Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Nicosie/Bruxelles, le 20 juin 2013

Enseignement supérieur: un pont entre les deux rives de la Méditerranée

«Dorénavant, les étudiants des pays du sud de la Méditerranée seront plus nombreux à pouvoir bénéficier du nouveau programme de l’UE pour l’éducation, la formation et la jeunesse»: voici le message délivré par la commissaire européenne, Mme Androulla Vassiliou, au sommet universitaire organisé à Nicosie ce jour. Elle a précisé que le nouveau programme, dont le lancement est prévu en janvier 2014, s’appuiera sur la réussite des programmes Tempus et Erasmus Mundus en cours. Depuis 2007, plus de 140 millions € ont été alloués à des projets impliquant les universités du sud de la Méditerranée, centrés sur l'élaboration de nouveaux programmes d'études, le recyclage des enseignants, de nouvelles méthodes d'enseignement et des investissements dans les équipements. Par ailleurs, 150 millions € ont été attribués sous forme de bourses à plus de 4 500 étudiants de cette région pour les aider à effectuer une partie de leurs études dans l’UE. En outre, plus de 750 membres du personnel universitaire ont pu bénéficier d'échanges organisés avec les universités européennes.

Plus de 200 universités d'Afrique du Nord, du Proche-Orient et de l’UE participent actuellement aux échanges. Les plus actives sont situées en France, en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Égypte et en Jordanie. Depuis 2004, près de 800 étudiants et membres du personnel des universités du sud de la Méditerranée ont également bénéficié d’un financement pour participer à des programmes communs de masters et de doctorats.

«Le programme Erasmus Mundus a rencontré un énorme succès depuis son lancement en 2004 et je suis heureuse de pouvoir annoncer que nous serons en mesure de soutenir des échanges encore plus nombreux grâce à notre nouveau programme. Investir dans la jeunesse est le meilleur investissement qui soit, que ce soit en Europe ou dans les pays du sud de la Méditerranée. Nous voulons aider les jeunes qui sont la clé du changement social et politique et de la prospérité future de la région», a déclaré la commissaire.

La journée d’information organisée à l'université de Nicosie était l'occasion pour la Commission d'exposer ses projets d’avenir aux représentants de la communauté universitaire de la région du sud de la Méditerranée. «Nous souhaitons apporter la preuve à nos voisins de notre engagement en faveur d'une coopération durable dans le domaine de l’enseignement supérieur», a ajouté la commissaire Vassiliou. Cet événement a réuni plus de 150 personnes, au nombre desquelles des fonctionnaires issus de l’administration publique, des membres du personnel de l’enseignement supérieur et des parties prenantes du Maroc, d'Algérie, de Tunisie, de Libye, d’Égypte, de Palestine, de Jordanie, d'Israël, du Liban et des États membres de l’UE.

Contexte

Le programme Erasmus Mundus vise à améliorer la qualité de l’enseignement supérieur par l’octroi de bourses et l’instauration d’une coopération universitaire entre l’Europe et le reste du monde. Il offre un soutien financier aux établissements et des bourses aux individus. Le financement peut couvrir:

  • des masters et des doctorats européens communs (bourses comprises)

  • des partenariats avec des établissements d’enseignement supérieur non européens et des bourses destinées aux étudiants et aux universitaires

  • des projets visant à promouvoir l’enseignement supérieur européen dans le monde.

Le programme Tempus encourage la coopération institutionnelle pour la réforme et la modernisation des systèmes d’enseignement supérieur dans les pays voisins, notamment les pays du sud de la Méditerranée. Les projets, dont le budget peut généralement atteindre 1,5 million €, se concentrent sur des domaines tels que l’élaboration de nouveaux programmes d’études, la modernisation de l'enseignement et de l’apprentissage, l’amélioration des partenariats avec les entreprises ou l’amélioration de la gouvernance dans le secteur de l’enseignement supérieur. Depuis 2003, quelque 220 millions € ont été alloués grâce à Tempus au financement de la modernisation de l’enseignement supérieur des pays du sud de la Méditerranée, et depuis 2007, ce sont 110 projets, impliquant près de 200 établissements d’enseignement supérieur, qui ont bénéficié de son financement.

La dotation des programmes Erasmus Mundus et Tempus a été considérablement augmentée au lendemain du printemps arabe. En 2011, un montant supplémentaire de 20 millions € attribué au programme Tempus a permis la création de quatre nouveaux partenariats universitaires ainsi que l'octroi de près de 560 nouvelles bourses en plus des 525 initialement prévues pour les candidats du sud de la Méditerranée. En 2012, le budget du programme Erasmus Mundus a été multiplié par deux, ce qui a permis de débloquer plus de 35 millions € pour le financement de 10 partenariats. Grâce à ce financement, quelque 1 500 étudiants de pays tiers et 400 citoyens de l’Union recevront des bourses pour aller étudier ou se former à l’étranger

Le nouveau programme de l'UE pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport continuera à favoriser la coopération entre l’UE et les pays du sud de la Méditerranée. Les étudiants des pays du sud de la Méditerranée pourront non seulement bénéficier d'une aide pour continuer à suivre des formations débouchant sur des diplômes communs mais aussi de bourses pour participer à d'excellents programmes communs de master. Les bourses d'étude au niveau doctoral seront financées par le futur programme «Actions Marie Sklodowska Curie».

Le programme Erasmus sera aussi, pour la première fois, étendu aux universités de pays tiers.

Pour en savoir plus, voir:

Une étude décrivant les principales réalisations du programme Tempus en Méditerranée du sud

Erasmus Mundus

Plus sur le programme «Erasmus pour tous»

Site web de la commissaire Mme Vassiliou

Commission européenne: site web de la DG «Éducation et formation» website

Retrouvez Mme Androulla Vassiliou sur Twitter: @VassiliouEU

Contacts:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website