Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’avenir de l'Europe: le président Barroso et la vice-présidente Reding vont débattre avec les citoyens à Varsovie

European Commission - IP/13/675   10/07/2013

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 10 juillet 2013

L’avenir de l'Europe: le président Barroso et la vice-présidente Reding vont débattre avec les citoyens à Varsovie

Après 22 dialogues avec les citoyens dans 14 États membres, c'est au tour des citoyens polonais de pouvoir échanger leurs points de vue sur l’avenir de l’Europe. Le 11 juillet 2013, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso, la vice-présidente Viviane Reding et le député européen Róża Thun participeront à un débat avec plus de 300 citoyens au Centre scientifique Copernic à Varsovie.

«Nos citoyens se rendent compte que nombre des problèmes, des dangers et des menaces qui pèsent sur leur bien-être dépassent les frontières nationales, et qu’il doit donc en être de même pour les solutions. L’intégration européenne peut soutenir les politiques nationales et renforcer les libertés des citoyens européens. Seule l’Europe peut garantir que les erreurs du passé ne se reproduiront pas et que les défis du futur seront relevés plus efficacement», a déclaré le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. «Le véritable risque de fragmentation provient du fait de ne pas entendre les préoccupations des citoyens. Je souhaite un vrai débat sur la manière dont l’Union européenne devrait évoluer dans les années à venir, sur le plan tant économique que politique. Un débat qui engage chaque citoyen. C’est pourquoi nous nous rendrons à Varsovie demain et dans tous les pays de l’UE, cette année et l'année prochaine.»

«À l’heure où le débat sur l’avenir de l’Europe et les conséquences de la crise économique prend de l’ampleur, nous devons avoir une vision claire de la direction à suivre dans les années à venir. Ce que pensent les citoyens est plus important que jamais et je me réjouis à l’idée de me rendre à Varsovie pour entendre ce que les citoyens polonais ont à dire», a déclaré Viviane Reding, vice-présidente de la Commission et commissaire chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté. «La Pologne appartient au noyau dur de l’Union européenne et son influence est déterminante pour sortir l’Europe de la crise et la doter des instruments adaptés pour garantir que les erreurs du passé ne se répètent pas. Je pense que la Pologne continuera à jouer un rôle actif et important dans la construction d’une Europe plus forte.»

Le président de la Commission européenne José Manuel Barroso et l’ex-Premier ministre de Pologne et actuel conseiller du Président polonais, Tadeusz Mazowiecki, ouvriront le débat à Varsovie avant de céder la place à la vice-présidente Reding et au député européen Róża Thun, qui discuteront de la crise économique, des droits des citoyens et de l’avenir de l’Europe avec les participants. Dans la suite de la matinée, le président Barroso assistera à la première assemblée générale concernant le «Nouveau récit pour l’Europe», qui réunira des intellectuels, des représentants du monde culturel et des artistes, et dont l’ouverture se fera en présence du premier ministre polonais Donald Tusk.

Le public qui participera à ce débat à Varsovie sera très varié, composé de représentants des entreprises, du monde de la culture, d’organisations non gouvernementales et d’associations d’étudiants. Les centres d’information Europe Direct opérant dans 31 villes du pays veilleront également à ce que dans toute la Pologne, les citoyens qui le souhaitent puissent participer au débat organisé dans la capitale. L’événement, qui durera deux heures, sera animé par Michał Adamczyk, de la chaîne de télévision publique TVP.

Le débat aura lieu de 14 h 30 à 16 h 30 (HEC) au Centre scientifique Copernic de Varsovie. Il sera diffusé en direct en ligne. Les citoyens de toute l'Europe pourront également y participer par Twitter (mot-clic: #EUDeb8).

Le 11 mai 2013, Varsovie avait déjà accueilli un dialogue avec les citoyens mené par M. Janusz Lewandowski, commissaire chargé de la programmation financière et du budget. Près de 200 personnes y ont participé, et plus de 3000 ont suivi la diffusion en direct par webstreaming.

Contexte

Sur quoi portent les dialogues avec les citoyens?

En janvier, la Commission européenne a donné le coup d'envoi de l’Année européenne des citoyens (IP/13/2), consacrée aux citoyens et à leurs droits: tout au long de l’année et en 2014, des commissaires européens, des membres du Parlement et des personnalités politiques des États membres rencontreront des citoyens de toute l'UE pour débattre des attentes de ces derniers concernant l’avenir de l’Europe.

La vice-présidente Reding a déjà tenu des débats à Cadix (Espagne), à Graz (Autriche), à Berlin (Allemagne), à Dublin (Irlande) à Coimbra (Portugal), à Thessalonique (Greece), à Bruxelles (Belgique) et à Esch-sur-Alzette (Luxembourg). De nombreux autres dialogues seront organisés dans toute l’Union européenne en 2013 et 2014. Ils mettront en présence des responsables politiques nationaux et locaux et des citoyens de tous les horizons. Tous les entretiens peuvent être suivis sur: http://ec.europa.eu/european-debate.

De nombreux progrès ont été réalisés au cours des vingt années écoulées depuis l'introduction de la citoyenneté de l'Union: selon une récente enquête de l'UE, 63 % des citoyens se sentent aujourd’hui«européens». En Pologne, ce pourcentage est même supérieur (74%, voir l’annexe). Dans toute l’UE, les citoyens exercent leurs droits au quotidien. Pourtant, les Européens ne sont pas toujours conscients de ces droits. Par exemple, environ six Polonais sur dix indiquent ne pas être bien informés des droits dont ils jouissent en tant que citoyens de l’Union.

C’est pourquoi les dialogues avec les citoyens sont au cœur de l’Année européenne des citoyens, une année consacrée aux citoyens et à leurs droits.

Pourquoi la Commission fait-elle cela maintenant?

Parce qu'aujourd’hui, l'Europe est à la croisée des chemins. Tout le monde parle de l’avenir de l’Europe, du passage à une Union politique, à une fédération d’États-nations ou à des États-Unis d’Europe. Les prochains mois et les prochaines années seront déterminants pour le devenir de l'Union européenne. La poursuite de l'intégration européenne doit aller de pair avec le renforcement de la légitimité démocratique de l'Union. C’est pourquoi, il est indispensable que les citoyens européens participent activement au débat et fassent entendre leur voix.

Sur quoi ces dialogues déboucheront-ils?

Les informations qui remonteront des dialogues avec les citoyens contribueront à orienter la Commission dans la préparation de ses plans pour une future réforme de l’UE. L'un des principaux objectifs de ces dialogues est de préparer le terrain pour les élections européennes de 2014.

Le 8 mai 2013, la Commission européenne a publié son deuxième rapport sur la citoyenneté de l'Union, qui propose 12 nouvelles mesures concrètes pour résoudre des problèmes que les citoyens européens continuent de rencontrer (IP/13/410 et MEMO/13/409). Ce rapport constitue la réponse de la Commission à une grande consultation en ligne lancée en mai 2012 (IP/12/461), ainsi qu’aux questions soulevées et aux suggestions formulées dans le cadre des dialogues menés avec les citoyens sur leurs droits et leur avenir. Sur les douze mille citoyens de l’UE qui ont participé à la consultation, les Polonais ont été les plus nombreux avec 18 % du nombre total de contributions.

Pour en savoir plus

Pour de plus amples informations sur le dialogue de Varsovie:

http://ec.europa.eu/debate-future-europe/citizens-dialogues/poland/warsaw/july_en.htm

Débats avec les citoyens sur l’avenir de l’Europe:

http://ec.europa.eu/european-debate/index_pl.htm

L'Année européenne des citoyens: http://europa.eu/citizens-2013/fr/home

Les Européens ont leur mot à dire — résultats de la consultation publique sur les droits des citoyens dans l’UE: http://ec.europa.eu/justice/citizen/files/eu-citizen-brochure_fr.pdf

Site web de la vice-présidente Viviane Reding, commissaire européenne chargée de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté: http://ec.europa.eu/reding

Viviane Reding sur Twitter: @VivianeRedingEU

Pour participer au débat via Facebook: www.facebook.com/komisjaeuropejska, et via Twitter: @EUinPL #EUdeb8

Contacts :

Mina Andreeva (+32 2 299 13 82)

Natasha Bertaud (+32 2 296 74 56)

Annex

1. Poles believe the EU can best tackle the current crisis

2. More than seven out of ten Poles feel they are EU citizens, one in two knows his or her rights

3. Poles consider the free movement of people, goods and services to be the EU’s greatest achievement


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website