Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 6 mars 2013

Un tourisme vigoureux devrait continuer sur sa lancée en 2013

Le tourisme est l’un des rares secteurs à avoir continué à se développer et à créer des emplois en dépit de la crise. Sept Européens sur dix ont voyagé en 2012 (soit autant qu’en 2011) et pas moins de 88 % des vacanciers de l’Union ont passé leurs vacances au sein de l’UE, que ce soit dans leur propre pays ou dans un autre État membre. Le secteur devrait rester tout aussi vaillant et dynamique en 2013: les trois quarts (75 %) des personnes ayant répondu à une enquête récente de l’Union ont l’intention de partir en vacances cette année, bien que 34 % envisagent d’adapter leurs projets de vacances à la situation économique. Les destinations de vacances pour 2013 sont très semblables à celles qui ont été choisies en 2012. L’Espagne (12 %), l’Italie (8 %) et la France (7 %) restent les destinations favorites, et 51 % des répondants prévoient de passer leurs vacances dans leur propre pays.

Tels sont les résultats les plus importants de la dernière enquête Eurobaromètre Flash sur l’attitude des Européens à l’égard du tourisme, publiée aujourd’hui. Cette enquête porte aussi sur les raisons qui ont poussé les répondants à partir en vacances, sur la manière dont ils ont organisé leur villégiature, sur la satisfaction qu’ils en ont tiré et sur leurs projets.

Le vice-président de la Commission européenne et commissaire à l’industrie et à l’entrepreneuriat, M. Antonio Tajani, a déclaré à ce propos: «Étant donné que 75 % des Européens ont l’intention de partir en vacances en 2013, la contribution du tourisme à l’économie s’annonce très prometteuse. C’est une bonne nouvelle, car ce secteur important, qui regroupe de nombreuses petites entreprises, peut envoyer à d’autres secteurs un signal fort montrant qu’il est possible de sortir de la crise économique».

MEMO/13/175

Eurobaromètre: http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/flash_arch_374_361_fr.htm

Pour en savoir plus sur le secteur du tourisme et l’UE

Les voyageurs européens préfèrent rester en Europe

L’enquête Eurobaromètre Flash a mis en lumière les faits suivants:

  • 71 % des Européens ont voyagé pour des raisons professionnelles ou privées en 2012. Les chiffres du tourisme sont restés stables par rapport à ceux qui ont été présentés dans l’enquête de l’année dernière. Une analyse sociodémographique révèle que la plupart des répondants à avoir voyagé sont âgés de 15 à 39 ans, ont un niveau d’études élevé ou vivent dans une grande ville.

  • Les Européens qui n’ont pas voyagé en 2012 ont majoritairement invoqué des raisons financières pour justifier leur décision de ne pas prendre de vacances (46 %), ce qui correspond au résultat de l’année précédente (45 %). Les répondants qui n’ont pas voyagé en 2012 sont plus susceptibles d’être des personnes âgées de 55 ans et plus, des ouvriers, des chômeurs ou des personnes vivant dans un ménage unipersonnel.

  • 88 % des répondants qui ont effectué un voyage privé d’au moins quatre nuits se sont rendus quelque part dans l’Union européenne.

  • Les séjours au soleil ou à la plage ont été le motif principal des vacances comprenant au moins quatre nuits consécutives en 2012 (40 %), suivis de près par les visites rendues à la famille, à des amis ou à des parents (36 %).

  • L’Espagne a été la destination la plus prisée des vacanciers de l’Union en 2012 (10 %), devant l’Italie et la France (8 % chacune). La Croatie a aussi fait partie des destinations de prédilection en 2012 (3 %).

  • Une grande proportion (58 %) des répondants de l’Union ont passé leurs vacances dans leur propre pays; ce résultat est très proche de celui de l’enquête de 2011 (56 %). Les vacances à l’intérieur du pays ont été les plus fréquentes en Grèce (87 %), en Italie (80 %), en Bulgarie (79 %), en Espagne (73 %) et en Croatie (74 %).

  • Les séjours en hébergement marchand ou avec des amis ou des parents ont également suscité plus d’intérêt qu’en 2011.

  • 92 % des répondants de l’Union ont été satisfaits de la qualité de leur hébergement en 2012. Pour 31 % d’entre eux, la qualité de l’hébergement compte parmi les principaux critères justifiant de revenir dans le même lieu de vacances.

  • La plupart des citoyens européens ont été satisfaits du niveau général des prix (83 %), qui constituent une autre motivation essentielle pour retourner au même endroit.

L’enquête Eurobaromètre Flash

Cette enquête de la Commission européenne s’est concentrée sur l’attitude des Européens à l’égard du tourisme. Elle a été réalisée par TNS Political and Social dans les 27 États membres de l’Union européenne ainsi qu’en Croatie, en Turquie, dans l’Ancienne République yougoslave de Macédoine, en Islande, en Norvège, en Serbie et en Israël. C’est la cinquième année consécutive que la Commission européenne effectue une enquête d’aussi grande envergure. Cette dernière permet de suivre les tendances à court et moyen terme en matière de voyage et de tourisme chez les citoyens européens. Il s’agit donc d’un instrument important pour l’élaboration des politiques en la matière et l’établissement des prévisions liées à ce secteur, en particulier pour les types de tourisme et les principales destinations touristiques.

Responsables:

Carlo Corazza (+32 22951752)

Sara Tironi (+32 22990403)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website