Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 3 mai 2013

Débat sur l’avenir de l’Europe: Mme Viviane Reding, vice‑présidente de la Commission, organise un dialogue avec les citoyens à Bruxelles

Alors que le débat sur l'avenir de l'Europe et les conséquences de la crise économique monte en puissance, la Commission européenne va à la rencontre des citoyens dans différentes villes européennes, afin d'entendre leurs préoccupations et leurs attentes pour l'avenir. Le 4 mai 2013, Mme Viviane Reding, vice‑présidente de la Commission européenne, dialoguera avec plus de 300 citoyens européens à Bruxelles, aux côtés de M. Charles Picqué, ministre‑président du gouvernement de la Région de Bruxelles capitale.

«Je sais que les Belges et, plus généralement, les Européens sont inquiets de l’avenir, des effets de la crise et pour leur emploi. Dans le cadre du dialogue avec les citoyens qui aura lieu à Bruxelles, je souhaite être à l’écoute de ces préoccupations. L’Europe est fondée sur la solidarité, et l’UE soutient la Belgique ainsi que les autres membres de la famille européenne en ces temps difficiles», a déclaré Mme Reding, vice‑présidente et membre de la Commission chargé de la justice, des droits fondamentaux et de la citoyenneté. «Le fait que les Belges considèrent l’Union européenne comme la mieux à même de lutter contre la crise actuelle constitue un véritable encouragement pour moi. Je suis impatiente de dialoguer avec les citoyens demain et d’entendre les idées neuves qu’ils peuvent apporter. Je les invite donc à participer et à poser leurs questions.»

Ce dialogue avec les citoyens, organisé à Bruxelles, constituera l’événement phare de la «Journée de dialogue» au cours de laquelle les institutions de l’Union européenne ouvriront leurs portes aux citoyens. Mme Reding prononcera un discours à l’occasion de l’inauguration du nouveau centre des visiteurs de la Commission et interviendra dans le cadre de la «Journée portes ouvertes» de l’UE (IP/13/386). La Commission organisera, en outre, plus de dix autres événements à travers toute la ville de Bruxelles afin d’inciter les citoyens à s’exprimer et à exposer leurs idées sur l’avenir de l’Europe.

Des citoyens des quatre coins de la Belgique participeront à ce dialogue aux côtés de membres du Parlement européen ainsi que de chefs d’entreprise et de personnalités belges du monde de la culture. Ce dialogue sera animé par Mme Hakima Darhmouch (RTL) et M. Rob Heirbaut (VRT). Il durera une heure et demie et portera sur trois grands thèmes: la crise économique, les droits des citoyens de l’Union et l’avenir de l’Europe.

Ce débat aura lieu de 14h30 à 16h00 à «La Tentation», Rue de Laeken 28, à 1000 Bruxelles.

Il pourra être suivi en direct par webstreaming. Les citoyens de toute l'Europe pourront également y participer par Twitter (hashtag: #EUDeb8).

Deux débats sur l’avenir de l’Europe ont déjà eu lieu en Belgique: le premier s’est déroulé à Gand en présence de M. Karel De Gucht, commissaire chargé du commerce, et le deuxième, à Eupen (le 23 avril) en présence de M. Johannes Hahn, commissaire chargé de la politique régionale. Les prochains débats seront organisés à Anvers (le 8 mai), à Namur (le 13 septembre) et à Liège (le 17 octobre) en présence de plusieurs membres de la Commission, dont le président, M. José Manuel Barroso.

Contexte

Sur quoi portent les dialogues avec les citoyens?

En janvier, la Commission européenne a donné le coup d'envoi de l’Année européenne des citoyens (IP/13/2), qui est consacrée aux citoyens et à leurs droits. Tout au long de l'année, des membres de la Commission participeront à des rencontres avec des citoyens de toute l'Union européenne (les «Dialogues avec les citoyens»), afin de discuter avec eux de leurs attentes pour l’avenir.

Mme Reding a déjà mené des débats à Cadiz (Espagne), à Graz (Autriche), à Berlin (Allemagne), à Dublin (Irlande), à Coimbra (Portugal) et à Thessalonique (Grèce). De nombreux autres dialogues seront organisés dans toute l’Union européenne pendant l’année 2013. Ils mettront en présence des responsables politiques nationaux et locaux et des citoyens de tous les horizons. Vous pouvez suivre tous les dialogues à cette adresse: http://ec.europa.eu/european-debate.

De nombreux progrès ont été réalisés au cours des vingt années qui se sont écoulées depuis l'introduction de la citoyenneté de l'Union: une enquête européenne récemment publiée montre qu'aujourd'hui, 63 % des citoyens de l’Union se sentent «européens». En Belgique, ce pourcentage est même légèrement supérieur (68 %, voir l’annexe).

Dans toute l’UE, les citoyens exercent leurs droits au quotidien. Pourtant, ils n'ont pas toujours véritablement connaissance de ces droits. Par exemple, environ six Belges sur dix indiquent ne pas être bien informés des droits dont ils jouissent en tant que citoyens de l’Union.

C'est pourquoi la Commission a déclaré 2013 Année européenne des citoyens, une année consacrée aux citoyens et à leurs droits. Les dialogues avec les citoyens sont au cœur de cette année européenne.

Pourquoi la Commission fait-elle cela maintenant?

Parce qu'aujourd’hui, l'Europe est à la croisée des chemins. L’avenir de l’Europe fait l'objet d'un débat ouvert – où une multitude d'intervenants pourront discuter d'une évolution vers une union politique, une fédération d'États-nations ou des États-Unis d'Europe. Les prochains mois et les prochaines années seront déterminants pour le devenir de l'Union européenne. La poursuite de l'intégration européenne doit aller de pair avec le renforcement de la légitimité démocratique de l'Union.

Sur quoi ces dialogues déboucheront-ils?

Les réactions des citoyens au cours des dialogues contribueront à orienter la Commission dans l'élaboration de ses projets pour une future réforme de l’UE. L'un des principaux objectifs de ces dialogues est de préparer le terrain pour les élections européennes de 2014.

Au cours de l’Année européenne des citoyens, le 8 mai 2013, la Commission publiera également un deuxième rapport sur la citoyenneté de l'Union, qui dressera le bilan des 25 actions décrites en 2010 et présentera 12 nouvelles actions concrètes pour résoudre les problèmes auxquels les citoyens de l’UE doivent encore faire face. Les questions soulevées au cours de la consultation publique en ligne et lors des dialogues seront intégrées dans ce rapport et pris en considération pour la conception de la politique de la Commission en matière de citoyenneté.

Pour en savoir plus

Au sujet du dialogue organisé à Bruxelles:

http://ec.europa.eu/belgium/events/130405_debates_fr.htm

Les débats avec les citoyens sur l’avenir de l’Europe:

http://ec.europa.eu/european-debate/index_fr.htm

L'Année européenne des citoyens:

http://europa.eu/citizens-2013/fr/home

Les Européens ont leur mot à dire - résultats de la consultation sur les droits des citoyens de l’Union:

http://ec.europa.eu/justice/citizen/files/eu-citizen-brochure_fr.pdf

Page d’accueil du site web de Mme Viviane Reding, vice-présidente et membre de la Commission européenne chargé de la justice:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/reding/index_fr.htm

Suivez Mme Reding sur Twitter: @VivianeRedingEU

Pour participer au débat sur Facebook: http://www.facebook.com/ECrepBE et sur Twitter: @EU4BE #EUdeb8

Personnes de contact:

Mina Andreeva (+32 2 299 13 82)

Natasha Bertaud (+32 2 296 74 56)

ANNEX

1. Belgians say EU is best able to take effective action against crisis

2. Seven out of ten Belgians feel like an EU citizen, but only four out of ten know what that means

3. Belgians see the Euro as the most positive result of the EU


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website