Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE ES BG

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, 11 janvier 2013

Séisme en Haïti trois ans après: l'UE fournit une aide humanitaire supplémentaire de 30,5 millions €

Bruxelles, le 7 janvier – Trois ans après le séisme dévastateur qui a fait plus de 200 000 morts et 1,5 million de sans-abri à Haïti, l'UE continue de soutenir le pays en difficulté en lui octroyant une aide humanitaire supplémentaire de 30,5 millions €.

Le passage de la tempête tropicale Isaac et de l'ouragan Sandy dans la région l'an dernier a mis en lumière les besoins persistants de centaines de milliers de personnes vulnérables. Bien qu'un grand nombre de ces personnes vivent encore dans des camps, elles retournent petit à petit dans des habitations permanentes. L'accès à l'eau salubre, les soins de santé de base, l'amélioration des services d'assainissement et la promotion de l'hygiène sont autant de défis qui restent à relever. Un volet essentiel de l'action humanitaire déployée en Haïti consiste à continuer de faire face à l'épidémie de choléra et à prévenir sa propagation.

«L'UE reste déterminée à aider les Haïtiens dans le besoin et à soutenir le pays dans son processus de reconstruction», a déclaré Kristalina Georgieva, commissaire européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises. «Il est important de souligner que des avancées majeures ont été accomplies dans le contexte de l'action déployée face au séisme. Le nombre de personnes déplacées vivant dans des camps a diminué, passant de 1,5 million au pic de la crise à moins de 350 000 à la fin de 2012, tandis que l'épidémie de choléra a été largement contenue. Il n'en reste pas moins que nous devons poursuivre nos efforts afin de permettre à Haïti de se reconstruire pour devenir un pays beaucoup plus fort qu'avant le séisme.» Mme Georgieva se rendra à Haïti en fin de semaine.

«Haïti étant très fortement exposé aux catastrophes naturelles, la résilience est au cœur de notre action», a-t-elle ajouté. «Un soutien a été apporté à plusieurs communautés locales, ainsi qu'aux autorités locales et nationales, pour qu'elles améliorent leurs capacités de préparation et de réaction aux catastrophes.» L'UE soutient des projets portant sur l'organisation de campagnes de sensibilisation dans les écoles et sur la création de groupes locaux d'alerte en cas d'urgence, qui contribuent à renforcer la résilience des communautés locales et des institutions clés face aux catastrophes à venir.

Depuis le séisme de 2010, l'UE a mobilisé 213 millions € d'aide humanitaire en faveur de Haïti, y compris l'aide supplémentaire de 30,5 millions € annoncée aujourd'hui. Ce nouveau financement aidera principalement les personnes encore sans abri depuis le séisme, les victimes du choléra et les personnes fortement touchées par le passage de l'ouragan Sandy.

Contexte

Haïti est le principal bénéficiaire de l'aide humanitaire de la Commission européenne en faveur de l'Amérique latine et des Caraïbes, avec une aide de plus de 260 millions € depuis 1995.

En 2010, la Commission a octroyé 122 millions €, dont 100 millions € ont été utilisés pour répondre aux besoins humanitaires résultant du séisme. Ces fonds ont permis de fournir des abris, de l'eau de distribution salubre, de la nourriture et des articles de première nécessité tels que des couvertures, des ustensiles de cuisine et des produits d'hygiène à environ 5 millions personnes. Les 22 millions € restants ont été affectés à des mesures destinées à faire face à l'épidémie de choléra (installations de traitement, amélioration de l'accès à l'eau et aux services d'assainissement et promotion d'actions en matière d'hygiène), au profit d'environ 3 millions de personnes. D'autres institutions de l'UE ont été associées à l'action humanitaire. Vingt-cinq pays européens ont fourni une aide dans le cadre du mécanisme de protection civile de l'UE.

En 2011, 38,5 millions € ont été octroyés afin de venir en aide à 5 millions de personnes. L'aide humanitaire de la Commission s'adresse non seulement aux personnes vivant encore dans des camps et des tentes, mais également aux régions du pays qui n'ont pas été touchées directement par le séisme, mais dans lesquelles un grand nombre de personnes déplacées ont trouvé refuge au lendemain de la catastrophe. L'UE a fondé sa stratégie humanitaire sur trois piliers: action face au séisme et à l'épidémie de choléra (26 millions €); lutte contre la sous-nutrition et fourniture de soins obstétriques (7 millions €); et réduction des risques de catastrophe (5,5 millions €), le dernier pilier étant plus particulièrement une priorité absolue de l'UE en Haïti qui est intégrée à toutes les actions financées par cette dernière.

En 2012, ECHO a octroyé 34,25 millions € à Haïti. Il a ciblé son aide sur les populations déplacées, les mesures destinées à faire face au choléra, qui est devenue une maladie endémique, la réaction à des catastrophes telles que la tempête tropicale Isaac et l'ouragan Sandy et la réduction des risques de catastrophe. En 2011 et 2012, ECHO a mis en œuvre, dans le cadre de son programme DIPECHO, des actions de préparation aux catastrophes qui ont bénéficié à 1,3 million de personnes et aidé les services haïtiens de protection civile à mieux se préparer aux situations d'urgence.

Pour de plus amples informations

Site web de la DG Aide humanitaire et protection civile (ECHO):

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_fr.htm

Contacts :

Irina Novakova (+32 2 295 75 17)

David Sharrock (+32 2 296 89 09)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site