Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 14 juin 2013

Le commissaire Hahn salue l’ouverture du «pont de la nouvelle Europe», symbole puissant de la coopération européenne

Le commissaire européen chargé de la politique régionale, M. Johannes Hahn, présidera aujourd’hui à un moment historique entre la Bulgarie et la Roumanie, et les régions voisines de Vidin et de Calafat, en participant à l'ouverture inaugurale d’un pont reliant les deux pays. Le commissaire Hahn sera accompagné du président et du Premier ministre bulgares, M. Plevneliev et M. Oresharski, ainsi que du Premier ministre roumain, M. Ponta. Le pont nouvellement baptisé «pont de la nouvelle Europe» a reçu 106 millions d'euros d'investissements de l’UE et n’est que le deuxième pont le long de la frontière de 630 km entre les deux pays. Il est d’une importance stratégique vitale pour l’Union européenne: un maillon crucial sur une liaison qui pourrait s'étendre depuis l'Europe du Nord et les pays baltes, en passant par l'Europe centrale, la Roumanie et la Bulgarie, pour parvenir à terme jusqu'en Grèce.

Le projet de construction du pont a commencé en 2007, mais le plan était déjà en discussion depuis près de 15 ans. La stratégie de l’UE pour la région du Danube, avec sa méthode de coopération unique, combinée à l’intervention du commissaire Hahn, a favorisé l'achèvement du projet.

Commentant l’ouverture du pont, le commissaire a déclaré: «Ce pont, qui relie les communautés et qui crée des liens commerciaux essentiels, est un symbole puissant de la politique régionale européenne. Aujourd’hui, le pont de la nouvelle Europe s'ouvre non seulement à la circulation, mais ouvre également la voie à une série de débouchés pour les entreprises et la recherche des deux côtés du fleuve, et au-delà.»

Et d'ajouter: «Je suis convaincu que la collaboration entre la Roumanie et la Bulgarie, que nous avons encouragée au travers de la stratégie pour le Danube et qui a permis la réalisation de ce projet, sera une incitation à renforcer les liens et profitera considérablement aux deux pays.»

Le pont de la nouvelle Europe, connu officiellement sous le nom de pont Calafat‑Vidin, est un élément essentiel des corridors de transport routier et ferroviaire prioritaires de l’Union européenne, et devrait réduire considérablement le temps de trajet pour les passagers et les marchandises en transit entre l’Europe du Sud-Est, la Turquie et l’Europe centrale. Le pont atteindra son plein potentiel une fois qu'il sera complètement connecté à des réseaux ferroviaires et routiers rénovés de part et d’autre. La Roumanie et la Bulgarie ont déjà commencé à mettre en place ces liaisons essentielles.

Contexte

La Commission a suivi de près le processus de construction du pont afin de garantir une mise en œuvre rapide. Le coût total du projet s’élève à 282 millions d'euros — couverts par une combinaison de fonds de l’UE (à hauteur de 106 millions d'euros), d'un financement national et d’investissements privés sous la forme d’aides non remboursables et de prêts. Le pont est construit dans une zone où le Danube mesure environ 1 300 mètres de large. Le pont a une longueur d'environ 1,8 km. Il comprend 4 voies de circulation routière, une seule voie ferrée et des pistes aménagées pour les cycles et les piétons.

Pour de plus amples informations

Nouveau pont de l'Europe

www.danube-region.eu

Twitter: @EU_Regional @JHahnEU

Contacts:

Shirin Wheeler (+32 2 296 65 65)

Annemarie Huber (+32 2 299 33 10)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website