Navigation path

Left navigation

Additional tools

Déclaration de la haute représentante, Mme Catherine Ashton, sur la Journée internationale de la femme, le 8 mars 2013

European Commission - IP/13/204   08/03/2013

Other available languages: EN DE ES PT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 8 mars 2013

Déclaration de la haute représentante, Mme Catherine Ashton, sur la Journée internationale de la femme, le 8 mars 2013

Mme Catherine Ashton, haute représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a déclaré ce jour:

«Nous célébrons aujourd’hui la Journée internationale de la femme. De par le monde, les femmes s’efforcent de façonner l’avenir de leur pays, de la société et de leur famille et de lutter pour leurs droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels, sans crainte ni violence. Où que je me rende, je rencontre des femmes courageuses qui militent pour le droit de jouer un rôle égal à celui des hommes dans l'avenir démocratique de leur pays. Ces femmes sont pour moi, comme pour les femmes de l’Union européenne et du monde entier, une source d’inspiration. Je profite de l’occasion pour leur rendre hommage.

Aujourd’hui, plus de 5 000 personnes sont réunies à New York, en marge de la 57e session de la Commission de la condition de la femme des Nations unies, pour débattre de l’élimination et de la prévention de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles. Les violences faites à celles-ci sont un phénomène mondial, qui ne connaît pas les frontières et n’épargne aucune génération, nationalité ou communauté. Il n’en reste pas moins qu’elles demeurent cachées; de nombreux cas ne sont pas signalés et trop peu font l'objet d'enquêtes et de poursuites... Il faut inverser la tendance. L’Union européenne œuvrera inlassablement pour parvenir à un large consensus concernant les conclusions relatives à toutes les formes de violence à l’égard des femmes. Au cours de la décennie écoulée, elle a soutenu plus d’une centaine de projets portant directement sur les violences faites aux femmes et aux filles, pour un montant total de 80 millions €. Parmi ceux-ci, je citerai notamment le programme Daphne, qui soutient financièrement la société civile, les universités et les autorités locales dans leur travail quotidien de lutte contre la violence et d'aide aux victimes.

Le moment est venu d’accélérer la réalisation de l’égalité des sexes, en unissant nos forces en vue de construire l’avenir de tous les hommes et les femmes dans la paix et la prospérité.

Contacts:

Sebastien Brabant (+32 2 298 64 33)

Maja Kocijancic (+32 2 298 65 70)

Michael Mann (+32 2 299 97 80)

Nabila Massrali (+32 2 296 92 18)

Eamonn Prendergast (+32 2 299 88 51)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website