Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 8 juillet 2013

Plus de 3 millions d’étudiants Erasmus

D’après les chiffres publiés aujourd’hui, plus de trois millions d’étudiants ont bénéficié de bourses Erasmus depuis le lancement du programme en 1987. Les statistiques, qui portent sur l’année universitaire 2011‑2012, montrent également que le programme a permis à plus de 250 000 étudiants Erasmus – ce qui constitue un nouveau record – d’effectuer une partie de leurs études supérieures à l’étranger ou un stage dans une entreprise étrangère pour améliorer leur aptitude à l’emploi. Plus de 46 500 membres du personnel enseignant et administratif ont également reçu une aide au titre d’Erasmus pour enseigner ou se former à l’étranger, une expérience destinée à améliorer la qualité de l’enseignement et de l’apprentissage dans les 33 pays participant au programme (les États membres de l’UE, l’Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse et la Turquie).

La commissaire européenne chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, a fait la déclaration suivante: «Les derniers chiffres publiés, qui atteignent un niveau record, montrent que nous avons dépassé notre objectif de trois millions d’étudiants Erasmus et témoignent du succès et de la popularité durables du programme. Erasmus est plus important que jamais en ces temps de difficultés économiques et de fort chômage des jeunes: grâce à ce programme, les étudiants acquièrent des compétences et une expérience internationale qui accroissent leur aptitude à l’emploi et leur permettent d’être plus mobiles sur le marché du travail. En ouvrant nos universités et écoles supérieures à la coopération internationale, Erasmus a aussi contribué sensiblement à l’amélioration de la qualité de l’enseignement supérieur en Europe. Pour ce qui est de l’avenir, je me réjouis à la perspective que notre nouveau programme Erasmus + permette à quatre millions de jeunes d’étudier, de se former, d’enseigner ou de travailler comme volontaires à l’étranger dans les sept années à venir.»

Parmi les pays participant au programme Erasmus, les destinations les plus prisées des étudiants ont été l’Espagne, la France et l’Allemagne en 2011-2012. Les Espagnols ont en outre été les plus nombreux à partir à l’étranger, suivis des Allemands et des Français (voir MEMO/13/647).

Près de 205 000 étudiants, soit 80 % environ du nombre total d’étudiants ayant bénéficié d’Erasmus en 2011-2012, ont choisi de passer six mois en moyenne dans une université ou un autre établissement d’enseignement supérieur à l’étranger, dans le cadre de leur programme d’études. Le nombre d’étudiants ayant choisi l’option «études» a augmenté de 7,5 % par rapport à l’année précédente. Avec un taux de croissance de 18 % par rapport à l’année précédente, les stages en entreprise continuent à être de plus en plus demandés. En 2011-2012, un étudiant Erasmus sur cinq (soit près de 50 000 au total) a choisi cette option.

La demande est restée supérieure au nombre de bourses disponibles dans la plupart des pays. Le montant mensuel d’une bourse Erasmus, destinée à couvrir une partie des coûts supplémentaires liés au séjour à l’étranger et aux frais de voyage, s’élevait en moyenne à 252 €. Cette somme, qui est restée stable ces trois dernières années, est complétée, dans certains pays, par un financement national, régional ou institutionnel.

Erasmus +, nouveau programme de l’UE pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport dont le lancement est prévu en janvier 2014, s’appuiera sur l’héritage d’Erasmus en offrant à quatre millions de personnes la possibilité d’étudier, de se former, d’enseigner ou de travailler bénévolement à l’étranger d’ici 2020. Ce programme devrait être doté d’un budget de 14,5 milliards € environ pour 2014‑2020, soit une augmentation de 40 % par rapport aux programmes de mobilité actuels dans les domaines de l’éducation et de la formation. Erasmus + remplacera l’actuel programme d’éducation et de formation tout au long de la vie (Erasmus, Leonardo, Comenius, Grundtvig) ainsi que les programmes Jeunesse en action, Erasmus Mundus, Tempus, Alfa, Edulink et le programme de coopération bilatérale avec les pays industrialisés.

Contexte

Dans sa stratégie de réforme de l’enseignement supérieur (IP/11/1043), la Commission a insisté sur la nécessité d'offrir aux étudiants davantage de possibilités d’acquérir des compétences en étudiant ou en se formant à l’étranger. L’UE s’est fixé pour objectif de porter la mobilité des étudiants à 20 % au moins d’ici à la fin de la décennie. Actuellement, ils sont près de 10 % à faire des études ou à se former à l’étranger avec le soutien d’Erasmus ou grâce à d’autres moyens, publics et privés. Environ 4,5 % d’entre eux bénéficient d’une bourse Erasmus.

Le réseau des étudiants Erasmus a sélectionné des étudiants de chaque pays participant qui sont allés à l’étranger grâce à Erasmus en 2012-2013 pour représenter les trois millions de bénéficiaires. Tous s’accordent pour dire que l’expérience Erasmus a dépassé leurs attentes et les a enrichis sur le plan tant personnel que professionnel. Nombreux sont les anciens étudiants Erasmus, dont certains sont aujourd’hui des personnalités connues en Europe (voir annexe 5), à partager ce point de vue.

Erasmus ne permet pas seulement de financer des échanges d’étudiants et d’enseignants: il soutient également des projets communs, des universités d’été et des réseaux, dans le but d’améliorer le système d’enseignement pour qu’il réponde aux besoins du marché du travail et de la société dans son ensemble.

Pour en savoir plus:

MEMO/13/647 «Le programme Erasmus en 2011-2012: explication des chiffres».

Commission européenne: le programme Erasmus

Statistiques sur le programme Erasmus

Soutenir les réformes: le rôle d'Erasmus dans l'enseignement supérieur

Le site internet de Mme Androulla Vassiliou

Retrouvez Mme Androulla Vassiliou sur Twitter: @VassiliouEU

Annexe 1: programme Erasmus 2011-2012 – Nombre d’étudiants envoyés à l’étranger par pays

Annexe 2: programme Erasmus 2011-2012 – Mobilité des étudiants Erasmus: pays d’origine et de destination

Annexe 3: programme Erasmus 2011-2012 – Les cent établissements de l’enseignement supérieur accueillant le plus d’étudiants Erasmus

Annexe 4: les anciens étudiants Erasmus célèbres – des carrières passionnantes

Annexe 5: les représentants du trois millionième étudiant Erasmus dans les 33 pays participants

Contacts :

Dennis Abbott (+32 22959258); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 22959667)

Annexe 1

Programme Erasmus 2011-2012

Nombre d’étudiants envoyés à l’étranger par pays

Country

2010/11

2011/12

Year on Year Growth

HR

545

882

61,8%

DK

2768

3315

19,8%

SI

1480

1735

17,2%

TR

10095

11826

17,1%

SE

3160

3573

13,1%

LV

1959

2194

12,0%

NO

1529

1690

10,5%

DE

30274

33363

10,2%

IE

2511

2754

9,7%

ES

36183

39545

9,3%

SK

2458

2685

9,2%

CZ

6433

7004

8,9%

PT

5964

6484

8,7%

NL

8590

9310

8,4%

PL

14234

15315

7,6%

AT

5216

5590

7,2%

UK

12833

13662

6,5%

EE

1028

1092

6,2%

IT

22031

23377

6,1%

FR

31747

33269

4,8%

HU

4164

4361

4,7%

GR

3437

3591

4,5%

BE

6824

7091

3,9%

LT

3417

3548

3,8%

FI

5081

5272

3,8%

LU

441

450

2,0%

BG

1837

1852

0,8%

MT

0

149

n.a.

LI

38

38

0,0%

CH

0

2714

n.a.

RO

4604

4578

-0,6%

IS

263

261

-0,8%

CY

264

257

-2,7%

Source: Commission européenne

Annexe 2

Programme Erasmus 2011-2012

Mobilité des étudiants Erasmus: pays d’origine et de destination

Le tableau indique le nombre total d’étudiants Erasmus envoyés à l’étranger du pays d’origine (axe vertical) vers le pays de destination (axe horizontal) au cours de l’année universitaire 2011-2012.

La Belgique, par exemple, a envoyé 7 091 étudiants dans d’autres pays participants et a accueilli au total 8 593 étudiants; elle a notamment envoyé 1 107 étudiants en France et accueilli 243 étudiants provenant de Hongrie.

Source: Commission européenne

Annexe 3

Programme Erasmus 2011-2012

Les cent établissements de l’enseignement supérieur accueillant le plus d’étudiants Erasmus


Source: Commission européenne


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website