Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Élections européennes: deux jeunes sur trois ont l'intention de se rendre aux urnes

Commission Européenne - IP/13/462   24/05/2013

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 24 mai 2013

Élections européennes: deux jeunes sur trois ont l'intention de se rendre aux urnes

Selon un sondage de la Commission européenne sur la participation des jeunes à la vie démocratique, près de deux tiers (64 %) des jeunes Européens ont l’intention d'aller voter aux élections du Parlement européen de 2014, tandis qu'environ un tiers (35 %) de ces jeunes déclarent qu'il est peu probable qu’ils se déplacent. Les jeunes sont moins enclins à voter que leurs parents et sont de plus en plus insatisfaits de la politique. Et pourtant, les jeunes sont désireux de participer et souhaiteraient avoir plus souvent l'occasion de donner leur avis sur la politique. Les jeunes affichent une identité européenne forte et apprécient l’intégration européenne davantage que les autres tranches d’âge.

«Je tiens à attirer l’attention sur les élections européennes et à expliquer aux jeunes pourquoi il est important de voter. La semaine européenne de la jeunesse est une excellente occasion de renforcer la participation active des jeunes dans la société et de valoriser ce qui a été accompli en 25 ans de politique européenne en faveur de la jeunesse», a déclaré Mme Androulla Vassiliou, commissaire chargée de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse.

Cette année, la semaine européenne de la jeunesse (du 26 mai au 2 juin) sera axée sur la citoyenneté active des jeunes et leur participation à la société. Des centaines de manifestations seront organisées dans les 27 pays de l’UE, en Croatie, en Islande, au Liechtenstein, en Norvège, en Suisse et en Turquie. La semaine de la jeunesse marquera aussi le 25e anniversaire de la politique d'aide européenne en faveur de la jeunesse: environ 2,5 millions de jeunes étudiants et travailleurs ont pris part à des échanges internationaux, au service volontaire européen ou à d’autres activités d’apprentissage informel.

Les intentions de vote sont supérieures ou égales à 75 % en Belgique, aux Pays-Bas, en Suède, en Italie, en Irlande, au Luxembourg et à Malte. Elles sont inférieures ou égales à 55 % à Chypre, en Grèce, en Estonie, en République tchèque et en Slovénie. L’enquête montre aussi que, parmi ceux qui ont l’intention d'aller voter, environ un tiers (28 %) sont certains d'y aller. Alors qu'à l'autre bout du spectre, 11 % des personnes interrogées affirment qu’elles sont certaines de ne pas prendre part au scrutin. Parmi les jeunes qui devraient aller voter, neuf sur dix le feraient parce qu’ils considèrent que la démocratie, l’Europe et les élections européennes sont importantes. Parmi ceux qui ne devraient pas aller voter, deux sur trois estiment que leur vote ne changera rien.

L’enquête a été réalisée en avril 2013, auprès de 13 000 jeunes âgés de 15 à 30 ans, dans les 27 États membres de l’UE, et auprès de 500 jeunes en Croatie. L’objectif était d’étudier l’attitude des jeunes envers la participation à la société en général et les élections européennes de 2014.

Le contexte

35 % des jeunes Européens déclarent avoir été actifs au sein d’un club sportif au cours de l’année écoulée, 22 % au sein d'une organisation de jeunesse, 15 % au sein d'une organisation locale et 14 % au sein d'une association culturelle. En revanche, 44 % des jeunes Européens ne sont actifs dans aucune organisation. Ceux qui sont engagés dans au moins une activité ou une organisation sont davantage susceptibles de se présenter comme candidat à une élection politique à un moment donné de leur vie (23 % contre 14 % chez les non engagés) et sont également plus susceptibles de voter aux élections européennes. Les personnes interrogées qui ne participent à aucune activité ou organisation sont moins susceptibles d’être intéressées par la politique ou les élections (53 % contre 41 % chez les engagés).

D’après l’étude commandée par la Commission à la London School of Economics sur «la participation des jeunes à la vie démocratique», les jeunes sont de plus en plus insatisfaits de la politique. Ils veulent participer à la vie politique, être écoutés et se sentir impliqués, de différentes manières. Internet et les nouvelles technologies sont perçus comme des moyens devant permettre une meilleure participation. Les jeunes sont également demandeurs d’informations complémentaires sur la politique et les élections et d'un cadre institutionnel spécifique susceptible d’améliorer leur participation et leur représentation. Il apparaît que les organisations de jeunesse, au niveau local et dans les communautés, ont une influence positive sur la motivation et l'engagement des jeunes.

Selon le rapport de la Commission sur la citoyenneté de l’Union et la participation politique des jeunes, les jeunes se considèrent, plus que tout autre groupe d’âge, comme des citoyens de l’Union européenne: 69 % des jeunes interrogés (contre environ 60 % dans le groupe des personnes plus âgées, par exemple) estiment que l’appartenance à l’Union européenne fait partie de leur citoyenneté. Seuls 30 % des jeunes Européens déclarent se sentir exclusivement citoyens de leur pays (contre environ 38 % dans le groupe des personnes plus âgées).

L’actuel programme Jeunesse en action vise à instiller le sens de la citoyenneté active, de la solidarité et de la tolérance chez les jeunes Européens et à les faire participer à la construction de l'Union de demain. Le nouveau programme pour l’éducation, la formation, la jeunesse et le sport, Erasmus pour tous, continuera à soutenir les projets d'aide à la jeunesse au cours de la période 2014-2020.

La semaine européenne de la jeunesse

Le 25e anniversaire des programmes de l’UE en faveur de la jeunesse sera célébré le 31 mai à Bruxelles. Lors de cet événement, un débat politique sera organisé sur la valeur de la participation des jeunes. Ce sera aussi l'occasion de mettre à l'honneur quelques projets Jeunesse en action remarquables. Ces projets seront présentés sous un chapiteau, qui sera monté sur l’esplanade du Parlement européen les 30 et 31 mai 2013.

Une conférence sur le dialogue structuré de l’UE avec les jeunes et les organisations de jeunesse aura lieu du 27 au 29 mai à Bruxelles. Elle rassemblera des représentants de groupes de travail nationaux des États membres. La conférence permettra aux participants de partager leurs bonnes pratiques en matière de dialogue structuré, et de tirer des conclusions sur les futures évolutions.

Pour en savoir plus

Rapports Eurobaromètre, résumés et fiches pays

La jeunesse européenne: participation à la vie démocratique (en anglais)

La citoyenneté de l'UEet la participation politique des jeunes

Portail européen de la jeunesse

Semaine européenne de la jeunesse (en anglais)

EU Youth programmes, 1988-2013

Commission européenne: Jeunesse

Le site internet de Mme Androulla Vassiliou

Retrouvez Mme Androulla Vassiliou sur Twitter: @VassiliouEU

Contacts:

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58)

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site