Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE SV FI

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 24 mai 2013

Concentrations: la Commission autorise, sous réserve de conditions, la fusion de Munksjö et de la division «Étiquettes et transformation» d’Ahlstrom

Au terme d’une enquête approfondie (voir IP/12/1338), la Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement UE sur les concentrations, le projet de concentration entre Munksjö AB (Suède) et la division «Étiquettes et transformation» d’Ahlstrom Corporation (Finlande) dans le secteur des papiers spéciaux. L’approbation est subordonnée à la cession de la division de production de supports papier à usage abrasif et de papier préimprégné (PRIP) située à Osnabrück en Allemagne. La Commission craignait que l'opération, telle que notifiée au départ, permette à l'entité issue de la concentration, Munksjö Oyj, d’augmenter les prix des supports papier à usage abrasif de grammage élevé, utilisés dans les produits abrasifs, et des PRIP, un type de papier décoratif utilisé par les fabricants de meubles (IKEA, par exemple). Les engagements proposés par les parties écartent effectivement ce risque.

«La décision de la Commission garantit le maintien d’une forte concurrence sur les marchés des produits papier en cause. Cela signifie que ni les entreprises qui utilisent ces produits ni les consommateurs européens, lors de l’achat de meubles, par exemple, ne seront affectés par cette concentration», a déclaré Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la politique de concurrence.

Le projet de concentration réunit les deux seuls fabricants de supports papier à usage abrasif de grammage élevé de l’Espace économique européen (EEE) et les deux principaux acteurs sur le marché mondial, avec une part de marché dépassant les 80 %. Les supports papier à usage abrasif de grammage élevé sont utilisés dans la production de produits enduits d’abrasif. Ces produits abrasifs servent à poncer ou polir différents matériaux comme le bois, le métal, le plastique, le verre, la céramique et la pierre. Étant donné que le marché des supports papier à usage abrasif de grammage élevé présente des barrières élevées à l’entrée, l'opération envisagée aurait privé l’entité issue de la concentration d’une pression concurrentielle suffisante sur ce marché.

Le projet de concentration réunirait également deux des trois fabricants européens de PRIP, ce qui leur donnerait une part de marché dans l’EEE et au niveau mondial (à l’exclusion de la Chine) de plus de 70 %. Le PRIP est un type de papier décoratif utilisé par des fabricants de meubles comme IKEA comme revêtement de surface pour les meubles, comme les garde-robes PAX et les bibliothèques BILLY d’IKEA. La concurrence subsistante avec le fabricant allemand de PRIP Technocell ne suffirait pas pour contrebalancer une hausse potentielle des prix appliquée par l'entité issue de la concentration.

La Commission a estimé que l’opération envisagée, telle que notifiée initialement, aurait conféré à l’entité issue de la concentration un pouvoir de marché excessif vis-à-vis de ses clients, entraînant, en fin de compte, une hausse des prix sur toute la chaîne de valeur.

Engagements

Pour dissiper les craintes de la Commission, Munksjö et Ahlstrom se sont engagées à céder l’ensemble de la division «Supports papier à usage abrasif de grammage élevé et PRIP» d’Ahlstrom.

La cession comprend la vente de la papeterie d’Ahlstrom à Osnabrück, où est situé l’ensemble de sa division «Supports papier à usage abrasif de grammage élevé et PRIP». Ahlstrom conservera et exploitera toutefois une machine à papier, dont l’activité n’est pas liée aux supports papier à usage abrasif ou aux PRIP. Ahlstrom conclura plusieurs accords auxiliaires avec le nouveau propriétaire de l’usine d’Osnabrück afin d’y assurer la continuité de ses opérations subsistantes. En outre, certains services de base et leurs installations respectives, à savoir la centrale énergétique et les services de distribution d’eau, seront transférés dans une entreprise commune qui sera contrôlée conjointement par le nouveau propriétaire de l’usine d’Osnabrück et par Ahlstrom.

Les engagements proposés par les parties dissipent effectivement les craintes de la Commission. Cette dernière a conclu que la concurrence serait maintenue dans le secteur des supports papier à usage abrasif de grammage élevé et des PRIP et que l’opération, telle que modifiée par les engagements, ne portera pas préjudice aux consommateurs. Cette décision est subordonnée au respect des engagements souscrits.

Contexte et autres marchés affectés

Le projet de concentration a été notifié à la Commission le 31 octobre 2012. La Commission a ouvert une enquête approfondie en décembre 2012 (voir IP/12/1338). Les parties ont été informées dans une communication des griefs adoptée le 21 février 2013 que la concentration, telle qu’initialement notifiée, soulevait de sérieux problèmes de concurrence.

La Commission a aussi examiné l'incidence concurrentielle du projet de concentration sur le marché du papier à usage électrotechnique et est parvenue à la conclusion que l’opération ne poserait pas de problème de concurrence sur ce marché. L’enquête de la Commission a démontré qu’Ahlstrom ne produit que de faibles volumes de papier à usage électrotechnique et que l'entité issue de la concentration resterait confrontée à une forte concurrence. Le papier à usage électrotechnique est utilisé pour l'isolation des câbles, des transformateurs, des moteurs, des générateurs et des manchons.

Informations sur les entreprises et les produits

Munksjö est une entreprise établie en Suède qui fabrique des produits papetiers à haute valeur ajoutée dans sept segments (papier décoratif, supports à usage abrasif, papier à usage électrotechnique, papier à usage artistique, pâte à papier, «Spantex» et papier fin). Munksjö est contrôlée par EQT III Limited.

Ahlstrom est un fabricant finlandais de matériaux à haute performance, qui comprend quatre divisions: «Construction et énergie», «Filtration», «Alimentaire et médical», «Étiquettes et transformation». L’opération ne porte que sur la division «Étiquettes et transformation» d’Ahlstrom, qui inclut le papier décoratif, les supports à usage abrasif et le papier à usage électrotechnique. Ahlstrom est cotée en bourse.

Règles et procédures en matière de contrôle des concentrations

La Commission a pour mission d'apprécier les concentrations et les acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l’article 1er du règlement sur les concentrations) et d’empêcher les concentrations qui entraveraient de manière significative l’exercice d’une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.

Trois autres enquêtes de phase II sont en cours. La première a été ouverte en décembre 2012 et porte sur le rachat de Mach par Syniverse, deux centres de compensation des données qui établissent les relevés de consommation des abonnés en itinérance sur les réseaux d’opérateurs mobiles (voir IP/12/1439). Cette enquête doit être clôturée pour le 20 juin 2013. La deuxième enquête de phase II en cours, ouverte en mars, porte sur le rachat des actifs de la raffinerie de Shell à Harburg par Nynas (voir IP/13/290); elle doit être clôturée pour le 6 septembre 2013. La troisième enquête de phase II en cours a été ouverte en avril 2013 et porte sur le rachat d’Olympic Air par Aegean Airlines (voir IP/13/361); elle doit être clôturée pour le 25 septembre 2013.

Des informations plus détaillées seront disponibles sur le site web de la DG Concurrence, dans le registre public des affaires de concurrence, sous le numéro M.6576.

Contacts:

Antoine Colombani (+32 2 297 45 13, Twitter: @ECspokesAntoine )

Marisa Gonzalez Iglesias (+32 2 295 19 25)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website