Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Huit nouveaux partenariats de recherche renforcent le rôle moteur des entreprises de l'UE

Commission Européenne - IP/13/1261   17/12/2013

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 17 décembre 2013

Huit nouveaux partenariats de recherche renforcent le rôle moteur des entreprises de l'UE

La Commission européenne a lancé aujourd’hui huit partenariats public-privé contractuels (cPPP) qui revêtent une importance stratégique pour le secteur privé européen. Ces partenariats disposeront d'une enveloppe de plus de 6 milliards d’euros d’investissements à répartir par des appels à propositions au titre du programme-cadre Horizon 2020, le nouveau programme de l’UE pour la recherche et l’innovation. Chaque euro prélevé sur cette enveloppe devrait produire de trois à dix euros d'investissements supplémentaires pour le développement de technologies, de produits et de services nouveaux qui permettront au secteur privé européen d'occuper une position de pointe sur les marchés mondiaux.

Mme Máire Geoghegan-Quinn, membre de la Commission européenne chargé de la recherche, de l’innovation et de la science, a déclaré: «L'Europe a besoin d'entreprises qui innovent pour créer de la richesse et des emplois. Il est indispensable de développer de nouveaux produits et de nouvelles technologies, comme les voitures écologiques, les bâtiments économes en énergie et les procédés de fabrication propres, pour relever des défis de société tels que le changement climatique, l’énergie et l’utilisation rationnelle des ressources. Nous voulons que ces PPP contractuels aient un impact significatif sur la compétitivité des entreprises de l’UE, sur la croissance économique durable et sur la création d’emplois hautement qualifiés en Europe.»

Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission et commissaire chargée de la stratégie numérique, a ajouté: «Il s'agit d'une occasion magnifique pour l'Europe. Ces PPP nous permettront de maintenir notre avance sur les marchés mondiaux de la robotique, de la photonique, du calcul à haute performance, des télécommunications et nous donneront un avantage initial dans les domaines des villes intelligentes, du transport intelligent, de l'enseignement, du divertissement, des médias et d’autres marchés porteurs. Conjugués à une stratégie industrielle globale, les PPP renforceront le rôle moteur de l'Europe et signifieront pour tous un avenir meilleur.»

Les huit partenariats public-privé contractuels sont les suivants.

Usines du futur (FoF): soutien à l'industrie de fabrication par le développement de systèmes et de technologies de production durables (lien vers fiche)

Efficacité énergétique des bâtiments (EeB): renforcement de la compétitivité et de l'efficacité énergétique du secteur de la construction (lien vers fiche)

Initiative européenne «véhicules verts» (EGVI): développement d'un système de transport compétitif et économe en ressources produisant nettement moins d'émissions de CO2 (lien vers fiche)

Industrie de transformation durable (SPIRE): utilisation rationnelle des ressources et de l'énergie dans l'industrie de transformation (lien vers fiche)

Photonique: technologie générique essentielle pour assurer notre prospérité future et composante indispensable dans de nombreux secteurs, tels que l'énergie et la santé, mais aussi les produits de consommation courante comme les lecteurs de DVD et les téléphones mobiles (lien vers fiche)

Robotique: moteur essentiel de la compétitivité des entreprises et instrument indispensable pour relever les grands défis de société que constituent, par exemple, l’évolution démographique, la santé et le bien-être, la production alimentaire, les transports et la sécurité (lien vers fiche)

Calcul à haute performance (HPC): enjeu déterminant pour stimuler la croissance économique et la recherche scientifique en Europe (lien vers fiche)

Réseaux 5G avancés pour l'internet du futur (5G): intensification du développement d'infrastructures basées sur le réseau internet pour assurer des services TIC avancés à tous les secteurs et utilisateurs (lien vers fiche)

Les contrats établissant les PPP ont été signés aujourd’hui par la Commission et les présidents des associations de recherche et d’innovation industrielles spécialement créées à cet effet, qui représentent plus de 1 000 grandes et petites entreprises réparties dans toute l’Europe.

Contexte

Trois des PPP (usines du futur, efficacité énergétique des bâtiments et véhicules verts) ont été mis en place dès 2009 pour répondre à la crise économique et ont déjà fait leurs preuves dans le renforcement des chaînes d’approvisionnement européennes et l’innovation dans des secteurs clés de l’industrie. Dans le cadre d'Horizon 2020, les engagements seront plus fermes et plus transparents. Les PPP reposent sur des feuilles de route planifiant des activités de recherche et d’innovation, qui sont le fruit d’un processus de consultation ouvert et qui ont fait l’objet d’une appréciation positive par la Commission européenne, avec l’aide d’experts indépendants.

Les domaines concernés par les cPPP représentent une part importante de l’économie européenne. Le secteur européen de la fabrication, par exemple, a généré une valeur ajoutée de 1 400 milliards d’euros en 2010 et représentait plus d'un emploi sur cinq en Europe, tandis que le secteur de la transformation représente 6,8 millions d’emplois répartis dans plus de 450 000 entreprises. Le secteur des télécommunications emploie au moins 7 millions de personnes, et l’Europe représente 27 % du marché mondial, estimé à 17 000 milliards d’euros, alors que le secteur de la photonique emploie directement 300 000 personnes et représente 18 % du marché mondial de la photonique, estimé à 350 milliards d'euros.

Contrairement aux initiatives technologiques conjointes (ITC) qui sont mises en œuvre actuellement dans le cadre d'Horizon 2020 (voir IP/13/668), les cPPP n'organisent pas leurs propres appels mais c'est la Commission qui accorde les financements à la suite d'appels ouverts au titre du programme de travail Horizon 2020. Le premier programme de travail Horizon 2020 pour 2014-2015, publié le 11 décembre, prévoit une enveloppe approximative de 1,45 milliard d’euros pour les huit partenariats public-privé contractuels.

PPP contractuels — budgets indicatifs (2014-2020) (en millions d’euros)

cPPP

Budget indicatif de l'UE (Horizon 2020) (en millions d'euros)

Usines du futur

1 150

Efficacité énergétique des bâtiments

600

Industrie de transformation durable

900

Initiative européenne «véhicules verts»

750

Réseaux 5G avancés pour l’internet du futur

700

Calcul à haute performance

700

Robotique

700

Photonique

700

Total

6 200

Pour en savoir plus

Communication

Horizon 2020

Personnes de contact:

Michael Jennings (+32 2 296 33 88) Twitter: @ECSpokesScience

Ryan Heath (+32 2 296 17 16)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site