Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Crise syrienne: l'Union européenne annonce une aide humanitaire de 100 millions €

Commission Européenne - IP/13/60   29/01/2013

Autres langues disponibles: EN DE BG

Commission européenne

communiqué de presse

Bruxelles, le 29 janvier 2013

Crise syrienne: l'Union européenne annonce une aide humanitaire de 100 millions €

La Commission européenne annoncera une aide humanitaire de 100 millions € à l’occasion de la Conférence internationale des donateurs pour la Syrie qui se tiendra au Koweït le 30 janvier à l’initiative du Secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon. Ces fonds, qui seront décaissés en 2013, viendront s’ajouter aux 100 millions € qu’il avait déjà été prévu d’affecter au règlement de la crise en 2011-2012, ce qui porte à 200 millions € le financement humanitaire de la Commission dans ce conflit.

Compte tenu de la situation humanitaire catastrophique et des besoins croissants, tant en Syrie que dans les pays voisins, ces fonds essentiels permettront de venir en aide à une partie des quatre millions de personnes (dont deux millions de personnes déplacées) qui sont dans le besoin en Syrie, ainsi qu'aux 700 000 réfugiés dénombrés à ce jour.

Avant son départ pour la conférence, Mme Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, a déclaré:

«Cette enveloppe supplémentaire de 100 millions € constitue une nécessité absolue. Pour ceux qui sont restés en Syrie, le quotidien, c’est le froid, la faim et la peur. Ceux qui ont réussi à franchir les frontières n’ont souvent pour seule richesse à leur arrivée que les vêtements qu’ils portent. Le Liban, la Jordanie, la Turquie et l'Iraq méritent notre respect pour leur générosité à l'égard des réfugiés fuyant la Syrie, mais le flux ne cesse de croître et ces pays ont besoin d’un soutien accru.

Je profiterai de l’occasion offerte par la conférence au Koweït pour rappeler la nécessité de respecter le droit humanitaire international et d’appliquer les principes humanitaires à chaque maillon de la chaîne. C'est la seule manière d'atteindre le plus de personnes dans le besoin.

Ces fonds sont l’expression concrète de la solidarité indéfectible des Européens avec toutes les personnes touchées par la crise syrienne. Je ne peux qu'espérer que cela donnera lieu à d’autres promesses de dons de la part des États membres de l’UE et du reste de la communauté internationale. Il est essentiel de dégager des moyens financiers pour éviter toute nouvelle détérioration de cette crise humanitaire de grande ampleur.»

Cette enveloppe supplémentaire permettra de couvrir les besoins prioritaires en Syrie et dans les pays voisins: réponse médicale d'urgence, comprenant des soins médicaux et psycho-sociaux aux blessés et victimes de traumatismes (en particulier les enfants), fourniture de nourriture et d'eau potable, mise à disposition d'abris, enregistrement et, partant, protection des réfugiés. Par ailleurs, des médicaments seront fournis pour limiter les pénuries, les systèmes d'assainissement existants seront remis en état et de nouveaux seront construits afin d'éviter les maladies d’origine hydrique. On continuera à apporter une aide aux personnes déplacées et aux réfugiés - qui sont souvent dans le dénuement le plus complet à leur arrivée – ainsi qu'à leurs communautés d'accueil, dont les ressources sont épuisées.

L'aide sera acheminée par l'intermédiaire des partenaires humanitaires de la Commission européenne, à savoir les agences des Nations unies, la famille de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge et des organisations non gouvernementales internationales.

Contexte

Les conséquences de la crise sur la population civile sont graves. Au cours des six derniers mois de l’année 2012, le nombre de victimes civiles a plus que doublé (+ 126 %). Selon le Bureau du Haut Commissaire aux droits de l'homme, les actes de violence ont entraîné la mort de plus de 60 000 hommes, femmes et enfants, dont certains ont été délibérément pris pour cible.

La crise a des répercussions majeures sur la situation humanitaire en Syrie et dans les camps de réfugiés des pays voisins – on constate une augmentation du nombre de personnes déplacées, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du pays. Selon les chiffres de travail les plus récents des Nations unies, le nombre de personnes ayant besoin d'assistance est estimé à 4 millions, dont 2 millions de personnes déplacées en Syrie et plus de 700 000 réfugiés dans les pays voisins.

Ces évolutions récentes ont conduit les Nations unies à lancer, le 19 décembre, deux appels de fonds revus à la hausse pour la période allant de janvier à juin 2013: 519,6 millions d’USD pour le plan d’aide humanitaire en faveur de la Syrie et un milliard d’USD pour le plan régional pour les réfugiés. Par rapport aux versions précédentes de ces plans, ces nouvelles demandes (portant sur un montant total de 1,52 milliard d’USD) représentent une augmentation de 82 %.

La première Conférence internationale de haut niveau des donateurs pour la Syrie se tiendra au Koweït, le 30 janvier. L'émir du Koweït, Son Altesse Cheikh Sabah Al Jaber Al Ahmed Al Sabah, sera l’hôte de cette conférence, qui sera présidée par le Secrétaire général des Nations unies, M. Ban Ki-moon, et rassemblera des représentants des États membres des Nations unies qui ont contribué au financement humanitaire de la résolution de la crise syrienne, des agences onusiennes et des organisations non gouvernementales. Cette conférence d’une journée sera l'occasion de renforcer la très nécessaire réponse humanitaire à la crise syrienne.

Pour de plus amples informations

Fiche sur la situation humanitaire en Syrie et dans la région:

http://ec.europa.eu/echo/files/aid/countries/factsheets/syria_en.pdf

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web en arabe du service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://echo-arabic.eu

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Contacts:

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site