Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 30 mai 2013

La Commission, le Parlement et le Conseil européen réunissent des responsables religieux pour débattre de la citoyenneté européenne

Bruxelles, le 30 mai 2013 – Une vingtaine de hauts dignitaires des religions chrétienne, musulmane et juive, ainsi que de la communauté hindoue, provenant de toute l’Europe, se sont réunis aujourd’hui au siège de la Commission européenne à Bruxelles, pour discuter du thème suivant: «Placer les citoyens au cœur du projet européen en période de mutation». Cette rencontre de haut niveau, qui s’est tenue dans le contexte de l’Année européenne des citoyens 2013, avait été convoquée par M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne; celui-ci l’a coprésidée avec MM. Herman Van Rompuy et László Surján, respectivement président du Conseil européen et vice-président du Parlement européen. Les participants se sont livrés à un débat ouvert sur les moyens de rapprocher l’Europe de ses citoyens.

Après avoir invité les organisations religieuses à contribuer activement au débat public actuellement en cours dans le cadre de l’Année européenne des citoyens 2013 ainsi qu’à l’initiative récemment lancée de créer «un nouveau récit sur l’Europe», M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, s’est exprimé en ces termes: «Alors que nous mettons tout en œuvre pour sortir l’Europe de la crise économique, il est manifeste que nous devons également surmonter une autre crise: une crise de confiance et de valeurs. Nous devons, en effet, ramener les citoyens au cœur de notre projet commun d’intégration européenne, en débattant des raisons pour lesquelles nous avons tout intérêt à agir de concert en tant qu’Union. J’ai la ferme conviction que la participation active des communautés religieuses est indispensable à la réussite de cette entreprise. Les responsables religieux que j’ai conviés à la réunion aujourd’hui apportent une contribution appréciable à ce débat sur l’avenir de l’Europe engagé à l’échelle de l’Union.»

M. Herman Van Rompuy, président du Conseil européen, a déclaré: «Répondre aux effets de la crise et réaffirmer nos valeurs, voilà l'urgence citoyenne européenne. Une urgence qui passe par l'économique et par le social, comme elle passe aussi par la culture et donc par l'instruction et l'éducation. Revigorons donc cette citoyenneté en insistant sur ce qui fait de nous des citoyens appartenant à cet espace collectif qualifié d'Union européenne. Que portons-nous, individuellement et collectivement, en tant que citoyen européen? Il est essentiel d'y réfléchir ensemble, autorités politiques et religieuses. Car c'est ensemble, dans un débat parfois contradictoire mais toujours fructueux, fructueux parce que parfois contradictoire, que nous contribuons, chacun en vertu de nos fonctions et responsabilités, à la construction du projet européen.»

M. László Surján, vice-président du Parlement européen, a déclaré pour sa part: «Nous encourageons vivement les citoyens de l’Union, y compris les membres des communautés religieuses, à s’engager activement dans la campagne électorale et à se rendre aux urnes, de sorte que leurs opinions, idées et valeurs soient représentées par les membres du Parlement européen».

Contexte

La réunion de hauts dignitaires religieux qui a eu lieu ce jour est la neuvième d’un cycle de réunions qui a débuté en 2005 à l’initiative du président Barroso. Depuis son entrée en vigueur en 2009, le traité de Lisbonne consacre en droit primaire (article 17 du TFUE) la nécessité pour l’Union de maintenir un dialogue ouvert, transparent et régulier avec les églises et les associations ou communautés religieuses, ainsi qu’avec les organisations philosophiques et non confessionnelles. Outre des séminaires réguliers avec les différents interlocuteurs, une rencontre annuelle de haut niveau est organisée avec les dignitaires religieux (au printemps) et une autre, avec les représentants des organisations philosophiques et non confessionnelles (en automne).

La rencontre de cette année portait sur les moyens pouvant permettre d’intensifier le dialogue avec les citoyens et les organisations de la société civile sur l’avenir de l’Europe et sur les droits fondamentaux, individuels et collectifs, que garantit la citoyenneté de l’Union. La contribution des représentants des églises et des communautés religieuses a directement nourri le débat plus vaste, en cours dans l’ensemble de l’Union, entre citoyens, entreprises, société civile et organismes publics, dans le contexte de l’Année européenne des citoyens 2013.

La rencontre s’est tenue à Bruxelles dans le bâtiment Berlaymont de la Commission européenne. Mme Viviane Reding, vice‑présidente de la Commission, et M. Dacian Cioloș, Commissaire, y ont également pris part.

Pour connaître la liste complète des participants: voir MEMO/13/473

Informations sur l’Année européenne des citoyens 2013:

http://europa.eu/citizens-2013/fr/home

Informations sur le dialogue que la Commission européenne entretient avec les églises, les communautés religieuses et les organisations philosophiques et non confessionnelles:

http://ec.europa.eu/bepa/activities/outreach-team/dialogue/index_fr.htm

Site web de M. José Manuel Barroso, président de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/president/index_fr.htm

Contacts :

Pia Ahrenkilde Hansen (+32 2 295 30 70)

Cezary Lewanowicz (+32 2 299 30 50)

Dirk Volckaerts (+32 2 299 39 44)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website