Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'UE alloue 20 millions d'euros supplémentaires à un programme de réaction aux crises et d’aide à la stabilité au Mali

Commission Européenne - IP/13/117   15/02/2013

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 15 février 2013

L'UE alloue 20 millions d'euros supplémentaires à un programme de réaction aux crises et d’aide à la stabilité au Mali

Un premier programme d'aide à la stabilité, doté d'une enveloppe de 20 millions d'euros, destiné à fournir une aide d'urgence aux services répressifs et judiciaires et aux pouvoirs locaux maliens, ainsi qu'aux initiatives promouvant le dialogue et la réconciliation à l'échelon local et aux premières phases du processus électoral à venir, a été approuvé ce jour au titre de l’instrument de stabilité. Cette décision est la concrétisation d'engagements pris lors de la session extraordinaire du Conseil «Affaires étrangères» du 17 janvier dernier.

Cette aide précieuse est la première étape de la réponse globale de l'UE à la crise au Mali et s'inscrit dans la continuité des efforts déployés actuellement par l'Union par l'intermédiaire d'autres instruments, dont un appui financier et logistique à la mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA), à la mission de formation de l'UE au Mali (EUTM), à la mission PSDC de l'Union européenne au Sahel (EUCAP Sahel), au projet en cours de lutte contre le terrorisme au Sahel, qui fait partie de la composante long terme de l'instrument de stabilité, au système (UE-INTERPOL) d’information policière des pays d'Afrique de l'Ouest, à l'aide humanitaire actuellement déployée par l'UE et à la coopération au développement. Le 12 février dernier, le commissaire chargé du développement, M. Andris Piebalgs, a annoncé la reprise totale de l’aide au développement en faveur du Mali, qui s'élèvera à quelque 250 millions d'euros.

Afin de parvenir rapidement à des résultats concrets dans le cadre de ce premier programme d'aide à la stabilité, l'UE entend s'appuyer sur le savoir-faire d'un ensemble d'agences de ses États membres et d'autres partenaires en matière de mise en œuvre, dont le PNUD et des organisations de la société civile.

Mme Catherine Ashton, la haute représentante de l'UE, a déclaré: «Ce premier programme d'aide à la stabilité est une contribution de plus de l'UE à l'aide apportée au Mali en vue d'y restaurer pleinement l'autorité de l'État et la stabilité. Il aidera également la population malienne en permettant le rétablissement des services de base de l'État. Dans les semaines à venir, l'UE prendra de nouvelles décisions en vue de participer aux efforts internationaux en faveur du Mali et d'aider le gouvernement et le peuple maliens à parvenir à une stabilité, une sécurité et un développement à long terme.»

Le programme d'aide à la stabilité au titre de l'instrument de stabilité comprend cinq grands éléments:

i) soutien à la restauration de la sécurité et à la protection des civils: par la fourniture d'équipements nécessaires d'urgence (véhicules, matériel de transmission de données, etc.) pour permettre le redéploiement de services de sécurité civile, en particulier dans le nord du pays, et assurer une protection contre les menaces terroristes dans les zones urbaines et les infrastructures critiques – notamment à Bamako;

ii) soutien aux autorités locales maliennes, pour rétablir la présence de l'État dans tout le Mali, au nord en particulier, en mettant l'accent sur la reprise des services sociaux de base (fourniture d'équipements administratifs, scolaires, médicaux, vétérinaires et techniques, ainsi que de la formation et de la maintenance y afférentes);

iii) promotion des initiatives en faveur du dialogue et de la réconciliation à l'échelon local et soutien aux efforts visant à réduire la radicalisation et l'extrémisme violent (notamment grâce à des programmes de radio au niveau communautaire);

iv) contribution aux premières phases du processus électoral (grâce au soutien apporté à une campagne de sensibilisation et à la mise à jour du registre électoral) et

v) assistance technique destinée aux autorités maliennes pour les aider à stabiliser le Mali (grâce à la fourniture d'une expertise technique, de services et de formations dans des domaines tels que la sécurité, la justice et la réconciliation).

Contexte

L'instrument de stabilité est un outil essentiel pour l'aide extérieure qui permet à l'UE de contribuer à la prévention des conflits internationaux et d'apporter des réponses urgentes aux crises nouvelles ou plus anciennes. Chaque année, l'UE recourt à cet instrument pour apporter son soutien à une quarantaine d'opérations de réaction aux crises dans le monde.

Dans la région du Sahel, l'instrument de stabilité soutient actuellement des projets axés sur le renforcement des capacités en matière de gestion des frontières en Mauritanie, sur des mesures de sécurisation et de stabilisation au nord du Niger et du Mali, ainsi que sur la constitution de capacités nationales de lutte contre les réseaux terroristes et de criminalité organisée à travers la région.

Contacts:

Michael Mann (+32 22999780)

Maja Kocijancic (+32 22986570)

Sebastien Brabant (+32 22986433)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site