Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'adhésion de la Croatie est en bonne voie, conclut le premier rapport sur les préparations administratives

Commission Européenne - IP/13/289   27/03/2013

Autres langues disponibles: EN DE HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 27 mars 2013

L'adhésion de la Croatie est en bonne voie, conclut le premier rapport sur les préparations administratives

La Commission a adopté aujourd'hui son premier rapport sur l'état d'avancement des préparations administratives en vue de l'adhésion de la Croatie à l'Union européenne. La conclusion de ce rapport est que les préparations sont en bonne voie et que toutes les mesures requises auront été mises en place avant le 1er juillet 2013, date prévue pour l'adhésion de la Croatie.

En fait, dans la grande majorité des domaines, les mesures préparatoires ont déjà été prises: organisation de concours d'administrateurs et d'assistants pour les profils «généralistes» et «spécialisés»; définition des droits et obligations du personnel en provenance du nouvel État membre; recrutement de personnel pour l'équipe de transition et la nouvelle Représentation de la Commission à Zagreb; mise en place de services d'intégration à l'intention du personnel croate; dispositions dans le domaine immobilier; mesures préparatoires concernant les bibliothèques, les écoles européennes et les structures d'accueil des enfants; adaptation des technologies de l'information et de la communication aux nouveaux membres du personnel et à la nouvelle langue, et publication d'informations en Croate.

M. Maroš Šefčovič, vice-président de la Commission, a déclaré à ce propos: «Rares sont ceux qui réalisent l'ampleur des travaux menés "en coulisse" lorsqu'un nouveau pays adhère à l'Union européenne. Nous avons cependant acquis une vaste expérience en la matière au cours des vingt dernières années, et je constate avec satisfaction que les préparations en vue de l'adhésion de la Croatie se passent plutôt bien. Je me réjouis à l'idée d'accueillir la Croatie au sein de la "famille européenne".»

Ce n'est que dans cinq domaines que des retards ont été recensés, et les effets de ces retards devraient rester gérables. Ainsi, des retards ont été constatés dans la traduction et la publication par la Croatie de l'«acquis» (législation de l'Union) dans la nouvelle langue (toutefois, si les travaux se poursuivent à leur rythme actuel, ils seront achevés à temps pour l'adhésion). Le lancement d'un concours de recrutement dans les fonctions d'encadrement intermédiaire a lui aussi enregistré un léger retard et n'aura lieu qu'en avril.

La Commission a également adopté aujourd'hui des objectifs plus spécifiques en matière de recrutement de personnel croate par les différentes directions générales (DG). Dès juillet 2012, la Commission s'était fixé pour objectif de recruter 249 Croates à des postes de fonctionnaires et d'agents temporaires: 149 administrateurs, dont 13 cadres intermédiaires et 4 cadres supérieurs, ainsi que 100 assistants. Cet objectif devrait être atteint à l'expiration d'une période de transition de cinq ans (1er juillet 2013 - 30 juin 2018). La décision arrêtée aujourd'hui, à savoir la définition d'objectifs par DG, permettra de faire en sorte que le nouveau personnel croate embauché soit équitablement représenté dans tous les domaines d'action.

Avec l’adhésion de la Croatie, la population de l’Union augmentera de quelque 4 443 000 personnes, le nombre de langues officielles sera porté à vingt-quatre et la superficie de l’Union gagnera 56 594 km2.

Contacts :

Antonio Gravili (+32 2 295 43 17)

Marilyn Carruthers (+32 2 299 94 51)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site