Navigation path

Left navigation

Additional tools

Rapport financier 2012 de l'Union européenne: le budget de l’Union, un outil d’investissement de plus en plus important dans l’UE

European Commission - IP/13/1163   26/11/2013

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO HR

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 26 novembre 2013

Rapport financier 2012 de l'Union européenne: le budget de l’Union, un outil d’investissement de plus en plus important dans l’UE

Le rapport financier 2012 publié aujourd'hui par la Commission européenne montre que, sur le budget total de l'UE pour 2012 (135,6 milliards d'euros), 94 % ont été alloués à des bénéficiaires tels que des chercheurs, des étudiants, des petites et moyennes entreprises, des villes, des régions ou encore des ONG dans toute l'Europe.

En 2012, le financement au titre du budget de l'UE a augmenté dans des domaines favorisant la croissance, la création d'emplois et l’investissement dans la recherche et l’éducation:

  • avec 9,6 milliards d'euros octroyés l'année passée, le Fonds de cohésion a contribué à la construction de 1 274 km de routes et de 950 km de voies ferrées;

  • 17 374 demandes de financement de la recherche ont été introduites l'année passée et 7,8 milliards d'euros ont été octroyés au titre du septième programme-cadre de recherche; et

  • 1,2 milliard d'euros a été investi dans l'apprentissage tout au long de la vie.

Le rapport montre également que l'UE, en venant en aide à plus de 122 millions de personnes dans plus de 90 pays hors UE, demeure un grand pourvoyeur mondial d'aide humanitaire.

La part des dépenses administratives (salaires, pensions, bâtiments, etc.) est demeurée stable en 2012, à 6 % du budget total de l'UE.

Janusz Lewandowski, membre de la Commission européenne chargé de la programmation financière et du budget, a déclaré à ce sujet: «Bien que l'année 2012 ait été marquée par les difficultés financières, le budget de l'UE a continué à financer et à soutenir les investissements en faveur des particuliers et des régions d'Europe. Le taux d'exécution élevé du budget confirme l’importance accrue du financement de l’UE au cours de la relance économique amorcée».

Principaux bénéficiaires

En termes absolus, et avec 15,7 milliards d'euros, la Pologne a été la principale bénéficiaire des financements de l'UE (suivie de l'Espagne et de la France). Si l’on compare le volume des financements de l’UE attribués à chaque État membre avec leur revenu national brut, la principale bénéficiaire est l'Estonie (suivie de la Lettonie et de la Lituanie).

L'Allemagne (suivie de la France, du Royaume-Uni et de l'Espagne) est demeurée la principale bénéficiaire des fonds de l'UE en matière de recherche et d'innovation; la Pologne a quant à elle le plus bénéficié des financements de cohésion. La France a été la plus grande bénéficiaire des Fonds agricoles, suivie de l’Allemagne, de l’Espagne et de l’Italie. Les Pays-Bas ont été le principal bénéficiaire dans le domaine de la liberté, de la sécurité et de la justice, tandis que l’Italie, suivie de la Belgique, est la principale bénéficiaire au titre du volet «citoyenneté» du budget de l'UE.

Contributions des États membres au budget de l’UE

Traditionnellement, le rapport fournit des informations sur ce qu'il convient d'appeler les soldes budgétaires opérationnels, déterminés en calculant la différence entre la contribution des États membres au budget de l’UE et le montant des fonds de l’UE qui leur est attribué. Ce calcul ne donne qu’une vue partielle des coûts/avantages de l’appartenance à l’UE, étant donné qu’il ne tient pas compte de différents paramètres tels que les avantages financiers que tout État membre retire du marché intérieur ou de ses entreprises privées qui se voient attribuer des marchés dans le cadre de projets financés par l’UE dans d’autres pays.

Les États membres touchés de plein fouet par la crise (la Grèce, le Portugal et l'Espagne) figurent parmi les principaux bénéficiaires en 2012, tandis que les plus grands contributeurs nets sont la Suède, le Danemark et l'Allemagne.

Les plus grandes économies contribuent le plus au budget de l’UE. En 2012, la richesse (exprimée par l'indicateur du RNB) des contributeurs nets a augmenté de 2,4 % en moyenne, tandis que le RNB des bénéficiaires nets est resté pratiquement inchangé en raison de la crise économique. Le budget de l’UE repose sur le principe de solidarité, ce qui explique l'augmentation des contributions nettes dans certains cas.

Par ailleurs, la plupart des États membres ont amélioré l'exécution des fonds de la politique de cohésion et d'autres programmes d'investissement qui leur sont attribués et ont reçu davantage de fonds au titre de la politique agricole; ces facteurs expliquent aussi la faible augmentation des contributions de la part des contributeurs nets.

Le rapport financier 2012 de l'Union européenne est disponible à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/budget/financialreport/index_fr.html

Contacts:

Patrizio Fiorilli (+32 2 295 81 32)

Wojtek Talko (+32 2 297 85 51)

Annexe

Budget 2012 de l'UE – Paiements exécutés (en millions d'euros)

Recettes 2012 de l'UE


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website