Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT EL IS

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, Barcelone, le 6 juin 2013

Le Prix de l'Union européenne pour l'architecture contemporaine «Mies van der Rohe» 2013 met les lauréats 2013 à l’honneur et célèbre son 25anniversaire

Les lauréats du Prix de l'Union européenne pour l'architecture contemporaine «Mies van der Rohe» 2013 seront mis à l’honneur demain. La cérémonie marque le 25e anniversaire du Prix et se tiendra au pavillon Mies van der Rohe à Barcelone. Les lauréats du prix principal 2013 sont Henning Larsen Architects, Studio Olafur Eliasson et Batteríið Architects pour l’Harpa, le centre de concerts et de conférences de Reykjavik (Islande) (voir IP/13/376) La mention spéciale «Jeune architecte» est décernée à María Langarita et à Víctor Navarro pour le Nave de Música Matadero (Red Bull Music Academy), construit à Madrid pour accueillir un festival de musique.

«L'histoire de l'Harpa a valeur d'exemple. Ce bâtiment, dont la construction a débuté peu avant que l’Islande et l’Europe ne sombrent dans la crise économique, aurait facilement pu devenir un symbole de faillite, au lieu de quoi, le gouvernement et la ville de Reykjavik ont résolu de le terminer. L’Harpa est devenu un symbole d’espoir et de renouveau et a accueilli près de 2 millions de visiteurs depuis son ouverture en 2011. Il est un parfait exemple de la manière dont les investissements dans les secteurs culturels et créatifs peuvent générer de l'emploi et, plus largement, apporter des avantages économiques, sociaux et culturels. J’espère que l’histoire de l’Harpa incitera davantage d’investisseurs publics et privés à soutenir l’immense talent dont nous disposons en Europe dans le domaine de l’architecture contemporaine», a déclaré Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse.

M. Jan Truszczyński, directeur général de la DG «Éducation et Culture», et M. Xavier Trias, maire de Barcelone, remettront aux lauréats des prix de 60 000 € (prix principal) et de 20 000 € (mention spéciale «Jeune architecte»). Les lauréats recevront également des sculptures réalisées par l’artiste catalan Xavier Corberó.

La cérémonie sera suivie de l’inauguration d’une exposition intitulée «Constructing Europe, 25 Years of Architecture» au Museu Nacional d'Art de Catalunya. Cette exposition présente les maquettes de 200 bâtiments parmi ceux qui, depuis 1988, ont été présélectionnés en vue de l'attribution du prix, témoignage de la diversité et de la qualité de l’architecture contemporaine européenne sur les 25 dernières années. L’exposition s’accompagne d’un catalogue.

Le pavillon «Mies van der Rohe» accueillera aussi un débat intitulé «Breaking New Ground» auquel participeront les lauréats ainsi que des architectes renommés, des critiques et des étudiants. Interviendront Valéry Didelon, Ricardo Devesa, Anne Isopp, Vasa Perović et Ibai Rigby. Le débat «Breaking New Ground» se poursuivra tout au long de 2013 et de 2014 au sein des universités et institutions européennes, en marge de l'exposition.

Contexte

Le secteur de l'architecture est au cœur des dynamiques industries culturelles et créatives européennes. Il emploie directement plus d'un demi-million de personnes et plus de 12 millions d'autres dans le secteur de la construction. L’architecture est un secteur à la fois culturel et créatif qui contribue à hauteur de 4,5 % au PIB de l’UE.

Le prix d'architecture contemporaine de l'Union européenne «Mies van der Rohe» met en avant la contribution des architectes européens à l'éclosion d'idées et à la mise au point de nouvelles technologies dans le développement urbain contemporain. Lancé en 1987 et cofinancé par le programme «Culture» de l’UE et la Fondation Mies van der Rohe, le prix constitue la récompense la plus prestigieuse dans le domaine de l’architecture européenne. Il est décerné un an sur deux à des ouvrages réalisés au cours des deux années précédentes. Les ouvrages nominés pour le prix sont proposés par des experts indépendants, par des associations membres du Conseil des architectes d’Europe (CAE), par d'autres associations nationales d'architectes et par le comité consultatif du prix.

Le prix tire son nom de Ludwig Mies van der Rohe, considéré comme l'un des pionniers de l'architecture moderne du XXe siècle. Parmi ses œuvres les plus célèbres figurent le pavillon allemand de l'Exposition universelle de Barcelone de 1929, la maison Tugendhat, à Brno, en République tchèque, le Seagram Building, à New York, et la Nouvelle Galerie nationale, à Berlin.

Non seulement le prix d’architecture contemporaine de l’Union européenne, ou prix Mies van der Rohe, récompense l’excellence, mais il encourage les architectes à exporter leur talent et à contribuer à la construction d’une Europe plus forte et plus créative, dans le droit fil des objectifs de la stratégie «Europe 2020».

Les œuvres architecturales gagnantes avaient été sélectionnées parmi 335 réalisations situées dans trente-sept pays européens. Cinq ouvrages avaient fait l’objet d’une première sélection pour le prix proprement dit. Les autres finalistes étaient: le Market Hall (Gand, Belgique, par Robbrecht en Daem architecten et Marie-José Van Hee architecten); le Superkilen (Copenhague, Danemark, par BIG Bjarke Ingels Group, Superflex et Topotek1); la maison de soins pour personnes âgées (Alcácer do Sal, Portugal, par Aires Mateus Arquitectos); et le Metropol Parasol (Séville, Espagne, par J. Mayer H).

Les membres du jury qui ont sélectionné les finalistes pour l’année 2013 sont: Wiel Arets, président du jury, directeur de Wiel Arets Architects, Maastricht et doyen du College of Architecture de l’Illinois Institute of Technology (IIT), Chicago; Pedro Gadanho, conservateur du département «architecture contemporaine» du MoMA (Museum of Modern Art), New York; Antón García-Abril, directeur de l’Ensamble Studio, Madrid; Louisa Hutton, directrice de Sauerbruch Hutton Architects, Berlin; Kent Martinussen, président-directeur général du DanskeArkitekter Center (DAC), Copenhague; Frédéric Migaryou, directeur d’Architecture & Design, Centre Pompidou, Paris; Ewa Porębska, rédactrice en chef d’Architektura-murator, Varsovie; et Giovanna Carnevali, secrétaire du jury/directrice de la Fondation Mies van der Rohe, Barcelone.

La liste complète des 335 ouvrages peut être téléchargée en cliquant sur les pays ci-dessous:

Albanie, Allemagne, ancienne République yougoslave de Macédoine, Autriche, Belgique, Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, Roumanie, Serbie, Slovaquie, Slovénie, Suède, Royaume-Uni, République tchèque et Turquie.

Pour en savoir plus:

Message vidéo de la commissaire

http://ec.europa.eu/culture/index_fr.htm

Twitter: @VassiliouEU

@EUMiesAward

Facebook: EU Prize for contemporary architecture/ Mies van der Rohe award

Contacts :

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Dina Avraam (+32 2 295 96 67)

Mercedes Soler, Gemma Pasqual/ICE (+34 93 215 10 11)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website