Navigation path

Left navigation

Additional tools

Environnement: Copenhague sacrée Capitale verte de l’Europe 2014

European Commission - IP/13/1285   18/12/2013

Other available languages: EN DE DA

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 18 décembre 2013

Environnement: Copenhague sacrée Capitale verte de l’Europe 2014

Copenhague a reçu aujourd’hui officiellement le titre de «Capitale verte de l’Europe 2014», lors d'une cérémonie de remise des prix à Bruxelles, succédant ainsi à la ville de Nantes, lauréate de l'année dernière. La capitale danoise a remporté ce titre au terme d'une compétition très disputée à l’échelle européenne.

Le commissaire Potočnik a déclaré à ce propos: «Je félicite Copenhague pour son titre de Capitale verte de l’Europe 2014. L’Europe a beaucoup à apprendre de Copenhague tant pour ce qui est des actions entreprises en faveur d'un environnement plus durable que de la qualité de vie dont profitent ses citoyens. Ce prix récompense la ville pour les efforts considérables qu'elle déploie afin d'améliorer l’environnement urbain et d'offrir un mode de vie plus sain et plus durable à ses habitants. Je suis impatient de découvrir l'ensemble du programme d’activités qu'elle propose et je lui souhaite de réussir pleinement.»

Le maire de Copenhague, M. Frank Jensen, a quant à lui déclaré: «Cette récompense est une reconnaissance internationale des efforts consacrés par Copenhague à la création d'une ville verte et durable jouissant d'une qualité de vie élevée. Nous partagerons nos connaissances avec d’autres villes et leur proposerons des exemples quant à la manière d’élaborer des solutions durables en milieu urbain. Dans le même temps, nous voulons apprendre des autres villes dans toute l’Europe pour que Copenhague fasse encore mieux au niveau de son cadre de vie et de son environnement économique.»

Copenhague présente de nombreuses caractéristiques «vertes» qui lui ont permis de remporter le titre de Capitale verte de l’Europe 2014, notamment:

36 % des navetteurs et 55 % des habitants de Copenhague se rendent au travail ou à l’école et à l’université à vélo;

le chauffage urbain dessert 98 % des ménages;

90 % des déchets de construction sont réutilisés;

les émissions de carbone ont été réduites de 24 % entre 2005 et 2012;

96 % des habitants vivent à moins de 15 minutes à pied d’une aire de loisirs;

Copenhague a, par deux fois, été élue «ville la plus agréable à vivre du monde» par le magazine Monocle (2008 et 2013);

en 2008, des experts dans le domaine du transport ont décerné au système ferroviaire urbain le titre de «meilleur métro du monde».

Pendant toute cette année où elle sera Capitale verte de l’Europe, Copenhague souhaite mettre en avant l'importance de trouver des solutions communes aux défis environnementaux. Elle accueillera un nouveau réseau dont feront partie les villes qui ont été présélectionnées pour le prix de la Capitale verte de l’Europe. Ce réseau permettra aux villes vertes les plus progressistes en Europe de partager leurs connaissances et de faire avancer ensemble les priorités fixées en matière environnementale.

Copenhague succède à Nantes, Capitale verte de l’Europe 2013. Nantes a introduit, entre autres initiatives, un système de labellisation «Capitale verte de l’Europe» permettant de distinguer les entreprises qui s'engagent en faveur du développement durable. Ce label a été attribué à des entreprises dotées de stratégies poussées en matière de protection de l’environnement et d’innovation écologique.

Contexte

Le prix de la Capitale verte de l’Europe récompense une ville qui est à la pointe en matière de mode de vie urbain respectueux de l’environnement. Un groupe d’experts indépendants évalue les performances des villes en compétition au regard de 12 critères environnementaux. Un jury évalue ensuite leur engagement en faveur d'une amélioration constante de l’environnement et du développement durable, ainsi que leurs compétences dans le domaine de la communication, et la mesure dans laquelle elles pourraient servir de modèle, en présentant les meilleures pratiques qui pourront être utilisées ailleurs. En plus d'être une source d’inspiration pour d’autres villes, la lauréate bénéficie d’une visibilité accrue, ce qui permet d’améliorer la réputation de la ville et de renforcer son attrait en tant que destination de voyage, de travail et de résidence.

Six villes ont reçu le titre de Capitale verte de l’Europe depuis la création du prix en 2010. Stockholm a remporté le titre inaugural, suivie d'Hambourg en 2011, de Vitoria-Gasteiz en 2012 et de Nantes en 2013. Après Copenhague, le titre reviendra à Bristol en 2015.

Pour plus d'informations:

www.europeangreencapital.eu

Facebook: http://www.facebook.com/EuropeanGreenCapitalAward

Twitter: http://twitter.com/#!/EU_GreenCapital ou envoyez-nous un tweet @EU_GreenCapital

Personnes de contact:

Joe Hennon (+32 2 295 35 93)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website