Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 22 avril 2013

Serbie et Kosovo*: un accord historique qui trace la voie à des avancées décisives dans leurs perspectives européennes

La Commission européenne et la haute représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ont publié aujourd’hui des rapports conjoints sur les progrès réalisés par la Serbie et le Kosovo dans le processus d’intégration européenne, trois jours après un accord entre Belgrade et Pristina qui fera date dans le cadre du dialogue placé sous l’égide de l’UE.

Compte tenu des progrès réalisés, la Commission recommande aux États membres de l’UE d’entamer des négociations avec la Serbie en vue de son adhésion à l’UE, et avec le Kosovo en vue de la conclusion d’un accord de stabilisation et d’association avec l’UE.

«Les recommandations relatives à l’ouverture de négociations avec la Serbie en vue de son adhésion à l’UE et à la conclusion d’un ASA avec le Kosovo marquent une rupture nette avec le passé et le début d’un chemin commun vers un avenir européen. Je tiens à saluer les dirigeants serbes et kosovars pour leur courage et leurs idées. Je suis honorée d’avoir pu contribuer à ce processus», a déclaré la haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité/vice-présidente de la Commission, Mme Catherine Ashton.

«La Serbie et le Kosovo ont démontré qu’ils pouvaient tous deux se concentrer sur l’avenir plutôt que de rester ancrés dans le passé. Nos recommandations de ce jour sont donc claires: tant la Serbie que le Kosovo méritent de voir leurs perspectives européennes connaître une avancée décisive. C’est une bonne nouvelle pour la population de Serbie et du Kosovo, ainsi que pour toute la région», a ajouté le commissaire européen chargé de l’élargissement et de la politique de voisinage, M. Štefan Füle.

Principales conclusions

Le rapport concernant la Serbie souligne que cette dernière a respecté l’objectif prioritaire essentiel consistant à prendre des mesures en vue d’améliorer de manière visible et durable ses relations avec le Kosovo. La Serbie a participé de manière active et constructive au dialogue avec Pristina placé sous l’égide de l'UE. La mise en œuvre des accords conclus dans le cadre de ce dialogue se poursuit, notamment en ce qui concerne la gestion intégrée des frontières, la représentation du Kosovo dans les forums internationaux, la protection des sites relevant du patrimoine religieux et culturel, la reconnaissance des diplômes universitaires, le registre de l'état civil et les cachets douaniers. Les deux parties ont également convenu de commencer à prélever des droits douaniers et de mettre sur pied un fonds pour le développement du nord du Kosovo. La coopération entre la Serbie et Eulex a continué de s’améliorer dans certains domaines. À la suite de la signature, le 19 avril 2013, du «Premier accord de principe régissant la normalisation des relations» par les deux premiers ministres, le rapport conclut qu’il convient d’entamer des négociations avec la Serbie en vue de son adhésion à l’UE. Il souligne également les efforts déployés par la Serbie pour donner un nouveau souffle aux réformes concernant l’État de droit, l’indépendance des grandes institutions, la liberté des médias, la politique de lutte contre la discrimination, la protection des minorités et l’environnement des entreprises, ainsi que la contribution positive du pays à la coopération régionale. Ces efforts devront toutefois se poursuivre pendant un certain temps.

Le rapport sur le Kosovo souligne que ce dernier a atteint ses objectifs concernant plusieurs priorités à court terme recensées dans l’étude de faisabilité de l’année dernière dans les domaines de l’État de droit, de l’administration publique, de la protection des minorités et du commerce. La Commission recommande dès lors d'entamer les négociations en vue d'un accord de stabilisation et d'association. Un tel accord constituera une étape importante pour le Kosovo sur la voie vers l’Union européenne. En effet, en tant qu’élément essentiel du processus d’élargissement, il libéralise les échanges avec l’UE et fixe des objectifs politiques et économiques communs.

Pour en savoir plus:

Serbie: http://ec.europa.eu/enlargement/pdf/key_documents/2013/sr_spring_report_2013_en.pdf

Kosovo: http://ec.europa.eu/enlargement/pdf/key_documents/2013/sr_spring_report_2013_en.pdf

Profil de la Serbie:

http://ec.europa.eu/enlargement/countries/detailed-country-Information/serbia/index_en.htm

Profil du Kosovo:

http://ec.europa.eu/enlargement/countries/detailed-country-Information/serbia/index_en.htm

Contacts

Anca Paduraru (+32 22966430)

Peter Stano (+32 2 2957484)

Maja Kocijancic (+32 22986570)

Michael Mann (+32 22999780)

Sebastien Brabant (+32 22986433)

Eamonn Prendergast (+32 22998851)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site