Navigation path

Left navigation

Additional tools

Campagne de pêche du thon rouge 2013: l’UE résolue à mettre en œuvre dans son intégralité le plan pluriannuel renforcé de reconstitution des stocks

European Commission - IP/13/464   27/05/2013

Other available languages: EN DE ES IT PT EL MT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 27 mai 2013

Campagne de pêche du thon rouge 2013: l’UE résolue à mettre en œuvre dans son intégralité le plan pluriannuel renforcé de reconstitution des stocks

La Commission européenne a réaffirmé sa détermination en faveur de la gestion durable du thon rouge durant la principale campagne de pêche 2013 en Méditerranée et dans l’Atlantique Est. Du 26 mai au 24 juin, des senneurs à senne coulissante, navires de grande taille, sont autorisés à pêcher le thon rouge. En comptabilisant les nasses, les quotas alloués aux senneurs à senne coulissante représentent 83 % du total des quotas de l'UE pour 2013, qui est de 7 548,1 tonnes. Les navires de sept États membres de l’UE sont actifs dans cette pêcherie (Espagne, France, Italie, Grèce, Portugal, Malte et Chypre).

La pêche du thon rouge est réglementée par la Commission internationale pour la conservation des thonidés de l’Atlantique (CICTA), à laquelle appartiennent l’UE et ses États membres. Lors de sa dernière réunion annuelle en novembre 2012, la CICTA a adopté un plan pluriannuel renforcé de reconstitution des stocks de thon rouge. Ce plan renforce la gestion durable du stock et introduit un certain nombre de nouvelles mesures de contrôle.

À partir de l’expérience des années précédentes et compte tenu des particularités de la campagne de cette année, un programme strict d'inspection et de contrôle a été élaboré. Il met en jeu un nombre important d'inspecteurs et de navires et aéronefs de patrouille, sous la coordination de l’Agence européenne de contrôle des pêches (AECP) et des États membres concernés. La Commission européenne surveille également les captures et analyse les données recueillies par le système de surveillance des navires (système de contrôle par satellite) de manière constante afin de s’assurer que toutes les règles, en particulier les quotas de chaque navire, sont parfaitement respectées.

En étroite collaboration avec l’AECP, les États membres et les autres parties contractantes de la CICTA, toutes les mesures nécessaires sont prises pour assurer le respect intégral des nouvelles dispositions et, en fin de compte, le succès du plan de reconstitution et la viabilité de ce stock sur le long terme.

Contacts :

Oliver Drewes (+32 2 299 24 21)

Lone Mikkelsen (+32 2 296 05 67)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website