Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE ES IT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 8 mai 2013

Le programme Erasmus pour les jeunes entrepreneurs a profité à 3 200 petites entreprises

À ce jour, plus de 1 600 échanges ont été organisés dans le cadre du programme Erasmus pour les jeunes entrepreneurs et quelque 3 200 entreprises ont été créées ou développées (y compris de nombreuses entreprises communes et de nouvelles relations transfrontalières, voir MEMO/13/412). Depuis 2009, le programme Erasmus pour les jeunes entrepreneurs financé par la Commission européenne permet aux nouveaux entrepreneurs, qu’il s’agisse d’entrepreneurs «en herbe» dotés d’un plan d’action cohérent ou d’entrepreneurs ayant fondé leur société au cours des trois années précédentes, d’acquérir des compétences et une expérience précieuses au sein d’une entreprise d’un pays participant au programme‑cadre pour l’innovation et la compétitivité (PIC)1. Demain, le vice-président de la Commission européenne, Antonio Tajani, viendra féliciter à Milan les nouveaux entrepreneurs qui ont récemment créé leur propre entreprise, notamment dans les domaines suivants: production de logiciels de jeux éducatifs et promotion du tourisme au moyen des technologies mobiles, conseil stratégique pour les entreprises axées sur les technologies, ou encore création d'un réseau technologique dans le secteur de la bijouterie.

Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne et commissaire à l’industrie et à l’entrepreneuriat, a déclaré: «En cette période difficile sur le plan économique, être son propre patron reste une possibilité encore trop peu exploitée. Étant donné le niveau de chômage élevé des jeunes, nous voulons encourager davantage de jeunes entrepreneurs à franchir ce pas décisif et à créer une nouvelle entreprise. En participant au programme Erasmus pour les jeunes entrepreneurs, ils disposent d’une occasion unique de se former auprès de collègues expérimentés, puis de réaliser leur propre projet. Le programme soutient les jeunes entreprises et participe à l’internationalisation des petites entreprises, qui est essentielle pour la croissance et l’emploi des jeunes.»

De plus amples informations sur le programme, y compris sur la manière de postuler, sont disponibles à l’adresse suivante:

http://www.erasmus-entrepreneurs.eu/index.php?lan=fr.

Pour lire des témoignages de participants, consulter la page:

Erasmus pour les jeunes entrepreneurs prépare les nouvelles entreprises.

Dans le cadre du programme Erasmus pour les jeunes entrepreneurs, une personne qui a l’intention de créer son entreprise ou qui vient de le faire peut bénéficier de l’accompagnement direct et pratique d’un entrepreneur expérimenté d’un autre pays, en travaillant à ses côtés pour une durée d’un à six mois. Les nouveaux entrepreneurs reçoivent une bourse de l’Union européenne pour financer leur séjour à l’étranger. Grâce à cette expérience, ils peuvent acquérir les compétences nécessaires pour créer et gérer avec succès leur petite entreprise ou bien mettre en œuvre des idées nouvelles pour son développement. Les entrepreneurs d’accueil tirent également un avantage considérable de l’échange. Ils peuvent bénéficier des connaissances spécifiques du jeune entrepreneur, profiter de son énergie et de son talent et, surtout, avoir l’occasion d’explorer des marchés étrangers.

94 % des nouveaux entrepreneurs et 85 % des entrepreneurs d’accueil indiquent que leur participation au programme les a aidés à créer ou à développer leur entreprise. 84 % des entrepreneurs d’accueil se disent prêts à renouveler l’expérience. Certains d’entre eux ont déjà accueilli jusqu’à quatre jeunes entrepreneurs! De nombreux échanges donnent lieu à une coopération à long terme entre les deux entrepreneurs et permettent l’internationalisation de leurs activités. En outre, le programme contribue non seulement à la création de nouvelles entreprises, mais il les rend plus dynamiques, compétitives et viables. Des entreprises nouvelles et plus performantes ainsi que des idées novatrices contribuent à la baisse du chômage.

Contexte

Le programme Erasmus pour les jeunes entrepreneurs est financé par la Commission européenne et s’applique aux pays participant au PIC, avec l’aide de près de 200 organisations de soutien aux entreprises (organisations intermédiaires), telles que les chambres de commerce ou les pépinières d’entreprises.

Ce programme a démarré en 2009 sous la forme d’un projet pilote, mais a rapidement intégré le programme‑cadre pour l’innovation et la compétitivité (PIC), ce qui l’a pérennisé.

Contacts:

Carlo Corazza (+32 2 295 17 52) Twitter: @ECspokesCorazza

Sara Tironi (+32 2 299 04 03)

1 :

États membres de l’UE, Liechtenstein, Norvège, Croatie, ancienne République yougoslave de Macédoine, Islande, Monténégro, Turquie, Albanie, Israël et Serbie.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site