Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

La Commission contribue à faciliter et écologiser les déplacements urbains

Commission Européenne - IP/13/1255   17/12/2013

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 17 décembre 2013

La Commission contribue à faciliter et écologiser les déplacements urbains

La Commission européenne renforce aujourd'hui son soutien aux villes en adoptant un nouveau paquet de mesures destinées à favoriser la mobilité urbaine. Elle renforcera les échanges de bonnes pratiques, fournira une aide financière ciblée et investira dans la recherche et le développement. Elle encourage en outre l'élaboration de plans de mobilité urbaine durable afin de favoriser l'adoption progressive de modes de transport plus respectueux de l'environnement et plus durables dans les zones urbaines.

Les villes hébergent plus de 70 % de la population de l’UE et représentent quelque 85 % du PIB de l’Union. La plupart des déplacements commencent et se terminent dans des villes. Or, dans de nombreuses zones urbaines, l'augmentation de la demande de mobilité urbaine a donné lieu à une situation intenable: graves phénomènes de congestion, mauvaise qualité de l'air, nuisances sonores et niveaux de CO2 élevés. La congestion urbaine compromet la réalisation des objectifs de l'UE en ce qui concerne la mise en place d'un système de transport compétitif et économe en ressources.

Un nouveau sondage Eurobaromètre publié aujourd'hui fait apparaître que les Européens s'inquiètent des incidences négatives de la mobilité urbaine et que nombre d'entre eux sont pessimistes quant aux perspectives d'amélioration de la mobilité dans leur ville. Une large majorité considère que la congestion (76 %), la qualité de l’air (81 %) et les accidents (73 %) sont des problèmes graves. Si un quart du panel pense que la situation devrait s’améliorer (24 %), la majorité estime qu’elle stagnera (35 %) ou se dégradera (37 %).

Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne chargé de la mobilité et des transports, a déclaré à ce sujet: «La problématique de la mobilité urbaine fait partie des grands enjeux de la politique des transports aujourd'hui. Nous pouvons obtenir de meilleurs résultats en menant une action coordonnée. Les collectivités locales sont les principaux décideurs. Elles sont les mieux placées pour prendre les décisions importantes à l'échelon local, mais elles devraient bénéficier d’un soutien au niveau national et au niveau de l’UE.»

En adoptant le paquet de mesures sur la mobilité urbaine, la Commission renforce ses mesures d'accompagnement dans les domaines suivants.

Partage d'expérience et mise en valeur des meilleures pratiques: en 2014, la Commission mettra en place une plateforme européenne pour les plans de mobilité urbaine durable. Cette plateforme aidera les villes, les urbanistes et les parties prenantes à organiser une mobilité urbaine plus fluide et plus écologique.

Aides financières ciblées: à l'aide des Fonds structurels et des fonds d'investissement européens, l'UE continuera de soutenir des projets de transport urbain, notamment dans les régions moins développées de l'UE.

Recherche et innovation: l'initiative Civitas 2020 lancée dans le cadre d'Horizon 2020 permettra aux villes, entreprises, universités et autres partenaires de mettre au point et d'expérimenter des approches innovantes en matière de mobilité urbaine. Le premier appel à propositions a été publié le 11 décembre (MEMO/13/1131). Le budget estimatif pour 2014 et 2015 s'élève 106,5 millions d’euros. Civitas 2020 se complète du partenariat européen d'innovation «Villes et communautés intelligentes» (200 millions d’euros pour 2014 et 2015) et des activités relevant de l’initiative européenne «Véhicules verts» (159 millions d’euros pour 2014 et 2015).

Participation des États membres: la Commission invite les États membres à créer des conditions qui permettent aux villes d'élaborer et de mettre en œuvre leurs plans de mobilité urbaine durable.

Coopération: la Commission formule des recommandations particulières visant à favoriser une action coordonnée entre tous les niveaux de pouvoir et entre les secteurs public et privé et ce, dans quatre domaines:

logistique urbaine,

régulation de l'accès aux zones urbaines,

déploiement de solutions fondées sur les systèmes de transport intelligents (STI),

sécurité routière en milieu urbain.

Pour en savoir plus

http://ec.europa.eu/transport/themes/urban/ump/index_en.htm

Suivre M. Kallas sur Twitter

MEMO/13/1160

Personnes de contact:

Helen Kearns (+32 2 298 76 38)

Dale Kidd (+32 2 295 74 61)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site