Navigation path

Left navigation

Additional tools

Consommateurs: protégez-vous contre la fraude en ligne pendant les fêtes

European Commission - IP/13/1220   06/12/2013

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 6 décembre 2013

Consommateurs: protégez-vous contre la fraude en ligne pendant les fêtes

Dans l’Union européenne, 12 % des internautes ont déjà été victimes d’une fraude en ligne et 8 % d’une usurpation d’identité. Un nouveau rapport du réseau des centres européens des consommateurs (réseau CEC) examine les escroqueries auxquelles sont exposés les consommateurs lorsqu’ils effectuent des achats en ligne.

Ce document met l’accent sur les fraudes dans le commerce électronique transfrontalier et indique aux consommateurs comment s’en protéger. Il a été établi à partir des plaintes transmises par des consommateurs au réseau CEC en 2012.

Le commissaire européen à la politique des consommateurs, M. Neven Mimica, a déclaré: «Le commerce en ligne est en plein essor, les consommateurs profitant des avantages du marché unique numérique. Mais le risque de fraude est également en progression. Le rapport du réseau CEC arrive à point nommé pour rappeler aux consommateurs qu’ils doivent être avisés dans leurs achats et éviter les pièges tendus par les fraudeurs.»

On estime que les achats en ligne ont permis d’économiser 11,7 milliards d’euros, soit 0,12 % du PIB de l’Union. De nombreux consommateurs préfèrent toutefois ne pas s’y risquer. Des études montrent en effet que 62 % des consommateurs citent la crainte de subir des fraudes comme la raison qui les empêche de faire des achats en ligne1.

D’après les résultats de l’enquête Eurobaromètre sur la cybersécurité2, les pourcentages les plus élevés d’internautes qui déclarent avoir subi une fraude en ligne ont été enregistrés en Pologne (18 %), en Hongrie (17 %), à Malte (16 %) et au Royaume-Uni (16 %), et les plus faibles en Grèce (3 %), en Slovénie (6 %) et en Espagne (7 %).

Ce rapport contient un certain nombre de conseils et d’astuces pour éviter de venir grossir les rangs des victimes: ainsi, il recommande de toujours utiliser une méthode de paiement sécurisée et de ne jamais transférer d’argent. Il indique aussi comment faire le bon choix entre des vendeurs en ligne inconnus et décrit la marche à suivre lorsqu’on est victime d’un site frauduleux.

Les fraudes les plus courantes répertoriées par les CEC participants (70 %) sont celles reposant sur des sites frauduleux où l’on exige un paiement par transfert bancaire pour l’achat de produits qui, au final, ne seront jamais livrés. En deuxième position, citées par 45 % des centres participants, on trouve les ventes en ligne de véhicules d’occasion; viennent ensuite les ventes de marchandises de contrefaçon et de faux tickets. Le rapport analyse également les nouvelles formes de fraude en ligne utilisant des logiciels malveillants qui ciblent les téléphones mobiles, ainsi que les escroqueries impliquant des sites de jeux et de rencontre en ligne.

Contexte

Le réseau CEC est un réseau européen qui offre aux citoyens de l’Union des conseils professionnels gratuits concernant des problèmes transfrontaliers qui peuvent se poser, par exemple, pendant un voyage à l’étranger ou lors d’achats en ligne. Le réseau CEC est présent dans 30 pays (tous les États membres de l’UE ainsi que la Norvège et l’Islande).

Pour obtenir plus d’informations (y compris le texte intégral du rapport sur la fraude dans le commerce en ligne transfrontalier):
http://ec.europa.eu/consumers/ecc/news_fr.htm.

Voir également: MEMO/13/1102

Suivez-nous sur Twitter:

@EU_Consumer

@NevenMimicaEU

Contacts:

David Hudson (+32 2 296 83 35)

Madalina Chiriac (+32 2 297 44 13)

1 :

5th Consumer Scoreboard et Eurobaromètre Flash 299, «Consumer attitudes towards cross-border trade and consumer protection», mars 2011.

2 :

http://ec.europa.eu/public_opinion/archives/ebs/ebs_390_en.pdf.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website