Navigation path

Left navigation

Additional tools

Le commissaire européen au commerce effectue une tournée en Afrique australe

European Commission - IP/13/686   12/07/2013

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 12 juillet 2013

Le commissaire européen au commerce effectue une tournée en Afrique australe

Du 15 au 19 juillet 2013, le commissaire européen au commerce, M. Karel De Gucht, visitera quatre pays d’Afrique australe: le Kenya [membre de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC)], ainsi que la Namibie, le Botswana et l’Afrique du Sud [membres de la Communauté de développement de l’Afrique australe (CDAA)]. Il mettre cette tournée à profit pour discuter des moyens de renforcer les échanges commerciaux et les investissements avec les régions africaines, notamment par d’ambitieux partenariats commerciaux et de développement. Les accords de partenariat économique (APE) négociés par l’Union européenne avec l’EAC et le groupe APE de la CDAA visent à consolider le libre accès des pays à son marché, à favoriser la coopération liée aux échanges commerciaux et à promouvoir l’investissement.

«L’Afrique subsaharienne est maintenant l’une des régions de la planète où la croissance est la plus rapide, tandis que l’Union européenne, avec ses 500 millions de consommateurs, est le plus grand marché du monde. Il existe d’importantes opportunités à saisir des deux côtés», a déclaré M. Karel De Gucht. «Les APE peuvent fournir un cadre pour l’approfondissement des liens commerciaux qui lient l’Union et l’Afrique, dont la proximité géographique peut devenir un atout commercial distinct par des échanges commerciaux et la création d'emplois. J’espère que cette visite permettra d’approfondir le dialogue sur les APE et d’aborder d’autres questions d’intérêt mutuel, telles que les négociations commerciales», a ajouté le commissaire.

Pour stimuler les relations commerciales et préparer le terrain en vue de la conclusion d’APE à échéance prévisible, M. De Gucht rencontrera les ministres du Commerce des quatre pays visités: Mme Phyllis Kandie (Kenya), M. Calle Schlettwein (Namibie), Mme Dorcas Makgato-Malesu (Botswana) et M. Rob Davies (Afrique du Sud). Il sera aussi présent au sommet annuel UE-Afrique du Sud qui se tiendra à Pretoria le 18 juillet.

Contexte

Sur la base de l’accord de Cotonou, signé en 2000, les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique («pays ACP»), organisés en groupements régionaux autodéfinis, et l’Union européenne négocient des accords de partenariat économique. Ces accords ont pour but de garantir un accès au marché de l’UE en franchise de droits et sans contingents, ainsi que d’autres dispositions (normes sanitaires et d’hygiène et autres règles commerciales, par exemple) adaptées aux besoins des pays ACP.

À ce jour, trois APE s’appliquent: l’un avec la région des Caraïbes (CARIFORUM), un autre avec la région du Pacifique (Papouasie-Nouvelle-Guinée et Fidji, la Papouasie étant seule à l’appliquer), et le troisième avec l’Afrique orientale et australe (ESA, y compris le Zimbabwe et les trois États de l’océan Indien: Madagascar, Maurice et les Seychelles).

Les négociations APE visent à l’établissement de partenariats stables et durables fondés sur des échanges réciproques et admettant une asymétrie suffisante pour tenir compte des besoins en développement des partenaires APE de l’Union.

Le Kenya négocie un APE avec l’UE en tant que membre de l’EAC, avec le Burundi, le Rwanda, la Tanzanie et l’Ouganda. L’Union est le premier partenaire commercial du Kenya avec environ 25 % des exportations totales du pays, pour un montant de plus d’un milliard d’euros par an. Les échanges de biens de consommation entre l’UE et le Kenya ont continué d’augmenter ces dernières années, pour atteindre plus de 2,5 milliards d’euros en 2012. Les principaux produits exportés par le Kenya vers l’UE sont les fleurs fraîches coupées, le thé, le café et les légumes (essentiellement des pois et des haricots).

Le Botswana, la Namibie et l’Afrique du Sud sont en train de négocier un accord de partenariat économique régional avec l’UE en tant que groupe APE de la CDAA, qui comprend également l’Angola, le Lesotho, le Mozambique et le Swaziland. Les échanges entre l’Union et l’Afrique du Sud sont régis actuellement par l’accord sur le commerce, le développement et la coopération (accord CDC) signé en 1999. Par l’application d’un accord de partenariat économique, le Botswana et la Namibie peuvent maintenir un accès au marché de l’UE en franchise de droits et sans contingents.

Ces trois pays d’Afrique australe sont riches en ressources naturelles et exportent vers l’Union des diamants (Botswana, Afrique du Sud), de l’uranium (Namibie), du platine (Afrique du Sud) ainsi que d’autres produits. Ce sont de grands exportateurs de viande bovine (Namibie, Botswana), de produits de la pêche (Namibie) et de raisin de table (Namibie). L’Afrique du Sud a également un secteur agroalimentaire fort et exporte du vin, du sucre, des agrumes et d’autres fruits mais, en tant que pays émergent plutôt qu’en voie de développement, elle possède une économie beaucoup plus diversifiée et exporte également des produits finis et semi-finis.

L’Union exporte un large éventail de marchandises vers les pays du groupe APE de la CDAA: véhicules, machines, appareils électriques, produits pharmaceutiques et denrées alimentaires transformées. Dans l’ensemble, les échanges entre l’Union européenne et le groupe APE de la CDAA sont dominés par les échanges avec l’Afrique du Sud, dont l’économie est la plus puissante de la région et au-delà. Le total des échanges entre l’UE et l’Afrique du Sud a augmenté de plus de 75 % depuis 2000 et s’est élevé à 46 milliards d’euros l’an dernier. Durant les dernières années le commerce entre l'UE et l'Afrique du Sud s'est équilibré. Ce pays est également un acteur clé dans le secteur des services en Afrique: il est très présent dans les télécommunications, les services bancaires et financiers, le tourisme, l’hôtellerie et la restauration, les transports, etc. Les échanges de services avec l’UE ont donc connu, eux aussi, une croissance en flèche.

Pour de plus amples informations

Relations de l’UE avec les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (pays ACP):

http://ec.europa.eu/trade/policy/countries-and-regions/regions/africa-caribbean-pacific/

État d’avancement des négociations APE (PDF):

http://trade.ec.europa.eu/doclib/docs/2009/september/tradoc_144912.pdf

Responsables :

John Clancy (+32 2 295 37 73)

Helene Banner (+32 2 295 24 07)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website