Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 17 avril 2013

Le réseau ATLAS se prépare au plus grand exercice antiterroriste jamais organisé au niveau de l’UE

Les 17 et 18 avril 2013, les forces de police antiterroriste des États membres de l’Union européenne se réunissent dans le cadre du réseau européen ATLAS aux fins de l’exercice de simulation de crise le plus complexe jamais organisé au niveau de l’Union. Cet exercice simulera des attentats terroristes survenant simultanément dans neuf États membres différents.

Mme Cecilia Malmström, membre de la Commission européenne chargé des affaires intérieures, a déclaré à ce sujet: «La lutte contre le terrorisme constitue l’un des défis majeurs que nous devons relever en matière de sécurité intérieure. Le terrorisme ne connaissant pas de frontières, le maintien de la sécurité publique représente un défi complexe qui exige une coordination de nos efforts. Je soutiens fermement les travaux du réseau Atlas et je considère que la coopération entre les services de police en Europe n’a jamais été aussi nécessaire qu’aujourd’hui. En définissant des plates‑formes communes en matière de formation et de tactique, en partageant nos équipements et en instaurant une coopération étroite entre les États membres dans les zones frontalières, nous contribuons au renforcement des compétences et de l’expertise de l’ensemble des unités d’intervention spéciales et, partant, à celui de la sécurité publique.»

Les attentats terroristes passés, qu’ils aient été perpétrés par des individus isolés ou des groupes, à l’étranger ou en Europe, se caractérisaient par un degré élevé de sophistication et de coordination des groupes terroristes. Les attentats coordonnés de Bombay de 2008, les attentats de 2012 perpétrés par Al-Qaida contre une usine de production de gaz en Algérie, ainsi que les récents attentats à la bombe qui visaient le marathon de Boston soulignent la nécessité de renforcer la protection contre les attentats, non seulement des infrastructures critiques mais aussi des autres espaces publics, aux niveaux national et international. Afin d’offrir le même niveau de protection à tous les citoyens de l’Union, le réseau ATLAS procède à des échanges de bonnes pratiques et procédures et organise des exercices communs de formation. Afin de se préparer à des attentats terroristes, les unités antiterroristes des différents États membres participent, dans le cadre du réseau Atlas, à des simulations d’attentats et à des mises en situation réelle.

L’exercice pratique de 2013, dénommé «Défi commun», simule des attentats terroristes perpétrés simultanément dans différents lieux publics de neuf États membres de l’Union, les cibles visées étant des centrales électriques, des écoles, des commerces et plusieurs moyens de transport (bus et trains). Ce «Défi commun 2013» du réseau Atlas, l'exercice de simulation le plus ambitieux jamais réalisé à ce jour, devrait donc permettre aux acteurs de terrain de tirer des enseignements quant à la manière de renforcer la préparation aux situations de crise et d’améliorer les stratégies de riposte. La direction générale «Affaires intérieures» de la Commission européenne est chargée de coordonner cet exercice de simulation, qui est organisé conjointement avec la présidence du réseau Atlas, actuellement assurée par l’unité antiterroriste de la police fédérale allemande (GSG 9).

Le réseau ATLAS constitue un excellent exemple d’initiative fructueuse dans le domaine de la lutte contre le terrorisme et met en évidence la solidarité et la coopération qui s’exercent entre les États membres de l’Union, ainsi que le prévoit l’article 222 du traité de Lisbonne, contribuant ainsi à assurer la protection des citoyens et de la sécurité publique dans l’Union.

Contexte

Le réseau Atlas, qui a été créé en 2001, regroupe des unités de police spéciales, chargées de la lutte contre le terrorisme et d’autres formes de criminalité, des vingt‑sept États membres de l’Union. Ce réseau est financé et soutenu par la Commission européenne et, plus précisément, par la direction générale des affaires intérieures. Le réseau Atlas a pour but d’améliorer la coopération entre les unités de police et de renforcer leurs compétences au moyen de la formation et de l’échange de bonnes pratiques.

Personnes de contact:

Michele Cercone (+32 2 298 09 63)

Tove Ernst (+32 2 298 67 64)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site