Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles/Pristina, le 7 juin 2013

La Banque européenne d’investissement et le Kosovo* concluent un accord-cadre

Aujourd’hui, M. Rop, vice-président de la Banque européenne d’investissement (BEI), et M. Besim Beqaj, ministre des finances du Kosovo, ont signé un accord-cadre régissant les futures activités de la BEI au Kosovo, en présence du Premier ministre kosovar, M. Hashim Thaçi, et du chef du bureau de l’UE au Kosovo/RSUE, M. Samuel Žbogar.

Anton Rop, vice-président de la BEI, a déclaré à ce sujet: «Cet accord-cadre permettra à la BEI d'étendre ses financements à des projets qui sont importants pour le développement de la compétitivité du Kosovo. Il exprime la volonté de l’Union européenne de soutenir le développement du Kosovo en offrant à celui-ci une perspective européenne claire.»

L’accord-cadre permettra à la Banque de poursuivre le financement de projets au Kosovo, en particulier dans les domaines de l’environnement, des transports, des télécommunications et des infrastructures énergétiques, et de fournir une assistance technique axée sur l'élaboration et le financement des projets prioritaires qui sont importants pour le développement du Kosovo. L’intervention de la BEI facilitera également le cofinancement de projets avec d’autres donateurs et des subventions de l’UE et appuiera la mise en œuvre de divers instruments tels que le cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux (CIBO) et le mécanisme en faveur de l’innovation et du développement des entreprises dans les Balkans occidentaux (WB EDIF).

Le chef du bureau de l’UE/RSUE, Samuel Zbogar, a exprimé sa satisfaction quant à l'accord conclu. «L'accord signé aujourd’hui est le fruit de plusieurs mois de dur labeur de la part des deux parties - le gouvernement du Kosovo et la BEI. Le retour de la Banque au Kosovo est un signe positif pour les investisseurs étrangers et présage une vie meilleure pour les citoyens du Kosovo. Alors que la mise en œuvre de l’accord de dialogue entre la Serbie et le Kosovo ferait naître un sentiment de normalité bien nécessaire dans la région, cet accord-cadre est une chance importante dans le contexte du développement économique et social du Kosovo.»

Depuis Bruxelles, la Commission européenne a salué la signature de l’accord-cadre. Le vice-président Olli Rehn et le commissaire chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, Štefan Füle, ont fait la déclaration commune suivante:

«L’UE est déterminée à soutenir le développement socio-économique du Kosovo, au-delà des divisions sur son statut. La signature de l’accord-cadre intervenue aujourd'hui jette les bases d’une coopération satisfaisante entre la BEI et le Kosovo qui soutiendra la perspective européenne de celui-ci. En plus des fonds, la Banque peut offrir une expérience significative qui sera exploitée en conformité avec les politiques de l’UE et en coordination avec les conseils techniques et la coopération financière que la Commission gère au moyen de l’instrument de préadhésion. Nous sommes particulièrement heureux que cet accord soit conclu à l'heure où le Conseil examine la possibilité de négocier un accord de stabilisation et d’association. Nous nous attendons à ce que la BEI soit bientôt opérationnelle, de sorte qu’elle puisse commencer à investir dans des projets d’infrastructures au Kosovo et accorder une attention particulière aux PME.»

* Cette désignation, la signature de l’accord-cadre et les activités de la BEI au Kosovo n'ont aucune incidence sur la position exprimée par les États membres de l’UE concernant le statut du Kosovo et ne préjugent pas de cette dernière et elles sont conformes à la résolution n° 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies et à l'avis de la Cour internationale de justice du 22 juillet 2010 sur la déclaration d’indépendance du Kosovo.

Contexte

La BEI est le principal bailleur de fonds dans les Balkans occidentaux, où elle est présente depuis 1977. Ces dix dernières années (2003-2012), la Banque a alloué un montant de total plus de 6,2 milliards € à des projets en lien avec les transports, l'énergie, la santé et l'éducation, le soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux autorités locales, l'industrie et les services, l'eau et les services d'assainissement.

La signature de l’accord-cadre et les activités de la BEI au Kosovo n'ont aucune incidence sur la position exprimée par les États membres de l’UE concernant le statut du Kosovo et ne préjugent pas de cette dernière et elles sont conformes à la résolution n° 1244 du Conseil de sécurité des Nations unies et à l'avis de la Cour internationale de justice du 22 juillet 2010 sur la déclaration d’indépendance du Kosovo.

Contacts:

Peter Stano (+32 22957484)

Anca Paduraru (+32 22966430)

Banque européenne d'investissement: Dušan Ondrejička, d.ondrejicka@eib.org, tél.: +352-4379-83334 Site web: www.eib.org/press - Bureau de presse: +352 4379 21000 – press@eib.org

Bureau de l'UE au Kosovo: Stojan Pelko, stojan.pelko@ext.eeas.europa.eu, +386 49 787 928


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website