Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 décembre 2013

L'UE renforce son approche globale à l'égard des conflits et des crises externes

La Haute Représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et la Commission ont adopté ce jour une communication conjointe exposant les mesures concrètes que l'Union européenne est en train de prendre, dans son ensemble, pour assurer une approche de plus en plus globale en matière d'action extérieure.

L'approche globale consiste à utiliser, d'une manière stratégiquement cohérente, l'ensemble des outils et instruments de l'UE. L'Union dispose d'un vaste éventail de politiques, outils et instruments, dans des domaines allant de la diplomatie à l'aide humanitaire en passant par la sécurité, la défense, la finance, le commerce et la coopération au développement. Elle constitue la première puissance commerciale mondiale et, prise dans son ensemble, le premier donateur d'aide publique au développement et d'aide humanitaire. Le texte adopté aujourd'hui établit, comme principe directeur, que lorsque l'UE intervient dans une situation de crise ou de conflit, il convient de mettre en œuvre conjointement les instruments et les ressources, tout en tenant compte des points forts et de la valeur ajoutée de chacun d'entre eux. Il souligne également la responsabilité commune des acteurs de l'UE et des États membres, l'engagement proactif de ces derniers étant une condition préalable à toute réussite.

La communication expose plusieurs mesures concrètes destinées à améliorer encore la cohérence et l'efficacité de l'action extérieure de l'UE dans les situations de crise ou de conflit. Elle vise notamment à:

• élaborer une analyse commune à tous les acteurs de l'UE (institutions et États membres de l'UE), définissant la notion de «situation de crise potentielle» telle que la conçoit l'UE et précisant quels sont ses intérêts, ses objectifs et le(s) rôle(s) qu'elle pourrait être amenée à jouer;

• définir, s'il y a lieu, une vision stratégique unique et commune relative à un conflit ou à une situation de crise ainsi qu'à l'engagement futur de l'UE dans les différents domaines d'action;

• mettre l'accent autant que possible sur la prévention, en recourant à la diplomatie, à l'alerte précoce et à l'action rapide;

• mettre les différents atouts et capacités de l'UE au service d'objectifs communs;

• assurer un engagement sur le long terme tout en veillant à la mise en œuvre des engagements et des actions à court terme, grâce à l'exploitation des synergies naturelles entre les différents outils de l'UE, en vue de contribuer à bâtir des sociétés pacifiques et résilientes;

• renforcer les liens entre les différents domaines d'intervention pour toute action entreprise sur le plan interne ou externe, qu'il s'agisse de sécurité énergétique, de protection environnementale, de changement climatique, de flux migratoires, de lutte contre le terrorisme, de criminalité organisée ou de gouvernance économique mondiale;

• mieux exploiter le rôle central joué par les délégations de l'UE dans la coordination du dialogue mené par l'UE et du soutien en la matière, notamment au moyen d'une programmation commune avec les États membres, en vue de renforcer l'efficacité de la coopération au développement;

• renforcer et améliorer la coopération avec des partenaires tels que les Nations unies, l'OTAN ou l'Union africaine ainsi qu'avec la société civile.

La communication appelle les États membres à «soutenir sans réserve cette approche et à s'engager résolument en faveur de celle-ci afin de veiller à ce que cette vision et ces objectifs soient pleinement mis en œuvre».

Contexte

Le traité de Lisbonne définit les principes et objectifs de l'action extérieure de l'Union européenne. En vue d'atteindre ces objectifs, le traité préconise une cohérence entre les différents domaines d'action extérieure de l'Union et entre ceux-ci et les autres politiques de l'UE.

La communication aborde toutes les étapes du cycle d'un conflit ou d'un autre type de crise extérieure, de l'alerte précoce et de l'état de préparation à la stabilisation et à la consolidation de la paix en passant par la prévention des conflits, la réaction aux crises et la gestion de celles-ci, afin d'aider les pays à retrouver le chemin d'un développement durable à long terme.

Plus d'informations:

JOINT COMMUNICATION TO THE EUROPEAN PARLIAMENT AND THE COUNCIL The EU's comprehensive approach to external conflict and crises

http://www.eeas.europa.eu/statements/docs/2013/131211_03_en.pdf

Contacts :

Michael Mann (+32 298 97 80)

Sebastien Brabant (+32 2 298 64 33)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website