Navigation path

Left navigation

Additional tools

Centre de réaction d'urgence: pour une réaction plus rapide et plus efficiente de l’Europe en cas de catastrophe

European Commission - IP/13/422   15/05/2013

Other available languages: EN DE BG

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 15 mai 2013

Centre de réaction d'urgence: pour une réaction plus rapide et plus efficiente de l’Europe en cas de catastrophe

La Commission européenne lance aujourd’hui son centre de réaction d’urgence, qui permettra à l’Europe de réagir de manière plus coordonnée, plus rapide et plus efficiente aux catastrophes naturelles sur son territoire et dans le reste du monde.

«Les catastrophes sont malheureusement de plus en plus fréquentes et complexes, ce qui nécessite une coopération encore plus étroite entre les États membres de l'UE. Le nouveau centre européen de réaction d’urgence est une plateforme ultramoderne qui permet à ces derniers de coordonner leur action dans les circonstances les plus extrêmes et de s'attaquer aux problèmes de manière encore plus efficace, contribuant ainsi à protéger les citoyens», a déclaré M. Jose Manuel Barroso, président de la Commission européenne.

«L’expérience prouve qu’aucun pays au monde, aussi bien préparé soit-il, n’est complètement à l’abri des catastrophes», a fait remarquer Mme Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises. «Les catastrophes étant de plus en plus nombreuses et complexes, il est essentiel de réagir de manière immédiate et coordonnée pour sauver des vies. Nous avons créé le centre de réaction d’urgence pour permettre à l’UE et à ses États membres de réagir plus rapidement et de manière plus efficiente aux grandes catastrophes, qu’elles soient d’origine naturelle ou humaine.»

Le centre de réaction d’urgence sera opérationnel 24 heures sur 24 et sept jours sur sept et pourra traiter jusqu’à trois urgences simultanées dans différents fuseaux horaires. Il recevra et analysera les appels à l’aide des pays touchés et servira de plateforme de coordination à divers niveaux: Commission, États membres, pays touché, partenaires humanitaires et équipes de protection civile dépêchées sur le terrain.

Le centre de réaction d’urgence enverra des experts en évaluation et en coordination dans les régions sinistrées, donnera rapidement l’alerte en cas de catastrophe à venir et facilitera l’acheminement de l’aide fournie par les États membres en cas d’urgence majeure. L’aide européenne répondra ainsi aux besoins prioritaires sur le terrain en évitant les dédoublements d’efforts, inutiles et onéreux.

De plus, le centre de réaction d’urgence renforcera la planification et la préparation des opérations de protection civile de l’UE, en coopération étroite avec les États membres. La nouvelle législation, qui sera bientôt en place, permettra aux 32 pays qui participent au mécanisme de protection civile de l'UE d’affecter à l'avance une partie de leurs capacités de réaction (avions spécialisés, équipements lourds, équipes de recherche et de sauvetage, etc.) de manière à constituer, sur une base volontaire, une réserve de capacités pouvant, en cas de besoin, être mobilisées à très brève échéance dans le cadre d’une réaction pleinement coordonnée de l'UE.

Le centre de réaction d’urgence soutiendra aussi une coordination étroite entre les différents services de la Commission chargés de faire face aux situations d’urgence, chaque fois qu’une réaction multisectorielle sera nécessaire, et échangera périodiquement des informations avec les centres de crise des principaux partenaires internationaux de l'UE.

Contexte

Le centre de réaction rapide est le nouveau «cœur opérationnel» du mécanisme de protection civile de l’UE. Il jouera également un rôle essentiel en tant que plateforme de coordination, aidant l'Europe à intervenir de manière cohérente en cas d'urgence sur son territoire et au-delà. Les aspects techniques liés à sa création ont été pris en charge par les services de la Commission responsables de la politique immobilière, sous l’autorité de M. Maroš Šefčovič, vice-président. Une zone initialement affectée à des fonctions techniques a été transformée pour éviter toute augmentation sensible de l'espace de bureaux de la Commission et des travaux d’isolation ont été réalisés pour améliorer le rendement énergétique du centre.

Le centre de réaction d’urgence est aussi le résultat de plus de dix années d’expérience en matière de coordination de la réaction de l’UE en cas de catastrophe. Son prédécesseur, le centre de suivi et d'information, principal outil opérationnel du mécanisme de protection civile de l'UE, a été créé en 2001.

Le mécanisme de protection civile de l’UE a pour objectif essentiel de faciliter la coopération dans le cadre des interventions de secours relevant de la protection civile en cas de catastrophe majeure. Outre les 27 États membres de l’UE, la Croatie, l’ancienne République yougoslave de Macédoine, l'Islande, le Liechtenstein et la Norvège y participent. Les États participants mettent en commun des ressources qui peuvent être mobilisées pour venir en aide aux pays victimes de catastrophes et partagent leurs bonnes pratiques en matière de gestion de ces dernières.

Pour en savoir plus

MEMO/13/427 Q/A: The European Emergency Response Centre Opens

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Site web du service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Contacts:

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website