtenir grâce à une meilleure préservation de la biodiversité et des forêts, laquelle à son tour contribue à la lutte contre le changement climatique;

  • il devrait appartenir aux pays partenaires d'établir les priorités en matière de répartition des ressources;

  • la communication appelle aussi à une plus grande transparence et à une responsabilisation réciproque accrue, au niveau national et mondial, pour que toutes les ressources financières soient mises plus efficacement au service du développement durable.

La Commission européenne publie également aujourd’hui le rapport annuel sur la responsabilité de l'UE en matière de financement du développement, qui fait état de progrès importants dans les domaines du secteur privé, du commerce, de l’atténuation du changement climatique et de l’adaptation à celui-ci, ainsi que de l’utilisation de sources et d’instruments de financement innovants. Pour la première fois, le rapport évalue également les travaux réalisés dans les domaines de la science, de la technologie et de l’innovation à l’aune des engagements pris l'an dernier lors du sommet Rio+20.

Contexte

La communication de la Commission intitulée «Après 2015: vers une approche globale et intégrée du financement de l'éradication de la pauvreté et du développement durable» recommande d'inscrire les discussions internationales sur le financement de la lutte contre les défis mondiaux dans un cadre général.

Cela devrait permettre une plus grande cohérence et une meilleure coordination des processus spécifiques tant de financement que de négociations en cours au niveau international concernant, par exemple, le changement climatique, le développement durable et les objectifs de développement pour l'après 2015.

Pour en savoir plus

MEMO/13/688: «New EU communication sets out proposals for financing for poverty eradication and sustainable development post 2015»

Site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen au développement:

hhttp://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Lien vers la communication de la Commission intitulée «Après 2015: vers une approche globale et intégrée du financement de l'éradication de la pauvreté et du développement durable»:

http://ec.europa.eu/europeaid/what/development-policies/financing_for_development/index_en.htm

Site web de la DG Développement et coopération EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Contacts:

Alexandre Polack (+32 2 299 06 77)

Maria Sanchez Aponte (+32 2 298 10 35)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website