Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 7 mars 2013

Emploi: la Commission propose une aide du Fonds d’ajustement à la mondialisation de 3,6 millions d’euros pour les anciens travailleurs d’Agile S.r.l. en Italie

La Commission européenne a proposé aujourd’hui d’accorder 3,6 millions d’euros à l’Italie au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) afin de favoriser la réinsertion professionnelle de 856 anciens salariés d’Agile S.r.l., une société de services dans le domaine des technologies de l’information. Cette proposition est maintenant transmise pour approbation au Parlement européen et au Conseil des ministres de l’Union européenne.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «Cette proposition d’aide de 3,6 millions d’euros au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation devrait aider les anciens travailleurs d’Agile à mettre à niveau leurs compétences et, par là même, à retrouver un emploi».

L’Italie a demandé le soutien du FEM en faveur de 1 257 personnes licenciées par Agile S.r.l., dont 856 devraient bénéficier des mesures cofinancées par le Fonds. Cet ensemble de mesures est conçu pour soutenir les travailleurs en leur proposant des conseils en matière d’orientation de carrière et un bilan de compétences, une aide au reclassement externe et à la recherche d’emploi, des formations professionnelles et une mise à niveau des compétences, une formation postuniversitaire, une sensibilisation à l’esprit d’entreprise et une aide à la création d’entreprise, des subventions à l’embauche, un tutorat post-réinsertion professionnelle, des allocations de recherche d’emploi et des contributions à des dépenses particulières, comme la prise en charge de personnes dépendantes, les frais de déplacement et les frais de déménagement liés à l’occupation d’un nouvel emploi. Le coût total de l’ensemble de mesures est estimé à environ 5,6 millions d’euros, dont 3,6 seraient pris en charge par le FEM.

Contexte

Le fort déclin du secteur des technologies de l’information et de la communication en Italie a eu un impact particulièrement rude pour Agile S.r.l. Les effets de la crise financière et économique mondiale se sont fait sentir alors que cette entreprise était en train de changer de stratégie commerciale pour passer d’une offre de services de centres d’appels au niveau local à une offre de services informatiques intégrés dans plusieurs régions. Les efforts d’Agile face à la baisse de la demande ont été vains et ont abouti à de lourdes pertes et à l’insolvabilité de l’entreprise, ce qui a donné lieu à des licenciements.

Les suppressions d’emplois opérées par Agile concernent la majeure partie du territoire italien. Douze des dix-neuf régions d’Italie sont touchées, à savoir le Piémont, la Lombardie, la Vénétie, l’Émilie-Romagne, la Toscane, l’Ombrie, le Latium, la Campanie, les Pouilles, la Basilicate, la Calabre et la Sicile.

Depuis sa création, en 2007, le FEM a été saisi de 105 demandes d’intervention, qui représentent quelque 454 millions d’euros en faveur d’environ 94 500 travailleurs. De plus en plus d’États membres sollicitent le FEM au profit de travailleurs licenciés, et ce dans un nombre croissant de secteurs.

L’ouverture des échanges commerciaux avec le reste du monde a des effets globalement positifs sur la croissance et l’emploi, mais elle peut aussi entraîner des pertes d’emplois, en particulier dans des secteurs vulnérables et au détriment de travailleurs peu qualifiés. C’est pourquoi le président de la Commission, M. Barroso, a proposé la création d’un fonds destiné à aider ceux qui doivent s’adapter aux conséquences de la mondialisation. Créé à la fin de l’année 2006, le FEM a été conçu pour témoigner de la solidarité des nombreux bénéficiaires de l’ouverture des marchés à l’égard de ceux qui perdent soudain leur emploi. Le règlement régissant le FEM a été révisé en juin 2009 dans le but de renforcer le rôle du Fonds en tant qu’instrument d’intervention rapide dans l’arsenal déployé par l’Europe pour faire face à la crise financière et économique. La nouvelle version de ce règlement, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, s’est appliquée à toutes les demandes reçues entre le 1er mai 2009 et le 31 décembre 2011.

Compte tenu des résultats obtenus par le FEM depuis 2007 et de sa valeur ajoutée pour les travailleurs bénéficiaires et les régions touchées, la Commission a proposé de le maintenir dans le cadre financier pluriannuel 2014-2020, tout en améliorant son fonctionnement.

Pour en savoir plus

Site web de M. László Andor:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/andor/index_fr.htm

Site web consacré au FEM

Reportages vidéo:

L’Europe lutte contre la crise: le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation redynamisé

Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’inclusion, inscrivez-vous sur:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=371&langId=fr

Suivez László Andor sur Twitter: http://twitter.com/#!/LaszloAndorEU

Contacts:

Jonathan Todd (+32 22994107)

Cécile Dubois (+32 22951883)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website