Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’UE signe un nouvel accord pour développer l’agriculture et encourage l’accès à l’énergie en Zambie

European Commission - IP/13/550   18/06/2013

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 18 juin 2013

L’UE signe un nouvel accord pour développer l’agriculture et encourage l’accès à l’énergie en Zambie

Le commissaire européen chargé du développement, M. Andris Piebalgs, s’apprête à signer un nouvel accord destiné à soutenir les petits exploitants agricoles et à promouvoir la conservation des ressources agricoles en Zambie, au cours de la première visite qu’il effectuera dans le pays (du 18 au 20 juin). Grâce à ce partenariat, qui sera conclu avec l’organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les revenus des familles d’agriculteurs locaux augmenteront en moyenne de 40 %. Cette nouvelle initiative bénéficiera d’une enveloppe de 11,1 millions € accordée par l’UE.

Parmi les questions abordées par le commissaire figureront également la coopération future en matière d’énergie renouvelable entre l’UE et la Zambie et la conclusion éventuelle d’un accord de coopération qui favorisera l’accès à l’énergie renouvelable dans le pays. En sa qualité de membre du «groupe de haut niveau des Nations unies sur l’énergie durable pour tous», le commissaire participera à un séminaire sur l’énergie (séminaire sur l’avenir énergétique de la Zambie: sources d’énergie renouvelables et potentiel hydroélectrique), au cours duquel il exprimera le soutien résolu que l’UE a l’intention d’apporter au secteur énergétique du pays.

Le commissaire Piebalgs a fait la déclaration suivante: «Ces dernières années, la Zambie a fait d’immenses progrès sur la voie du développement, en particulier dans les secteurs minier et agricole. Malgré sa croissance économique remarquable, elle reste toutefois l’un des pays du monde où règnent le plus d’inégalités. Les accords conclus ce jour contribueront, je l’espère, à garantir que désormais la croissance nationale profitera à l’ensemble de la population et non juste à un petit nombre d’individus».

Cette visite débouchera également sur la signature des nouveaux accords suivants:

  1. un projet concernant les acteurs non étatiques (ONG), visant à fournir à des ONG du pays un soutien au renforcement des capacités (par exemple, mise en place d’actions de formation à la gestion de projets; appui aux ONG locales en vue d’un partage de compétences et d’expérience avec les institutions du pays concernées et initiatives pour promouvoir l’importance d’une sensibilisation à la dimension hommes-femmes). Ce programme met spécifiquement l’accent sur les organisations qui s’emploient à encourager l’accès à la justice et aux médias. Le projet bénéficiera d’une enveloppe de 5 millions €;

  2. trois contrats en faveur de la remise en état de la Great East Road (Grande route de l’Est, l’un des principaux axes routier de Zambie, qui relie le Malawi et le Mozambique) pour un montant total de 118 millions €. Vaste pays enclavé, la Zambie pâtit, pour ses échanges avec ses pays voisins, des coûts élevés du transport routier et de la longueur et des coûts des formalités de passage des frontières. Les investissements dans le domaine routier sont donc essentiels.

Au cours de sa visite, M. Piebalgs ira voir les projets en cours suivants, financés par l’UE:

  1. un centre sanitaire à Kafue qui bénéficiera d’une aide de l’UE, dans le cadre du programme relatif à l’initiative sur les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD);

  2. une exploitation agricole commerciale à Mazabuka;

  3. un projet d’agriculture écologique à Mazabuka, financé par l’UE et mis en œuvre par l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

Le commissaire rencontrera également un groupe de représentants d’entreprises de l’UE qui se rendent en Zambie afin d’examiner les possibilités d’investissements et les difficultés à prévoir.

Coopération au développement de l’UE avec la Zambie

Sur la période 2008-2013, l’UE fournit à la Zambie une dotation de 489,7 millions €. Au nombre des principaux domaines de coopération figurent l’agriculture (agriculture écologique, nutrition et compétitivité du secteur privé), la gouvernance (mécanismes de contrôle démocratique, justice, gouvernance économique) et l’énergie (notamment l’amélioration de l’accès à une énergie propre et durable).

En outre, par l’intermédiaire du Fonds fiduciaire UE-Afrique pour les infrastructures, l’UE accorde des bonifications de taux d’intérêt à hauteur de 25 millions € sur le prêt de la Banque européenne d’investissement (BEI), de 13,7 millions € sur celui de l’Agence française de développement (AFD) et finance une assistance technique de la BEI de 1 million € en faveur du projet concernant la grande route de l’Est.

Pour en savoir plus, voir:

Le site web de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Le site web de la délégation de l’UE en Zambie:

http://eeas.europa.eu/delegations/zambia/index_en.htm

La fiche descriptive 2013 sur la coopération au développement de l’UE en Zambie:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/acp/documents/zambia-factsheet-eu-dev-corp-2013_en.pdf

Contacts:

Alexandre Polack (+32 22990677)

Maria Sanchez Aponte (+32 22981035)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website