Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 5 mars 2013

Liban: la Commission européenne octroie 30 millions € supplémentaires en réponse à la crise des réfugiés

La Commission européenne va octroyer 30 millions € supplémentaires au Liban pour aider le pays à atténuer les effets de l'afflux massif de réfugiés en provenance de Syrie, a annoncé Štefan Füle, commissaire chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage, au cours de sa visite à Beyrouth. «Le Liban accueille le plus grand nombre de personnes fuyant l'effroyable bain de sang en cours en Syrie et nous savons que cette situation pèse lourdement sur le pays. L'hospitalité et la générosité dont font preuve les Libanais à l'égard de leurs voisins sont admirables et louables. L'UE reste déterminée à aider le gouvernement libanais à faire face à la crise des réfugiés», a déclaré le commissaire Füle après avoir informé le président Michel Sleiman et le Premier ministre Najib Miqati de l'octroi de la nouvelle aide. Dans le même temps, il s'est félicité du plan global élaboré par les autorités libanaises pour affronter la crise des réfugiés et a fait savoir que l'UE appréciait que le Liban laisse ses frontières ouvertes aux personnes fuyant les violences en Syrie.

Les 30 millions € supplémentaires annoncés aujourd'hui contribuent à augmenter significativement l'aide financière offerte par la Commission européenne au Liban dans le contexte de la crise syrienne, dont le montant total atteint désormais près de 75 millions € en aide humanitaire et autre. Cette mesure spéciale vise à renforcer la capacité nationale à faire face à l'afflux sans précédent de réfugiés et à soutenir financièrement le plan du gouvernement visant à atténuer les conséquences de cet afflux pour le pays.

L'aide européenne sera allouée selon les priorités fixées par le gouvernement libanais et portera plus particulièrement sur le renforcement des institutions libanaises, notamment pour la fourniture de services éducatifs et d'aide à l'enfance aux réfugiés et le soutien aux communautés libanaises ayant accueilli des réfugiés de Syrie, souvent dans leurs propres habitations.

Contexte

Bien qu'il soit le plus petit des pays voisins de la Syrie, le Liban est celui qui accueille le plus grand nombre de réfugiés syriens. À la fin du mois de février, il avait accueilli plus de 325 000 Syriens, en plus de ceux déjà présents en nombre similaire dans le pays (notamment les travailleurs saisonniers des secteurs de l'agriculture et de la construction). Il faut également ajouter les réfugiés palestiniens en provenance de Syrie, dont le nombre est estimé à 31 500.

Sur les 30 millions € annoncés aujourd'hui pour aider le Liban à affronter la crise des réfugiés, 5 millions seront destinés aux réfugiés palestiniens de Syrie. Gérée par l'intermédiaire d'agences des Nations unies présentes dans le pays, l'aide de l'UE finance l'action humanitaire d'urgence et les besoins secondaires des réfugiés (enseignement, soins de santé) et soutient les communautés d'accueil libanaises, qui sont établies essentiellement dans les régions les plus pauvres et les plus délaissées du pays. L'UE et les États membres représentent ensemble le principal pourvoyeur d'aide aux réfugiés syriens, tant en Syrie que dans les pays voisins.

L'Union a d'emblée souligné l'importance de répondre aux besoins des communautés d'accueil libanaises, d'autant plus que la crise humanitaire atteint à présent une ampleur telle qu'elle affecte le pays dans son ensemble.

Contacts:

Anca Paduraru (+32 22966430)

Peter Stano (+32 22957484)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website