Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 21 mai 2013

Environnement: la qualité des eaux de baignade européennes est en constante amélioration

Selon le rapport annuel de l'Agence européenne pour l'environnement sur la qualité des eaux de baignade en Europe, 94 % des sites de baignade de l'Union européenne sont conformes aux normes minimales de qualité de l'eau. La qualité de l'eau est excellente sur 78 % des sites et, par comparaison avec le rapport de l'année dernière, près de 2 % de sites supplémentaires respectent les normes minimales.

Chypre et le Luxembourg se distinguent, car tous leurs sites de baignade répertoriés présentent une excellente qualité de l'eau. Huit autres pays ont des valeurs excellentes pour la qualité de l'eau, supérieures à la moyenne de l'UE: Malte (97 %), la Croatie (95 %), la Grèce (93 %), l'Allemagne (88 %), le Portugal (87 %), l'Italie (85 %), la Finlande (83 %) et l'Espagne (83 %). Cette situation représente une amélioration par rapport aux résultats de l'année dernière, avec le maintien d'une tendance positive puisque la surveillance des eaux de baignade a démarré dans le cadre de la directive sur les eaux de baignade en 1990.

M. Janez Potočnik, membre de la Commission européenne chargé de l'environnement, s'est exprimé en ces termes: «Il est encourageant de voir que la qualité des eaux de baignade européennes s'améliore constamment. Il reste néanmoins beaucoup à faire pour garantir que la totalité de nos eaux soient adaptées à la baignade ou soient potables, et que nos écosystèmes aquatiques soient sains. L'eau est une ressource précieuse et nous devons mettre en place toutes les mesures nécessaires pour la protéger pleinement.»

Mme Jacqueline McGlade, directeur exécutif de l'AEE, a déclaré: «Depuis les fjords du Nord jusqu'aux plages subtropicales, l'Europe regorge de lieux permettant de se rafraîchir en été. Le rapport présenté aujourd'hui montre que les eaux de baignade sont en règle générale de très bonne qualité, mais qu'il subsiste quelques sites confrontés à des problèmes de pollution; c'est pourquoi nous invitons instamment chacun à se renseigner sur le classement de son lieu de baignade favori.»

L'Agence européenne pour l'environnement (AEE) établit chaque année une synthèse des données relatives aux eaux de baignade collectées par les autorités locales sur plus de 22 000 sites dans les 27 États membres de l'Union européenne, en Croatie et en Suisse, et des niveaux de mesure des bactéries provenant des eaux usées et du bétail. Plus de deux tiers des sites sont des plages côtières, les autres étant constitués de rivières et de lacs.

Chaque rapport annuel est fondé sur les données relatives à la saison balnéaire précédente, ce qui signifie que le rapport de cette année est une synthèse des informations collectées au cours de l'été 2012. En dépit de l'amélioration générale, le rapport de cette année révèle que près de 2 % des sites de baignade situés au bord de la mer, des lacs et des rivières présentent une qualité insuffisante des eaux. Les pourcentages les plus élevés de sites de baignade non conformes étaient ceux de la Belgique (12 %), des Pays‑Bas (7 %) et du Royaume-Uni (6 %). Certaines de ces plages ont dû être fermées lors de la saison 2012. De manière générale, les sites de baignade côtiers sont bien classés, puisque plus de 95 % des sites de l'UE remplissent les conditions minimales requises et que 81 % d'entre eux ont été classés comme excellents. Pour leur part, 91 % des eaux de baignade dans les lacs et les rivières dépassent le seuil minimal et 72 % de ces sites ont des eaux d'excellente qualité.

Les surcharges dues aux pluies d'orage, qui se produisent lorsque les réseaux d'évacuation des eaux ne peuvent endiguer de fortes pluies, posent encore problème dans certaines zones, même si un meilleur traitement de l'eau et une diminution des rejets d'eaux usées non traitées dans l'environnement ont amélioré la qualité de l'eau. Au début des années 1990, environ 60 % seulement des sites présentaient une excellente qualité de l'eau, tandis que 70 % étaient conformes aux normes minimales.

Contexte

Les eaux de baignade européennes doivent respecter les normes établies par la directive sur les eaux de baignade de 2006, qui met à jour et simplifie la législation antérieure. Les États membres de l'UE sont tenus de la mettre en œuvre d'ici décembre 2014. L’UE publie chaque année un rapport de synthèse sur la qualité des eaux de baignade, en se fondant sur les rapports que les États membres sont tenus de présenter avant la fin de l'année précédente. Dans le rapport de cette année, on note que l’ensemble des 27 États membres ainsi que la Croatie et la Suisse ont assuré le suivi de la qualité de leurs eaux de baignade et communiqué les résultats de leur surveillance, conformément aux nouvelles dispositions de ladite directive pour la plupart d'entre eux.

Pour surveiller la qualité des eaux de baignade, les laboratoires analysent les niveaux de certains types de bactéries, notamment les entérocoques intestinaux et la bactérie Escherichia coli, qui pourraient indiquer la présence d'une pollution principalement due aux déchets d'élevage ou aux eaux usées. Parmi les classements possibles, les sites peuvent être déclarés conformes aux valeurs impératives, conformes aux valeurs guides (plus strictes) ou non conformes.

Les citoyens peuvent obtenir des informations sur la qualité des eaux de leur lieu de baignade préféré en consultant le site de l'AEE sur les eaux de baignade. Ce site permet aux utilisateurs de télécharger des données et de consulter des cartes interactives. Il leur est également possible de commenter à titre individuel l'état des eaux de baignade locales en utilisant le portail Eye on Earth.

Pour en savoir plus:

European Environment Agency bathing water site (site de l'AEE sur les eaux de baignade)

European Commission bathing water site (site de la Commission européenne sur les eaux de baignade)

Contacts

À la Commission européenne:

Joe Hennon (+32 2 295 35 93)

Monica Westeren (+32 2 299 18 30)

À l'Agence européenne pour l'environnement:

Arthur Finn Girling (+45 33 36 71 09)

Iben Stanhardt (+45 33 36 71 68)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website