Navigation path

Left navigation

Additional tools

Des fonds de l'UE à hauteur de 178,7 millions d'EUR pour soutenir des réformes fondamentales en Serbie

European Commission - IP/13/1311   23/12/2013

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 23 décembre 2013

Des fonds de l'UE à hauteur de 178,7 millions d'EUR pour soutenir des réformes fondamentales en Serbie

La Commission européenne a adopté aujourd’hui le programme national 2013 en faveur de la Serbie au titre de l’instrument d’aide de préadhésion (IAP). Ce programme, doté de 178,7 millions €, aidera la Serbie à mettre en œuvre des réformes dans des domaines clés, tels que l'État de droit, l'administration publique, l'inclusion sociale, le développement du secteur privé, les transports, l'environnement, l'énergie et l'agriculture. Ces réformes constituent un axe central du processus d'intégration européenne de la Serbie et amélioreront directement le quotidien des citoyens serbes. Si l'on inclut l'accord d'aujourd'hui, l'aide de préadhésion de l'UE en faveur de la Serbie se chiffre, depuis 2001, à 2,6 milliards €.

«Cette année, qui a été marquée par la décision d'ouvrir les négociations d'adhésion et l'entrée en vigueur de l'accord de stabilisation et d'association, peut être qualifiée d'historique. Il est important que la Serbie profite de cet élan et maintienne le cap des réformes. Les fonds de préadhésion de l'UE, totalisant désormais 2,6 milliards € depuis 2001, soutiendront la mise en œuvre de ces réformes, apportant des avantages tangibles aux citoyens serbes», a déclaré M. Štefan Füle, commissaire à l'élargissement et à la politique européenne de voisinage.

La Serbie pourra s'appuyer sur ce programme dans le domaine de l'État de droit, dès lors qu'il prévoit de soutenir la mise en œuvre des stratégies nationales de lutte contre la corruption, d'améliorer le système carcéral et de renforcer l'indépendance et la compétence du système judiciaire. Les fonds serviront également à renforcer l'efficacité des administrations douanières et des installations de contrôle aux frontières de la Serbie.

Ils seront également affectés aux mesures visant à améliorer les capacités de l'administration publique aux niveaux central et local en développant les moyens de gestion des finances publiques et des marchés publics dans le pays. Par ailleurs, 34 villes du sud et du sud-ouest du pays seront ciblées spécifiquement aux fins du renforcement des capacités de gouvernance locale et de la création de conditions propices aux entreprises et au développement des infrastructures, ainsi qu'au soutien de la mise en œuvre des politiques en matière d'inclusion sociale et d'emploi.

Le développement du secteur privé pourra s'appuyer sur des mesures qui amélioreront le climat des affaires en Serbie, renforceront la compétitivité des entreprises serbes et porteront les investissements dans la recherche et l'innovation. Dans le domaine des transports, les conditions de navigation sur le Danube seront améliorées.

En plus du programme national IAP adopté aujourd'hui, les fonds de l'UE en faveur de la Serbie seront également prélevés sur le mécanisme de voisinage en faveur de la société civile (2,5 millions €), le programme TEMPUS (4 millions €), ainsi que sur le volet «réfugiés» du programme régional de logement (12 millions €).

Pour plus d'informations:

Instrument d’aide de préadhésion

Aide financière à la Serbie

Contacts :

Anca Paduraru (+32 2 296 64 30)

Peter Stano (+32 2 295 74 84)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website