Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Emploi: la Commission propose des dispositions visant à concrétiser l’Initiative pour l’emploi des jeunes

Commission Européenne - IP/13/217   12/03/2013

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 12 mars 2013

Emploi: la Commission propose des dispositions visant à concrétiser l’Initiative pour l’emploi des jeunes

La Commission européenne a proposé des dispositions opérationnelles visant à mettre en œuvre l’Initiative pour l’emploi des jeunes. Cette initiative a été proposée lors du Conseil européen des 7 et 8 février 2013 et bénéficie d’un budget de 6 milliards d’euros pour la période 2014-2020.

László Andor, commissaire chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion, a déclaré: «Le Conseil européen avait lancé un signal politique fort en soutenant la Garantie pour la jeunesse et d’autres mesures visant à lutter contre les taux de chômage records parmi les jeunes. La Commission a maintenant établi la proposition concrète permettant aux États membres de commencer à utiliser immédiatement les ressources, dès que le nouveau cadre budgétaire 2014-2020 entrera en vigueur.»

L’Initiative pour l’emploi des jeunes vise en particulier à aider les jeunes sans emploi qui ne suivent ni études ni formation (les «NEET») dans les régions de l’Union qui accusaient un chômage des jeunes supérieur à 25 % en 2012. Elle mettrait l’accent sur l’intégration professionnelle des NEET.

La dotation dont bénéficie l’Initiative pour l’emploi des jeunes serait donc utilisée pour renforcer les mesures exposées dans le paquet «Emploi des jeunes» de décembre 2012 et pour accélérer leur mise en place. Les fonds seraient notamment mis à la disposition des États membres afin qu’ils financent des mesures visant à mettre en œuvre, dans les régions éligibles, la recommandation sur l’établissement d’une Garantie pour la jeunesse, adoptée par le Conseil des ministres de l’emploi et des affaires sociales de l’UE le 28 février dernier (cf. MEMO/13/152). Dans le cadre de l’établissement d’une Garantie pour la jeunesse, les États membres sont invités à prendre des mesures garantissant que tous les jeunes jusqu’à l’âge de 25 ans se voient proposer une offre de qualité portant sur un emploi, un complément de formation, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant leur sortie de l’enseignement formel ou la perte de leur emploi.

L’Initiative pour l’emploi des jeunes compléterait d’autres projets engagés au niveau national, notamment avec le soutien du FSE, afin d’établir ou de mettre en œuvre les dispositifs de garantie pour la jeunesse, par exemple la réforme des établissements et des services compétents.

Sur le plan financier, une enveloppe de 3 milliards d’euros proviendrait d’une ligne budgétaire spécifique dédiée à l’emploi des jeunes, à laquelle s’ajouterait une dotation d’au moins 3 milliards d’euros supplémentaires du Fonds social européen. Compte tenu des difficultés budgétaires actuelles auxquelles sont confrontés les États membres en raison de la crise économique, seule la contribution du Fonds social européen devrait faire l’objet d’un complément de financement de la part des États membres.

Contexte

Les jeunes ont été très durement touchés par la crise économique. En janvier 2013, l’UE comptait 23,6 % de chômeurs parmi ses jeunes, un taux qui représentait plus du double de celui des adultes. Quelque 7,5 millions de jeunes Européens (âgés de 15 à 24 ans) sont sans emploi et ne suivent ni études ni formation. La situation est particulièrement dramatique dans certaines régions. Il ne s’agit pas seulement d’un problème pour les personnes concernées, mais d’une situation qui risque de porter gravement atteinte à la cohésion sociale au sein de l’UE et qui pourrait avoir des répercussions négatives à long terme sur le potentiel économique ainsi que sur la compétitivité.

Afin de lutter contre ces niveaux inacceptables de chômage des jeunes, la Commission a adopté le 5 décembre 2012 le paquet «Emploi des jeunes». Ce train de mesures inclut une proposition de recommandation du Conseil sur l’établissement d’une Garantie pour la jeunesse, lance la deuxième phase de consultation des partenaires sociaux sur un cadre de qualité pour les stages, annonce une Alliance européenne pour l’apprentissage et propose des pistes pour réduire les obstacles à la mobilité des jeunes.

La création d’emplois destinés aux jeunes constitue l’un des objectifs essentiels de la politique de cohésion, qui est appuyée à la fois par le Fonds européen de développement régional et par le Fonds social européen. Le Conseil européen des 7 et 8 février 2013 a décidé d’aller un peu plus loin encore dans la lutte contre le chômage des jeunes en proposant l’Initiative pour l’emploi des jeunes.

Pour de plus amples informations:

Paquet «Emploi jeunes»

Communiqué de presse: IP/12/1311

Mémo: MEMO/12/938

Allocution: SPEECH/12/910

Vidéo: http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=1036&langId=en&furtherVideos=yes

Article sur le site web de la DG Emploi:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=89&langId=fr

Page «Emploi des jeunes»: http://ec.europa.eu/social/emploi des jeunes

Site web de M. László Andor:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/andor/index_fr.htm

Suivez László Andor sur Twitter: https://twitter.com/laszloandoreu

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’inclusion, inscrivez-vous sur: http://ec.europa.eu/social/Bulletin d'information

Contacts :

Jonathan Todd (+32 2 299 41 07)

Cécile Dubois (+32 2 295 18 83)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site